AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une Rencontre Imprévue [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elektra Natchios
Neutre de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 26
Camp + groupe : Neutre
Pouvoirs : Le meilleur du niveau humain et Prémonition
Date d'inscription : 13/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Une Rencontre Imprévue [Libre]   Sam 17 Mai - 19:51

Elektra était restée déjà bien trop de temps dans cette chambre d’hôtel et il était temps qu’elle parte. Il devait être dans les 10h30, Elektra nettoyait toute la chambre. Il ne fallait pas qu’elle laisse la moindre cellule de son ADN donc elle désinfectait tous à la javel. Elle avait bientôt fini, il ne lui manquait que le dressing à faire. Elle avait déjà mit envoyé toute ses affaires dans sa nouvelle chambre d’hôtel qui était à l’autre bout de la ville. On ne pouvait la suivre à moins d’être un expert car notre Elektra n’arrête pas de bouger. Elle désinfecta le dressing et ensuite rangea tous les produits. Elle mit sa veste noire et partie de l’appartement, elle laissa les clés à l’accueil et elle c’était dirigée dans la rue.

Elle avait tourné dans une rue sombre et regarda si personne ne la suivait. Elle sentait une présence et pour la semer, elle sauta de mur en mur pour arriver sur balcon. Les bâtiments n étaient pas bien hauts donc elle voyait tous ce qui se passé. Elle regarda autour d’elle et vit deux autres qui disparus en sautant dans une ruelle. Elle fit comme si elle ne les avait pas vu et continue sa route sur les immeubles mais se cacha à l’intersection de deux d’entre eux dans le noir le plus profond. Son souffle était lent, elle avait sorti les saïs et était prête à attaquer et même à tuer encore une fois. Une force la suivait depuis quelque temps, elle avait bien essayé de la tuer mais celle-ci était bien trop forte pour elle pourtant elle n’a pas de mal à battre un ennemi. Elle avait déjà plusieurs fois tuer ses ombres mais plus elle en tuait et plus ils revenaient plus vite. Elle était perdu et ne savait plus quoi faire. C’est avait pensé à Wolverine qu’elle avait rencontré il y a un moment déjà.

Elle n’entendit aucun bruit mais les deux Hommes étaient là et la cherchaient du regard. Ils ne la voyaient pas. Elle fit tourner l’un de ses saïs et l’envoya sur le première Homme qu’elle eût entre les deux yeux. Le deuxième avait disparu aussitôt, elle sortie de sa cachette et ramassa son Saïs qu’elle avait envoyée. Elle regarda autour d’elle mais il avait disparu, elle s’approcha du rebord pour regardait sur l’immeuble qui était plus bas mais ne vit personne. D’un coup elle sentit une présence derrière elle mais elle n’eût pas le de temps de se retourner que celle-ci l’avait déjà pris ses mains et les serra sûrement de toute sa puissance que Elektra fut obligée de lâcher ses saïs tellement qu’elle avait mal. Celui-ci la poussa sur l’autre immeuble plus bas, elle dut faire une chute de 3mètres, elle se releva aussitôt qu’elle eût touchée le sol froid de l’immeuble. Celui-ci était déjà en face d’elle. Tous deux commencèrent un combat à mains nues mais c’était bizarre généralement il avait des armes mais celui-ci n’en n’avait aucune, pourquoi ? Peut-être qu’ils ne sont pas la pour la tuer mais simplement pour l’affaiblir pour que leur maître puisse l’enlever à son tour. Enfin ce n’était pas le moment de penser à ça. Celui-ci voulu lui mettre un coup de poing mais Elektra l’attrapa et envoya l’homme contre le mur aussi fort qu’elle pouvait et celui-ci une fois avoir touché le mur brutalement revient à la charge mais Elektra sauta en tournant et lui mit un coup de pied en pleine tête. Elle profita que celui-ci était sonné pour remonter sur le précédent immeuble le plus vite possible et reprit ses saïs. Elle regarda en bas et ne vit plus l’homme, il allait sûrement encore l’attaquer. Elle regarda autour d’elle et vit la rue principale, celui-ci ne risquera pas de l’attaquer là bas. Elle courra le plus vite possible vers la rue principale éclairée et pendant qu’elle sautait d’immeuble en immeuble elle vit l’Homme en bas en train de courir, il avait sûrement analysé son plan. Cela allait être la dernière rue à sauter, elle sauta et vit l’Homme sauter vers le haut sûrement pour l’attraper mais Elektra avec quelque seconde d’avance et put éviter son emprise. Elle sauta de l’immeuble et arriva dans la rue principale. Elle se retourna et vit l’Homme en noir la regarder et partit.

Elle avait bien sûr rangé ses saïs et avait une veste noire pour cacher sa tenue rouge en cuir. Elle marcha dans la rue principale et comme elle était plongée dans ses pensées elle ne regarda pas devant elle et bouscula quelqu’un. Celle ou celui-ci était tombé par terre, Elektra lui tandis la main mais ne déclara rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophéliac
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 26
Camp + groupe : Solitaire...
Pouvoirs : Télépathie et autres pouvoirs psychiques...
Date d'inscription : 07/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Une Rencontre Imprévue [Libre]   Dim 18 Mai - 10:21

Le jour s’était levé depuis un moment déjà et pourtant, Ophéliac restait là, à attendre dans l’une de ces rues cul de sac, bien à l’ombre à l’abri des regards. Oui, elle tenait à rester discrète, se faire voir le moins possible, ne pas attirer l’attention… Mais comment faire lors ce qu’on était pas comme tout le monde ? Bah ! On s’adapte. D’un côté, elle ne se donnait pas vraiment à fond pour passer inaperçu étant donné la couleur rose de ses cheveux et son accoutrement qui ne laissait pas les passants indifférents. Les gens la regardaient sans cesse avec un air de méfiance, comme si elle avait débarqué d’une autre planète, pourtant, ils ne savaient sans doute pas qu’elle était mutante… Enfin, elle n’allait pas rester planté là toute la journée ! Eris décida de se lever et de sortir de sa cachette avant de se rendre compte, qu’elle avait faim. Arf ! Elle commençait sérieusement à en avoir marre de vivre comme ça dans la misère. Pour survivre, elle devait voler, une chose qu’elle avait toujours rebuté jusque là mais elle était bien obliger si elle ne voulait pas se laisser mourir.

Discrètement, elle quitta le cul de sac et afficha un air neutre, parfaitement normal, et emprunta la direction du marché. C’était l’endroit idéal pour trouver de quoi se ravitailler. Comme il fallait s’en douter, il y avait un monde de fou. Tant mieux. Cela allait être d’autant plus simple de passer à l’action. Ophéliac s’arrêta devant un étalage de pommes et fit mine de s’intéresser à leur qualité. C’est une fois le commerçant retourné qu’elle s’autorisa à en prendre une et s’en aller rapidement. Inutile de s’attarde ici. Eris abandonna le lieu et opta pour une rue quasiment déserte afin de déjeuner tranquille. Tout en marchant, la mutante croquait dans le fruit fort savoureux. Une fois celui ci entièrement manger, elle jeta le trognon dans la poubelle la plus proche. Oui, Eris ne balançait pas ses déchets à même le sol, c’était une chose qu’elle ne pouvait supporter justement. Chaque fois qu’elle voyait quelqu’un faire cela, elle s’empressait aussitôt de ramasser le détritus et le mettre dans l’endroit adéquat. Aucun respect pour la nature, franchement…

Soudainement, son attention fut attirée par du mouvement un peu plus loin. Oui, il y avait plusieurs personne là bas. Curieuse, Eris tenta de se rapprocher mais rester bien dissimuler tout de même, la discrétion passant avant tout. C’est alors qu’elle vit une femme se battre sauvagement avec quelques hommes. Bien sûr, Ophéliac ne préféra pas intervenir d’autant plus que cette femme semblait bien s’y connaître dans l’art du combat, et puis, ce n’était pas ses affaires après tout. Sans plus tarder, elle préféra s’en aller et rejoindre la rue principale. Ca aussi, c’était une chose que ne supportait pas Ophéliac : la violence. Pourquoi frapper alors que les mots existaient ? On lui avait toujours dit que la violence ne résolvait rien et la plupart du temps, c’était vrai. Bon, en même temps, elle vivait dans un pays déchiré par une sorte de guerre civile qui opposait les humains aux mutants.

L’allée était bondé et il était relativement difficile de ne pas marcher sur les pieds à quelqu’un. Et Ophéliac devait faire d’autant plus attention étant donné qu’elle était chaussé de grandes bottes. Ca sur le pied, ça fait assez mal… Malheureusement, elle ne vit pas la personne qui arrivait tout droit en face et la heurta de plein fouet. Le choc la fit tomber au sol, mais l’individu lui tendit la main pour l’aider à se relever. Quel ne fut pas sa stupéfaction en constatant que cette dernière n’était autre que la femme qu’elle avait vu ce battre quelques minutes plus tôt. Cependant, elle s’abstint de tout commentaire et garda son étonnement au plus profond d’elle-même et saisit la main offerte de la jeune femme avant de se relever. Elle aurait voulu s’excuser de sa maladresse mais Ophéliac était muette de naissance. Elle n’allait tout de même pas communiquer par télépathie ? Quoi que… A en juger de la manière dont elle avait agit tout à l’heure, il se pouvait très bien que se soit une mutante elle aussi. Tant pis. Ophéliac s’y risqua.


« Je vous demande pardon. Veuillez m’excuser pour ma maladresse, j’aurais du regarder où j’allais… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elektra Natchios
Neutre de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 26
Camp + groupe : Neutre
Pouvoirs : Le meilleur du niveau humain et Prémonition
Date d'inscription : 13/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Une Rencontre Imprévue [Libre]   Dim 18 Mai - 18:32

Elektra avait tandis sa main pour aider cette personne qui était une fille, sûrement plus jeune qu’elle d’ailleurs. Cela se serait passé quelques années auparavant, elle ne se serait même pas arrêtée et aurait continuée sa route sans adresser un mot à cette personne. Aujourd’hui elle ne disait rien mais s’arrêtait et d’ailleurs c’était bien la seule. La foule passait devant cet accident avec indifférence et sans leurs adresser un quelconque regard. Cela arrangé Elektra qui n’aime pas attirer l’attention même si étant une belle femme beaucoup la regarde.
La jeune fille attrapa la main d’Elektra et celle-ci l’aida à se relever. Elle avait l’air étrange et son regard était un peu stupéfié, pourquoi ? Se connaissent-elles ? Elektra n’a pas le souvenir de l’avoir croisée. Elektra regarda la jeune fille dans les yeux et s’entendit que celle-ci avait un problème mais lequel ? Elle ne tarda pas à l’apprendre. Mais, elle ne si attendait pas. Alors qu’elle la regardait dans les yeux, une voix résonna dans sa tête une voix qui avait vécu de nombreuses choses, une voix de jeune fille. Elektra ne fut pas trop surprise, elle avait déjà vue pire même très pire. On aurait la jeune fille qui lui adressait un message.


« Je vous demande pardon. Veuillez m’excuser pour ma maladresse, j’aurais du regarder où j’allais… »

Pourquoi lui parlait-elle dans sa tête ? Elle avait donc un problème mais aussi un pouvoir, le pouvoir de télépathie. C’était intéressant mais de lui voulait-elle du mal ou du bien ? Là est la question. Il y avait eût tellement de fois qu’on avait essayée de la duper mais Elektra ne fut jamais tombée dans le piège et ceux qui s’amusent à cela leur seul destin étaient la mort. Elektra avait beaucoup changé depuis quelque temps, avant elle inspirait que la haine et la violence aujourd’hui à la volonté de changer. C’était ses jeunes filles qu’il l’avait fait changé et encore aujourd’hui elle se retrouve avec une jeune fille. Celle-ci ne devait pas vivre dans une famille car sa façon de s’habiller n’était pas très commune. Elektra allait encore une fois donner son aide et peut-être que celle-ci allait faire de même.
Elektra allait enfin dire quelques mots.


-Non, c’est moi qui m’excuse. J’aurais du faire plus attention et moi aussi regarder où je mes les pieds.

Un jeune homme passa et regarda Elektra et sa nouvelle rencontre bizarrement. Un peu normal car Elektra s’avait adressé à la jeune fille comme si celle-ci lui avait posé un question mais Elektra ne put s’empêchée de lancer un regard noir au jeune homme qui ne continua sa route rapidement. Son attention se reporta sur la jeune fille et Elektra avec sa voix enchanteresse déclara :

- Mais que fais tu dehors à cette heure-ci ?

Ce n’était pas une heure pour une jeune fille d’être dehors à cette heure-ci. Elle devrait être chez elle avec sa famille ou même avec des amis mais certainement pas dans la rue car il était quand même tard, au alentour de 11h30. Ah oui et elle devrait aussi connaître son nom cela serait déjà une première approche.

- Et quel est ton nom ?

Quand Elektra regarda cette jeune fille,e elle à l’impression de recevoir un message de détresse mais elle pouvait très bien ce tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophéliac
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 26
Camp + groupe : Solitaire...
Pouvoirs : Télépathie et autres pouvoirs psychiques...
Date d'inscription : 07/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Une Rencontre Imprévue [Libre]   Dim 18 Mai - 19:15

Apparemment, la jeune femme semblait un peu surprise qu’Ophéliac lui parle par télépathie. En même temps, elle n’avait aucune idée de son handicap. Heureusement d’ailleurs qu’elle avait ce don car elle cela lui permettait ainsi de communiquer presque comme tout le monde. Mais ce qui fit le plus plaisir à Eris, ce fut que cette inconnue ne s’enfuyait pas. Non. Elle restait là, et s’intéressait même à sa personne. Autant dire d’avance qu’elle devait être mutante elle aussi. Au moins quelqu’un qui la comprendrait sans doute… Son interlocutrice revendiqua en précisant que c’était elle qui aurait dû faire attention. Bon. Si elle voulait… Ophéliac n’avait pas très envie de s’attarder sur un sujet aussi bénin et par conséquent n’ajouta aucun commentaire. D’autant plus qu’elle n’était pas trop du genre bavarde alors inutile de s’étaler là dessus. D’habitude, Eris aurait sourit mais là, elle s’abstint car cette personne l’intimidait légèrement et n’avait pas trop l’air d’humeur joyeuse. Bon, il fallait aussi penser à ce qu’elle avait vu ce produire quelques minutes plus tôt mais enfin…

Un homme passa, leur jetant un regard méfiant, comme si elles avaient la peste où je ne sais quoi d’autre de bien réjouissant. Ophéliac haussa un sourcil d’exaspération tendit que l’étrange femme lui jetait un de ces regards noirs à glacer le sang ce qui fit immédiatement accéléré l’allure du type. Cela amusa quelques peu la mutante mais continua d’afficher un air impassible, sans réaction. Elle devait être féroce… Bien sûr, Ophéliac avait eu une démonstration, il n’y a guère longtemps mais elle ne doutait pas qu’elle avait juste eu droit à un échantillon… C’est alors qu’elle lui posa une question qui, il fallait l’avouer, n’était pas stupide si l’on était à sa place. Ce qu’elle faisait ici ? Euh… Rien de bon sans doute… Non, c’est une plaisanterie. Et bien autant dire, qu’elle n’avait pas de domicile et que les rues étaient en quelque sorte son domaine… Beaucoup de personne aurait peut-être pris pitié d’elle mais Ophéliac ne voulait pas de cela. Aussi parla t’elle d’un ton détaché :


« Et bien autant dire par-là, que je n’ai pas d’heure pour sortir et que je vis à l’extérieur. Enfin, je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire par-là… »

Oui, la mutante avait toujours l’impression de s’exprimer relativement mal, de donner des explications incohérentes, enfin bref ! Rien de bon quoi… Elle détourna un moment les yeux, ne supportant pas trop le regard pénétrant de cette femme et accrocha son attention sur une bande de jeune qui s’amusait à faire un foot avec une canète d’Oasis. Charmant tout ça… Plus loin, un type barbu était adossé contre un mur, fumant allégrement une cigarette. Dégoûtant ! Eris s’était toujours demander comment les gens arrivait à aimer ce produit. En plus, ils se rendaient malade comme ça. Enfin, ce n’était pas sa santé après tout. Mais elle fut vite arrachée de sa contemplation par la femme qui se trouvait encore en face d’elle, tranquille, qui lui demanda son nom. Hum… Devait-elle le lui révéler ? Etait-ce sage ? D’un côté, Ophéliac ne voyait rien de bien « méchant » sur cette personne. Néanmoins, elle préféra donner son nom de code.

« On m’appelle Ophéliac, madame. Puis-je vous retourner la question ? »

Il fallait se montrer poli bien évidemment. Encore une chose à laquelle était attachée la mutante. Si ça se trouve, cette femme pensait tout bonnement qu’Ophéliac avait encore une famille… En soit, ce n’était pas totalement faux, il lui restait encore sa mère mais elle était retournée en Grèce en ayant vu la situation catastrophique du pays. Oh ! Elle aurait pu aussi partir mais elle avait tout bonnement préféré rester et ce, elle ne saurait même pas l’expliquer pourquoi… Une intuition comme ça, peut-être… Bah ! De toute façon, cela n’avait aucune importance. Mine de rien, elle se demandait pourquoi cette femme était dehors également. Ne devrait-elle pas être devant sa télé ? Ou au restaurant en train de déguster un bon repas en compagnie d’une quelconque personne ? Etrange également tout cela…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elektra Natchios
Neutre de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 26
Camp + groupe : Neutre
Pouvoirs : Le meilleur du niveau humain et Prémonition
Date d'inscription : 13/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Une Rencontre Imprévue [Libre]   Jeu 22 Mai - 0:13

Elektra s’enfuir ? Non, jamais ou qu’à de rare occasion. Une fois qu’elle avait fini ses contrats dans le passé, elle partait ne laissant aucune nouvelle d’elle. Oui, Elektra ne s’attache à personne et surtout pas en affaire. Elektra aide toutes les jeunes filles sur son chemin, pourquoi ? Elle ne sait pas mais elle ne peut s’empêcher, plusieurs fois elle avait essayé de partir laissant une jeune fille se débrouiller toute seule mais elle revenait à chaque fois. Chaque fois une force mentale l’entrainait à revenir vers celles qui en n’ont besoin. !!!!Pourquoi qu’avec les jeunes filles ? Et bien peut-être qu’elle se retrouve dans celles-ci et faut dire qu’elle approche les jeunes que rarement.
Le jeune fille semblait un peu intimidé par Elektra. Elekra ne compris pas pourquoi, on peut pas dire qu’elle faisait racaille c’était juste une femme en veste noire qui descendait jusqu’à dessous la taille, des bottes rouges foncée et des saïs que personne ne voit sous sa veste. Rien t’intimidant non ?^^
Le petit combat qui avait eût lieu un précédemment n’était qu’un jeu d’enfant pour Elektra même si l’un des hommes l’avait envoyé sur un immeuble et qu’elle s’était enfuie. Elle savait que cela ne servait à rien de se battre avec ses hommes là car ils ne voulaient pas la tuer, elle ne savait même pas ce qu’ils voulaient.
Cette fois-ci elle regarda bien les lèvres de la jeune fille quand elle entendit sa voix à nouveau. Elles ne bougeaient pas, elle avait aussi un pouvoir donc. Oui, elle comprenait. Cette jeune fille vivait dans la rue comment peut-on en arriver là aussi jeune ?

Celle-ci détourna le regard, mais Elektra resta là en train de la regarder. On peut dire qu’elle analyse tous de la jeune fille. Son comportement, ses réactions etc. Elle attendit que la jeune fille la regarde de nouveau pour lui demander son nom.
Elle se nommait Ophéliac donc et celle-ci voulait savoir son nom. Elektra la regarda dans les yeux pendant un moment et ne répondit pas à sa question, enfin pas pour le moment. Elektra était mystérieuse mais surtout prudente même si cette fille n’avait pas l’air méchante. Elektra être chez elle ? Mais elle n’a pas de chez elle, elle cherche l’endroit où cela sera sa maison mais pour le moment elle ne peut s’installer quelque part puisqu’on la poursuit et de toute façon elle est à la recherche de Wolverine. Elle l’a aidé et c’était devenu un ami depuis malgré qu’une fois qu’il était allé mieux elle était partie de laissant aucun message, après tout c’était une ancienne tueuse à gage alors normal qu’elle ne laisse pas de trace d’elle.

Enfin bref, elle s’intéressa au cas de la jeune fille. Elle n’avait donc pas de lieu où dormir. Elle réfléchie pendant un petit moment et lâcha un petit soupire désespérant, elle allait encore se mettre dans une histoire de fou mais temps pis.


- Et bien à ce que je vois tu n’as pas d’endroit où dormir. Alors pourquoi ne viens tu pas avec moi, j’ai loué une petite chambre d’hôtel non loin d’ici et cela sera toujours mieux que dormir dehors dans le froid. C’est à toi de voir ?

Elektra regarda la route et vit de nombreuses voitures circulaient mais aucun taxi. Elle allait bien sûr prendre un taxi car c’était à l’autre bout de la ville. Elle regarda la jeune fille, Elektra était comme toujours sûr d’elle et déterminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophéliac
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 26
Camp + groupe : Solitaire...
Pouvoirs : Télépathie et autres pouvoirs psychiques...
Date d'inscription : 07/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Une Rencontre Imprévue [Libre]   Mar 1 Juil - 14:53

Eris commençait à regretter d’avoir dit son nom, même si ce n’était pas le vrai à proprement parler. En effet, ce n’était que son nom de code mutant qui n’avait pour ainsi dire aucun lien logique avec ses pouvoirs mais enfin… Peu importe… La prochaine fois, elle ne le dirait pas avec autant de facilité car son interlocutrice n’avait pas daigné lui donner le sien. Pourquoi ? Avait-elle quelque chose à cacher ? Après le combat qui s’était malencontreusement devant ses yeux un peu plus tôt, autant dire qu’Eris avait toutes les raisons de se méfier de se personnage même si dans le fond, elle n’avait pas l’air bien méchante malgré les traits dur que formait son visage. On aurait dit qu’elle voulait se montrer comme une personne coriace et qu’il ne fallait pas contrarier. Peut-être que c’était véritablement le cas, en effet, mais la mutante se doutait qu’il y avait tout de même une part de faiblesse sous cette apparence de pierre, comme chaque être humain d’ailleurs. Chacun avait sa petite faille… Ophéliac aussi…

Une autre chose intriguait Eris. Apparemment, l’inconnue la prenait pour une jeune fille abandonné dans les rues hostiles de New York… Grave erreur ! Non seulement, elle devait avoir à quelques années près le même âge que cet dame aux allures guerrière mais le moindre recoins de la cité n’avait plus aucun secret pour elle. Il était peut-être temps de mettre les choses au claire afin que la brune ne se méprennent pas sur certain point. Elle allait prendre la parole quand le silence fut brisé avant pas l’autre mutante. Les dire de cette dernière incitait davantage à la méfiance pour Eris. Comment ? Venir avec elle dans une chambre d’hôtel qu’elle avait loué ? Hum… Cela voulait dire implicitement : Faire confiance et suivre une inconnue qui n’avait même pas dévoiler ne serais-ce que son prénom ? Hors de question ! Eris était peut-être de nature un peu dupe mais pas idiote non plus. Il ne fallait pas pousser mémé dans les orties non plus… En ce qui concernait l’endroit pour dormir, elle avait toujours su se débrouiller jusqu’ici et elle se doutait bien que si elle s’abandonnait à sa proposition pour le moins alléchante, elle aurait du mal à se réhabituer au froid de la ville le lendemain.

N’empêche en y pensant, elle devait bien s’avouer qu’un bon lit serait fort apprécier, depuis le temps qu’elle n’avait plus eu le loisir de dormir convenablement. Car on ne pouvait pas dire qu’elle sommeillait tranquillement dans les diverse rue de New York. C’était plus de la somnolence, sans cesse, les oreilles à l‘écoute du moindre bruit suspect. Il y avait pas mal de tueur dans le coin et même si Ophéliac ne tenait pas particulièrement à la vie, elle n’avait pas du tout envie de mourir de cette façon là. Et puis, sa ça se trouve, cette femme est peut-être l’une de ses étrange personne qui kidnappe les gens en leur faisant des propositions intéressante pour mieux les achevé ensuite. Ah ! Qui sait ? Oui, Eris avait le don pour se plonger dans ses idées noires comme celle ci. Il fallait toujours qu’elle trouve un truck louche dans l’affaire. Enfin, avouez que ce n’était sûrement pas judicieux de dire « oui » immédiatement. Afin de rester tout de même poli, la mutante aux cheveux rose répondit humblement :


« Vous savez, je me suis très bien habitué à vivre ainsi, à vagabondé dans les diverse avenues de la ville. Vous n’avez nul besoin de vous soucier de mon cas. Je trouve toujours un endroit où dormir. Et puis, je ne sais pas, mais j’ai l’impression que vous me prenez pour une jeune fille… Cependant, je dois vous avouer que j’ai atteint mes 22 ans… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Rencontre Imprévue [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Rencontre Imprévue [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [REQUETE] Google Maps "Ma position" imprécis
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Whole World :: New York :: Centre :: Rues-
Sauter vers: