AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De retour à New York [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: De retour à New York [libre]   Dim 25 Mai - 15:23

Béatrice était arrivée à New York depuis maintenant trois heures. Elle avait pris un bus de Washington à la ville de son enfance puis une chambre dans l’un des hôtels les mieux côtés de la ville.

Elle pouvait encore se le permettre. Son père en effet, après leur dispute comme après que sa mutation fut rendue publique ne lui avait pas coupé les vivres et alimentait toujours copieusement son compte en banque. Le virement s’effectuant automatiquement tous les mois, Béatrice pensait parfois que ce n’était qu’un oubli de sa part et limitait donc certaines de ses dépenses en prévision du jour où son père déciderait d’arrêter les frais. C’était pour ça qu’elle avait pris le bus par exemple. Elle n’avait pu se résoudre cependant à dormir dans un hôtel miteux. Et puis de toutes façons, elle n’en connaissait pas.

Elle avait quand même été sur les nerfs pendant toute la réservation, s’attendant d’un instant à l’autre, à ce que le réceptionniste lui sorte quelque chose comme « attendez ! mais vous êtes la fille de Duval ! » puis se souvenant qu’elle était une mutante lui refuse sa réservation.
Il ne s’était rien passé de la sorte cependant et Béatrice avait eut sa chambre. Elle y avait pris une douche puis était ressortie en ayant toujours l’impression d’avoir le mot mutant tamponné sur le front.


Une fois dehors, elle déambula dans des rues qu’elle connaissait bien sans parvenir à savoir ni quoi faire ni où aller.
C’est ainsi, qu’elle passa devant une petite boutique de pseudo antiquités qui recherchait quelqu’un et s’arrêta un instant devant.
Elle avait déjà un peu travaillé à Washington, pour la même raison qu’elle avait pris le bus, en prévision du jour ou papa arrêterait de l’entretenir. L’expérience la tentait moyennement cependant vu que c’était précisément dans l’une de ses boutiques qu’elle avait fait le malaise qui avait conduit Katy Wilson à pouvoir saboter sa vie.


Elle ne pu aller plus loin dans ses réflexion cependant car une autre devanture attira alors son attention : celle d’un vendeur de télévision. Tous les écrans de la vitrine diffusaient alors la même émission consacrée au mutant Magnéto.
« Nous vous rappelons que ce mutant terroriste est actuellement toujours en fuite et toujours recherché par la sécurité intérieur ; le gouvernement refuse tous commentaires à ce sujet et nous ignorons aujourd’hui s’il existe la moindre piste sérieuse à ce sujet. » disait la voix du journaliste.
Un numéro vert s’afficha alors à l’écran pour permettre à tous les téléspectateurs paranos de dire qu’ils l’avaient vu près de chez eux à de pauvres fédéraux débutants débordés.

Béatrice secoua la tête et eut un rictus ironique. Que se passerait-il vraiment s’ils l’attrapaient ? Ils l’avaient déjà fait et il s’était déjà enfui.
Bien qu’une partie d’elle trouvait tous ça ridicule, elle ne détacha pas ses yeux des écrans. L’émission s’était à présent lancé dans une joyeuse énumération de tous les « méfaits » attribués à Magnéto.

*Sympas comme reportage, exactement ce qu'il faut pour provoquer une hystérie collective*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à New York [libre]   Lun 26 Mai - 11:35

New York. La grande pomme, comme on l'appelait. Une ville fascinante. Sergio n'y avait jamais mis les pieds auparavant, étant originaire d'une plus petite ville à l'intérieur des terres, mais il avait voulu commencer ses recherches par là, un peu stupidement d'ailleurs. L'institut Xavier se trouvait à New York. La confrérie pourrait peut-être ne pas s'en trouver trop loin non plus ? C'était un peu gros, mais il n'avait que ça pour commencer.

Son argent de poche avait malheureusement tendance à partir un peu vite... Il lui fallait trouver un peu de cash, et heureusement, il savait comment s'en faire facilement. Heureusement que certains prêteurs sur gage n'était pas trop regardants sur l'origine de la marchandise qu'on leur prêtait. C'est en sortant de cette boutique qu'il entendit le nom de la personne qu'il recherchait à la télé. Magneto.

Son attention fut immédiatement captivée par le reportage, et c'est instinctivement qu'il sortit son calepin et un crayon de sa poche, prenant des notes, le numéro de téléphone, la liste des méfaits... Peut-être y trouverait-il quelque chose ?

Une autre personne semblait bien intéressée par ce reportage, Sergio la regarda un instant. Peut-être savait-elle quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: De retour à New York [libre]   Lun 26 Mai - 15:42

Parce que la rue était bruyante ou à cause de l’attention qu’elle portait au reportage, Béatrice ne remarqua pas tout de suite qu’une autre personne fixait les mêmes écrans qu’elle.

Elle le remarqua en revanche lors de son bref regard.
*T’es grillée, ma grande.* pensa t-elle alors.
Pas très à l’aise à cette idée, bien qu’aux dernières nouvelles regarder la télévision même à travers une vitrine n’était pas interdit, Béatrice reporta son regard vers les écrans en tâchant de faire comme si de rien n’était.

Elle finit néanmoins par retourner la tête vers lui, est-ce qu’il… prenait des notes ? Au premier coup d’œil, elle n’avait pu en acquérir la certitude, elle retourna donc la tête vers lui afin d’en être sûre, machinalement, presque sans réfléchir.

La chose la surprit, et elle dû déployée beaucoup d’effort pour stopper son imagination vagabonde.

*On ne s’emballe pas, on ne s’emballe pas*. Certes, c’était peut-être simplement un type qui voulait s’acheter une télé.
Béatrice avait beau se le répéter cependant, elle n’en était pas convaincue. Quelqu’un qui voudrait acheter une télé ne serait-il pas plutôt à l’intérieur, entrain de parler avec un vendeur ?
Mais s’il ne voulait pas de télé qu’est ce qu’il voulait ou plutôt qu’est ce qu’il notait ? Etait-il un de ses barges qui pensaient voir Magnéto 15 fois par jour près de chez lui ? Mais il n’avait pas forcement l’air fou non plus, ni même pris de panique. Et puis pourquoi l’avoir regardé elle ?

Afin d’être fixée et aussi de se rassurer un peu, Béatrice finit par regarder plus franchement le jeune homme qui se trouvait à côté d’elle et par ouvrir un semblant de conversation.

« Vous voulez quelque chose ? » hasarda t-elle alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à New York [libre]   Lun 26 Mai - 19:42

Visiblement, Sergio avait tapé dans l'oeil de l'autre téléspectatrice. Ou tout du moins l'intriguait-il. Il rangea son calepin dans sa poche, avant de détailler la jeune fille. Lui même n'avait rien de particulier physiquement, mis à part un côté peut-être un peu trop fashion pour ce type de quartier.

Voulait-il quelque chose ? D'elle, non... Bien que, à bien y réfléchir, ça ne coûtait rien de demander. Il répondit simplement, d'un ton plus ou moins neutre, bien qu'il y avait un petit quelque chose de déterminé dans son regard, ce qui le rendait inquiétant compte tenu de son "centre d'intérêt" actuel.


"Magneto. Je cherche ce mutant, Magneto. Vous savez quelque chose sur lui ?"

C'était plutôt concis comme présentation... Et en même temps, une façon toute en finesse de mettre les pieds dans le plat. Que pouvait bien vouloir un jeune comme Sergio à un terroriste mutant de renom ? Était-ce une de ces basses vélléité d'un jeune qui n'avait plus pour raison de vivre que la vengeance de sa famille détruite, ou bien un mutant paumé à la recherche d'un leader charismatique ?
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: De retour à New York [libre]   Mar 27 Mai - 23:31

Béatrice fut quelque peu déconcertée par sa réponse, tant par son caractère direct que par son contenu et mit en conséquence quelque temps avant de se composer un sourire et de chasser l’expression de surprise de son visage.

Elle avait voulu une réponse, elle l’avait maintenant tanpis après si elle était à peu près à l’opposée de ce qu’elle aurait aimé entendre. Dans le genre pas rassurant en effet, on aurait pas pu trouver mieux... Mais il avait été directe au moins, et dans le fond c’était une chose que Béatrice appréciait. Elle ne pu s’attarder là dessus cependant puisqu’elle avait elle-même une réponse à donner.

Savait-elle quelque chose sur Magnéto ? A part ce qu’elle savait par la presse, le fait qu’il lui flanquait la trouille comme 90% des mutants dont elle entendait parler et qu’elle essayait de considérer que c’était à cause de personne comme lui qu’elle se retrouvait dans sa situation. La réponse était clairement non.
Mais à cet instant précis, son esprit était tout sauf clair.


« Magneto ? » répéta t-elle sûrement parce que ne sachant toujours pas trop quoi répondre, elle voyait là dedans un moyen de gagner trois secondes.
Bien qu’elle n’aima pas du tout l’idée de pouvoir être vu ou entendu entrain de parler d’un mutant à la réputation aussi désastreuse, une partie d’elle avait envie d’en savoir plus, et, pour une fois, Béatrice céda à cette partie d’elle même au lieu de monter sur ses grands chevaux et de prendre un air outragé parce que l’on avait osé sous-entendre qu’elle pouvait avoir quelque chose à voir ou à savoir avec ce « genre » de personne.


« Pourquoi le cherchez vous ? » demanda t-elle alors sans essayer de cacher le fait que la réponse à cette question l’intriguait mais tout en gardant une certaine forme de réserve.
« Vous vous imaginez que vous allez l’attraper tout seul, peut-être ? » suggéra t-elle ensuite en laissant clairement entendre par son ton que cette idée lui paraissait totalement ridicule. Quoique, la Terre regorgeait de barges en tout genre… C’était donc aussi un moyen d’éliminer rapidement une hypothèse si peu satisfaisante.

« Pour répondre à votre question... » reprit-elle ensuite, la question qu'il lui avait posée lui revenant à l'esprit et peut-être aussi pour l'inciter à répondre à ses nouvelles questions bien que, paradoxalement, elle craignit aussi que cela mette directement fin à la conversation «...je crois pas en savoir beaucoup plus que ce que tout le monde sait à son sujet ».

Béatrice en effet, portait un certain intérêt à l’actualité malheureusement si sensible qui concernait les mutants. Elle avait aussi lu quelques livres sur le sujet –histoire d’avoir un aperçu de ce qui l’attendait- mais n’avait jamais particulièrement creusé le sujet Magnéto. D’ailleurs, elle estimait ne pas en avoir vraiment besoin pour se forger une idée à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à New York [libre]   Mer 28 Mai - 13:39

Sergio se fendit d'un léger sourire en voyant son interlocutrice toute déconfite. Ça pour sûr, ça avait de quoi refroidir un peu l'ambiance ! Une légère répétition. Sans doute pour se persuader qu'elle avait bien entendu, ou à la manière de certains héros de romans qui s'offusquaient dès qu'on osait prononcer à haute voix le nom de l'ennemi public numéro 1 sous peine de le voir débarquer dans les quinze secondes, et de voir sa vie s'abréger dans les quinze suivantes.

Pourquoi le chercher vous ? Cette fois, ce fut Sergio qui rosit, vaguement gêné. Parce qu'il l'admirait et qu'il voulait lui dire ? Parce qu'il lui paraissait sympathique ? Parce qu'il voulait apprendre et progresser dans ses pouvoirs ? Parce que lui aussi voulait participer à son entreprise d'affirmation du pouvoir mutant ? Vu la tronche qu'avait fait la jeune fille, il n'était peut-être pas très heureux qu'il se lance dans ce genre d'explications. D'autant que déjà, elle ironisait qu'il ne parviendrait pas à le retrouver seul.


"Je le cherche, parce que je veux le rencontrer. J'ai des trucs à lui demander, et à lui dire." Restons dans le vague... De toutes façons, elle ne savait rien.

"Et évidemment, je pense pas réussir plus facilement que ces gens du FBI qui font des appels à témoin à la télé, avec des images de Mad Max 12, la revanche mutante. Mais bon... ça coûte rien de demander. On dit qu'il a une organisation, la confrérie... Des fois qu'il y ait des oreilles qui traînent..."

...Des fois qu'il y ait des oreilles qui traînent, elles avaient plutôt l'intérêt à être grandes ouvertes, et pointées dans la bonne direction.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: De retour à New York [libre]   Mer 28 Mai - 17:35

Béatrice haussa un sourcil l’air dubitative. Des choses à lui dire et des chose à lui demander ?

Un quart de seconde elle faillit sortir une réflexion stupide et désagréable à ce sujet. Croyait-il vraiment que Magnéto n’avait que ça à faire, qu’ils allaient s’assoire devant un bon feu de cheminée et taper tranquillement la discute, juste parce que son interlocuteur avait des trucs à dire ?
L’idée lui paraissait plus étrange encore que celle de juste chercher Magnéto, mais elle garda la bouche fermée et continua à écouter. Elle sentait néanmoins l’intérêt que son interlocuteur avait fait naître diminuer à vu d’œil.
Pour une fois en effet, elle aurait bien aimé tomber sur quelqu’un qui avait une vision un peu plus positive et moins névrotique des mutants, or à présent elle n’était plus sûre de pouvoir y croire.


Et évidemment, je pense pas réussir plus facilement que ces gens du FBI qui font des appels à témoin à la télé, avec des images de Mad Max 12, la revanche mutante.
Béatrice avait plutôt tendance à partiellement penser le contraire. Il était clair pour elle qu’être du FBI étant un handicape majeur si l’on cherchait "seulement" à trouver Magnéto. Les mutants avaient plutôt tendance à se serrer les coudes, elle-même aurait beaucoup de mal à balancer l’un d’entre eux –sauf embrouille personnelle bien sûr-, être du FBI devait donc tarir un nombre non négligeables de sources précieuses.
Mais elle restait persuadée que les choses devaient se gâter et de beaucoup lorsqu’on voulait un peu plus que le localiser -aussi n’avait-elle pas utilisé le mot attraper pour rien- elle méritait donc la réponse qu’il était entrain de lui faire et eut un vague sourire à cette idée.


Mais bon... ça coûte rien de demander.
*Certes.* se contenta t-elle de penser.

On dit qu'il a une organisation, la confrérie... Des fois qu'il y ait des oreilles qui traînent...
Béatrice qui s’était tut jusque là ne pu s’empêcher de réagir au quart de tour à la mention de la confrérie.
« Au cas où vous ne seriez pas au courant, la confrérie est une bande de terroristes et au risque de briser un vieux rêve, ça m’étonnerait beaucoup qu’ils acceptent les jeunes gringalets sans expériences ni gênes mut… »
Ca y ait cette fois, elle avait eut son petit air outré, mais elle le perdit rapidement en même temps qu’elle s’arrêta net. Elle venait juste de réaliser qu’il était peut-être…
Elle pâlit légèrement à cette pensée mais resta plantée comme un piquet. Pourquoi ne l’avait-elle pas envisagé avant ? Et venait-elle de sous-entendre qu’elle ne pensait pas du bien de personnes dont il en pensait peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à New York [libre]   Mer 28 Mai - 18:01

Sergio pencha la tête de côté. C'est en faisant s'emporter les gens qu'ils finissaient par dire ce qu'ils avaient sur le coeur, et c'était sans doute très souvent la vérité, quitte à ce qu'elle ne soit pas toujours agréable à l'entendre. Encore fallait-il retirer tous les mots fleuris qui pouvaient l'enjoliver. L'inconvénient des gens énervés. Mais on avait rien sans rien. Jeune gringalet... Bon, il admettait qu'il n'était pas vraiment un catcheur. Sans expérience, ça, c'est sûr, mais ce n'était pas non plus pour rien qu'il cherchait Magneto. Venait la question des gênes mutants...

Sergio se tourna distraitement vers la vitrine aux télévisions. Une télé... Verre, plastique, métal... Ce ne serait pas très discret, mais bon... Il plissa les yeux, visant un appareil bon marché, qui commença à couler, tel un fromage laissé sur le bord de la fenêtre un après-midi d'été. Le téléviseur se réduisit en une masse informe de ses composants.


"Comme je vous l'ai dit, j'ai quelques petites choses à lui demander."

Il se tourna à nouveau vers Béatrice.

"Je pense pas qu'ils sont des terroristes. C'est des gens qui savent ce qu'ils veulent. Bill Gates savait ce qu'il voulait, et c'est devenu l'homme le plus riche du monde. Les humains savent ce qu'ils veulent : nous contrôler, et nous exterminer s'ils ne peuvent pas. Moi, ce que je veux, c'est rappeler que les mutants sont là aussi.

Une petite diatribe improvisée, sans doute très maladroite... De toutes façons, il ne fallait pas rester là. Une télé fondue dans une vitrine, ça risquait d'attirer l'attention du patron, surtout si elle était équipé d'un antivol qui n'a pas du manquer de remarquer que la télé en question n'était plus là.

"Bon... Je me tire d'ici. Merci de votre aide en tout cas."
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: De retour à New York [libre]   Jeu 29 Mai - 15:58

Béatrice regarda la télé couler avec une mine vaguement dégoutée. Au moins, il ne l’avait pas fait couler elle, c’était déjà ça.
Passer la stupeur d’avoir fait une grosse boulette et la crainte d’éventuelles conséquences particulièrement néfastes visant sa petite personne, Béatrice commença à retrouver un peu d’aplomb et l'écouta donc sans cillier prendre la défense des confréristes.



Elle le regarda ensuite tourner les talons, elle ne voyait pas vraiment en quoi elle avait pu l’aider, mais bon… Ce n’était pas vraiment le problème.


Lui répondre aurait certainement été facile mais il ne lui en laissa pas le temps. D’ailleurs pourquoi s’en serait-elle donner la peine ? Par fierté ou parce qu’elle aimait avoir le dernier mot ? Béatrice n’était pas une mère Térésa ni même un Charles Xavier et ne voyait pas pourquoi elle devrait se soucier de ce que d’autres pensaient.

Sa tirade en outre lui laissa plus un goût amer qu’une envie de se battre même verbalement. Tout ce qu’il voulait c’était rappeler que les mutants étaient là. Super. Béatrice au contraire aurait plutôt préféré qu’on les oublie 5 minutes pour qu'elle puisse tranquillement reprendre le cour de sa vie.
Et si ce n’était plus possible ? Béatrice secoua la tête pour se chasser cette idée de l’esprit puis se souvenant de la télé détruite, elle décida enfin de ne pas trop s’attarder non plus, arrêta un taxi, ne se sentant plus d’humeur à se promener et lui demanda de la ramener à l’hôtel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour à New York [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
De retour à New York [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour du fugueur (Libre)
» Enfin de retour à la maison ! [Libre]
» Le Havre-New York et retour
» Probleme de haut parleur , retour sav
» Retour au Kosovo, de Gonzalez et Jakupi (Aire Libre - Dupuis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Whole World :: New York :: Centre :: Rues-
Sauter vers: