AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Insomnie [PV billy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 31
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Insomnie [PV billy]   Dim 1 Juin - 21:11

Tic... Tac... Tic... Minuit passé et incapable de trouver le sommeil, allez savoir pourquoi ? Kitty était assise en tailleur dans son lit, l'oreillé dans ses bras à écouté le bruit désagréable d'une pendule sans intérêt. En bonne élève, elle savait qu'il était temps de dormir pour assurer la journée de cours qu'il y avait lieu demain... Une sage décision ! Mais en tant qu'adolescente de 16 ans, la raisonnabilité devenait une notion tout à fait subjective en réalité... Mauvais choix ! Alors voilà, elle se décida à se relever, enfiller un jean, un haut et une veste et voir ce qui allait bien pouvoir devenir de cette soirée -nuit ?- à l'intitut. Tout en sachant, bien évidemment qu'en vu de son pouvoirs peu de portes restaient fermées devant elle. Très mauvais choix !

Afin de ne pas risquer de se faire entendre, elle décida qu'il était plus prudent de ne pas ouvrir la porte de sa chambre pour filler à travers l'institut. Elle n'eue même pas besoin de se concentrer, la seule idée émise par son petit cerveau la fit atterrir à l'étage inferieur de l'institut. Avoir une chambre située juste au dessus de la cuisine c'était quand même le bon plan. Elle ouvrit le frigo en sortie une petite bouteille d'eau et s'aventura dans le couloir de l'institut après s'être assurée qu'aucun son n'y régnait. Allez expliquer pourquoi elle était habillé d'une veste à une heure aussi tardive de la nuit. Mais la voix semblait libre, alors sans plus attendre elle se dirigea vers l'entrée et traversa la porte qui menait à dehors. Pourquoi s'encombrer de l'ouvrir et de risquer de reveiller quelqu'un quand on peut traverser les choses ?

Pas de lune en cette nuit, pas d'éclairage non plus. Elle soupira estimant que voir dans la nuit aurait été un pouvoir utile dans ce genre de moment, enfin bref. Elle réajusta le col de sa veste pour se protéger de la légère brise qui soufflait, bien que celle ci semblait tout à fait suportable -peut etre pas dans deux heures, par contre- et, elle entreprit de s'avancer dans le parc de l'institut. La progression n'était pas vraiment facile, bien qu'elle avait l'avantage de connaitre les lieux par coeur. Kitty n'avait pas d'idée précise sur le déroulement de cette soirée, elle s'était surement emise l'idée qu'elle allait sortir de l'institut, mais ne préférait pas trop s'accrocher à cette idée. L'étudiante restait quand même un peu sur ses gardes ne sachant pas comment cela serait prit si elle venait à se faire prendre.

Elle était maintenant au niveau du terrain de basket, au moins c'était une surface plane qui ne risquait pas de lui poser problème. Ouais, c'était beau d'y croire. Elle avait à peine fait trois mètres qu'elle trébucha sur une forme ronde pour se rattraper de justesse.
"Il faudrait quand même qu'ils apprennent à ranger leur ballon" grogna t-elle doucement avant de continuer sa progression. Le terrain de sport miné de ballons avait finalement été dépassé et elle arrivait maintenant dans le parc ou se trouvait une masse impressionnante d'arbre. D'autant plus impressionnante quand ce n'est qu'une succession de silhouette inquiétante à la lueur des étoiles. Elle manqua de tomber une bonne dixaine de fois à cause d'ecorces, des racines et autres choses de ce genre plantés un peu partout. Elle jura un même nombre de fois maudissant le fait de ne pas avoir prit un chemin goudronné, mais elle avait eu trop peur de croiser quelqu'un.

Elle pensait être approximativement à une dixaine de mètre d'un des murs qui cloturait les limites de l'institut. Son coeur se mit soudainement à battre la chamade, avait-elle réellement l'intention de sortir, et si oui, pour faire quoi ? Cela ne lui ressemblait pas vraiment, elle était quand même le genre d'élève à ne pas poser de problème... Surement l'adolescence. Quoiqu'il en soit, elle ne savait pas vraiment ce qu'elle allait faire dehors. Peut être une virée dans la forêt avoisinante, histoire de se souvenirs de toutes les légendes qu'on se racontait sur l'endroit pour se faire peur quand on est plus jeune, ou alors pour dissuader les gens de sortir durant la nuit ? bref, l'idée de faire ce qu'elle s'apprétait à faire lui donna une sorte de dose d'adrénaline assez interessante. Elle inspira profondement et se remise en marche en direction de ce mur qui serait sa porte de sortie.

Elle manqua de tomber une dernière fois, mais elle se rattrapa au mur de l'enceinte. Kitty se redressa devant se demandant mentalement si elle allait vraiment oser faire ça ? N'avait-elle pas peur que quelqu'un la surprenne à sortir à cette heure ? Elle était tellement flippée qu'elle cru entendre un craquement de branche derrière elle. Et v'là comment ce craquement avait l'air réelle. L'étudiante secoua la tête energiquement, son esprit se mettait à la faire flipper sans raison. Deuxième craquement, bien trop prêt et trop réel pour que ce soit son esprit. Voilà, elle fit volt face en levant legèrement les mains pour se describiliser, persuader que c'était forcement un prof qui l'avait suvit à cette heure ci. Et avant même de voir de qui il s'agissait -vu que pour elle s'était une évidence- elle s'expliqua sans prendre la peine de savoir si la personne avait comprit ce qu'elle voulait faire -ça paraissait tellement logique.


"Non ! Non ! C'est pas ce que vous croyez, jamais j'aurai franchi le mur"

A peine avait-elle prononcée ces mots qu'elle avait une furieuse envie de se mettre des tartes. n'importe quoi, elle aurait pu s'assurer de savoir de qui il s'agissait avant d'avoir ce genre de réaction. Vraiment novice dans la sortie furtive.


Dernière édition par Kitty Pryde le Lun 2 Juin - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Billy Callahan
Apprenti médecin
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Mimic - Métamorphe
Date d'inscription : 08/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Lun 2 Juin - 1:52

Une vague de chaleur s'était abattue sur l'Institut depuis le début de l'après midi, et Billy avait bien pressenti qu'elle n'était pas prête de se volatiliser aussi vite qu'elle s'était instaurée. Il avait donc prévu de dormir, une fois de plus, à la belle étoile. En vérité, une fois de plus était un terme légèrement grossi, car il fallait l'admettre, ce n'aurait été que la seconde fois qu'il dormais ainsi directement dans la nature.
Peu après le dîner, il sortir du manoir, traînant derrière lui un lourd sac de couchage rempli à craquer de toutes sortes d'aliments dérobés quelques temps auparavant à la cuisine, ainsi que des livres, des disques et une mini chaîne hifi portable histoire de s'endormir en musique. Il avait alors pris la direction de la forêt et s'était arrêté peu après la lisière, décrétant que le tronc de l'énorme arbre face auquel il se tenait serait une place idéal pour passer la nuit. Cette dernière tomba relativement rapidement, chose particulièrement originale compte tenu du mois durant lequel se déroulait cette scène, du moins ce fut l'impression de Billy, qui se laissa dévorer lentement avec une certaine allégresse par la baisse légère de la température pour se sentir lentement quitter son éveil dans la tiédeur moite de cette caniculaire nuit.

Mais ce fut sans compter sur le bruit de pas qui vint soudainement l'ôter des bras de la mythologique Morphée. Billy se réveilla d'abord d'un oeil, soulevant avec une certaine peine l'une de ses paupières, pour apercevoir au loin, après un certain temps d'adaptation à l'arrivée soudaine de lumière, aussi faible soit elle, contre le fond de sa rétine, une ombre légère se mouvoir en arrière plan. Billy ouvrit son deuxième oeil, et constata que cela augmentait étrangement la netteté de sa vision. Il tenta alors d'ouvrir son troisième oeil mais constata qu'il n'en avait pas. Alors, il se ravisa, et décida de ne faire qu'avec ses deux yeux.

Il se releva lentement, péniblement, de son sac de couchage, dégagea les résidus de paquets de gâteaux, les canettes vides qui trônaient près de lui afin de se frayer un passage et décida de suivre cette ombre afin de savoir de qui il s'agissait.
Alors certes, il était de connaissance générale que Billy était, et de loin, l'être le moins courageux, le plus dépourvu de toute hardiesse de tout l'Institut, mais il n'était pas encore réellement réveillé, et l'idée qu'il avait alors et que peut-être qu'il s'agissait d'une fée, ou quelque chose comme ça, qui l'emmènerait, s'il la suivait, vers un monde magique, comme le monde de Narnia, ou un truc dans le genre. Ou peut-être encore s'agirait-il d'un génie qui lui accorderait trois voeux, comme le veut le protocole des génies (protocole très sérieux établi, rappelons le, en quinze cent douze avant Jésus Christ dans la très belle ville d'Azerbadjian, mégapole du Niger, au cours d'un congres auquel tous les génies du monde furent contraints d'assister).

Billy, donc, se releva et se mit à suivre l'ombre aussi bien qu'il le put, rappelons au passage qu'il n'était encore pas vraiment réveillé, si bien qu'il ne cessa d'exploser les racines ou les branches mortes sous ses pas, faisant de sa traque furtive un pistage on ne peut plus sonore digne de le faire percevoir à des kilomètres à la ronde. S'il s'agissait en effet d'une fée, il n'y avait plus qu'à prier qu'elle ne soit pas farouche, et ne s'éclipse au moindre bruit sourd qui parviendrait à ses oreilles.
Billy continua d'approcher et constata alors que l'ombre semblait s'être immobilisée. Il s'avança, encore et encore, jusqu'à se trouver presque nez à nez avec l'ombre. En tout cas, ils auraient étés nez à nez si l'ombre n'avait pas été de dos.
Mais d'un mouvement bien trop rapide pour être perçu si tard dans la nuit, l'ombre se retourna pour se confondre en excuse ..
Cependant, rappelons qu'il s'agissait de Billy Callahan. Or, celui-ci ne prit pas la peine, ni le temps d'écouter ce qu'annonçait l'ombre, il se contenta d'un tonitruant :[/i]

- " AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !! "

Oui, Billy Callahan n'était pas seulement l'élève le moins courageux de cet institut, il était également et sûrement l'irlandais le moins courageux du monde, si ce n'est de l'univers tout entier.
Et ce ne fut qu'après avoir envoyé à pleins poumons sont cri de terreur qu'il ne reconnu son interlocutrice. Alors, comme à son habitude, il changea radicalement de ton pour adopter une attitude bien plus calme et détendue.


- " Salut, Kitty Pride .. La forme ? "

Aussi loin que remonte son peu de mémoire, Billy avait toujours nommé Kitty par l'association de son prénom et de son nom, jamais il n'avait oublié de mentionner cet attribut familial. Et, encore une fois, aussi loin que remonte son peu de mémoire, il s'agissait bien de la seule personne qu'il nommait ainsi. Il n'aurait su expliquer la raison de cette distinction d'appellation, mais il la faisait, c'était ainsi ..
Billy porta un oeil à sa tenue, et se souvint qu'il était jusqu'alors en train de dormir par une nuit de canicule, autrement dit qu'il ne portait qu'un simple caleçon. Or, il constata que pour la troisième fois qu'il croisait Kitty Pride, il ne portait pour toute tenue qu'un simple sous vêtement ..


- " Ouais .. Je sais très bien à quoi tu penses. Tu te dis que tu m'as jamais vu habillé, alors tu penses que je suis une sorte d'exhibitionniste, ou un truc dans le genre .. Et tu vas pas me croire, mais .. c'est pas ça .. C'est juste que .. on a un don, tous les deux, pour se croiser seulement aux moments où je suis quasiment à poil. Alors je sais bien que la dernière fois, j't'avais promis que la prochaine fois qu'on se croiserait, je serais habillé, mais là, tu vois, tu m'prends un peu au dépourvu .. Maintenant, si on planifie le truc, et qu'on dit qu'on s'verra à cet endroit là à ce moment là, alors, à moins bien entendu que ça ne soit à la piscine, je te certifies, cette fois-ci, que je serais habillé. Ou, en tout cas, plus habillé que ça .. Et, au passage, ça fait deux fois que j'te croise en dehors de l'institut au beau milieu de la nuit. T'aimes à ce point la nature, ou quoi ? Qu'est-ce que tu fais par là ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 31
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Lun 2 Juin - 2:40

Elle n'avait même pas eu le temps de regarder la personne qui avait surgit de nul part -mais dans un bruit assez convenable pour se faire savoir- qu'elle cru que ses tympans allaient exploser. Une voix d'homme -si on peu convenir que ce cri pouvait être asimilé à un homme, ce qui n'était pas chose sûre- se fit sentir dans un cri strident. Les mains que Kitty avait légèrement relevées pour s'expliquer eurent donc le joie de se trouver plus rapidement à ses oreilles pour se protéger de ce bruit. Mais une chose était sur, ce n'était pas un prof. Alors malgré la peur qu'elle avait eu et le bruit qu'il emettait, Kitty lacha un soupir de soulagement et ses idées se remettaient tranquilement en place.

"Mais chutttt-euhhh- !"

Elle agitait les mains de haut en bas pour signifier de baisser le son. Un peu plus et l'institut tout entier allait savoir que des élèves étaient dehors. Et elle n'avait pas vraiment envie qu'on la trouve ici, à cette heure ci. L'étudiante porta un peu plus d'attention à la personne qui était face à elle. Un visage familier, du moins qu'elle avait croisé plusieurs fois dans les couloirs et plus sérieusement à deux reprises. Elle n'eu plus aucun doute sur la personne face à elle quand elle entendit la façon dont il se mit à l'aborder. 'Kitty pryde' et ce fameux 'la forme?', ne pouvait plus laisser le moindre doute sur l'identité de la personne : Billy Callahan. Même les yeux fermés elle aurait su qu'il s'agissait de lui. Elle secoua la tête de manière amusée, il avait toujours une façon d'apparaitre sans qu'on s'y attende -et elle était pas convaincue que lui puisse s'y attendre aussi à en juger par la manière dont il avait réagit- si bien qu'elle n'était pas sur que cette rencontre soit vraiment une surprise. En aucun cas, elle pensait qu'il le faisait exprès, parce que ça lui tombait dessus à chaque fois sans qu'il puisse le prevoir. La première fois il avait juste demandé à dormir à la belle étoile, et miss "j'maitrise mes pouvoirs à mort" l'avait rapidement envoyé en l'air grace à ses pouvoirs, sans parler de "miss CP" qui n'arrivait pas à aligner une phrase correcte. Et la deuxième fois, il n'avait toujours rien demandé puisque c'était elle qui l'avait rejoint -sans le savoir- à la piscine.

"Il me semblait avoir déjà dit, à la piscine, que juste 'Kitty' suffisait ?!'

Elle avait une voix amusée, parce qu'elle était pas convaincue que ce genre de chose lui rentre dans le crâne. Il n'avait rien de méchant mais était complêtement à part comme type. Un peu comme... Heu... comme... En fait, Kitty n'avait aucun point de comparaison étant donné qu'elle ne se souvenait pas avoir connu, ne serait ce qu'une fois, un mec de ce genre. (bon en réalité, il y a une comparaison possible, du genre la scene ou le duc va au super marché dans son peignoir et son caleçon pour acheter son lait. Mais la comparaison ayant déjà été utilisé, on va s'en passer). bref, elle était presque persuadée qu'elle serait obligé de lui faire cette réflexion à chaque fois qu'ils se croiseraient. Le tout était de savoir si il étaient capable de se croiser dans une situation plus 'normal' ! Mais elle en doutait, il n'avait rien de normal dans son attitude. c'est peut être ce point qu'elle appréciait chez lui, il sortait forcement de l'ordinaire.

D'ailleurs, elle profita de cette réflexion pour baisser les yeux sur sa tenue. Il lui avait promis, pour prouver qu'il ne lui faisait pas d'avance -selon ses termes-, que leur prochaine rencontre il serait habillé de manière plus convenable. Mais elle ne fut qu'à moitier surprise en voyant qu'il était seulement vetu d'un caleçon. Kitty se demandait même ce que ça pouvait signifier, chez lui, une tenue convenable ! peut être était-ce seulement un pyjama, du genre grenouillère. En vue de son maillot de bain digne d'une pub de Kodac, la grenouillère ne la choquerai et ne l'étonnerai même pas. D'ailleurs elle était sur de ce point parce qu'elle l'imaignait très bien dans ce genre de tenue et pour la fantasie, un chapeau de paille sur la tête et un brin d'herbe dans la bouche. Ouais, ce genre de chose lui collait pas mal.

Et comme si il avait comprit le fond de sa pensée il ne manqua pas de s'expliquer sur sa tenue, certifiant que ce n'était pas un exhibitionniste. Est ce que c'est ce qu'elle croyait vraiment ? Non, elle ne pouvait pas croire se genre de chose, il était tellement à part qu'elle trouvait ça presque normal en fait. la jeune fille ne pu s'empêcher de sourire joyeusement à toute cette tirade sur ce qu'elle allait propablement penser de lui, sur le fait que c'était une sorte de don entre eux, mais qu'en organisant un peu mieux la prochaine fois il pourrait faire un effort de présentation. Sur quoi elle ne pu s'empêcher de répliquer rapidement :


"Ca serait dommage, je suis pas sur de pouvoir te reconnaitre !"

L'idée de planifier un truc ne la dérangeait pas plus que cela, mais faut croire qu'elle avait prit goût à ces rencontres non prévu qui la mettait souvent de bonne humeur. Oui, même le soir ou les deux ahuries étaient venues à l'institut elle avait trouvé que quelque part il détendait l'atmosphère. en tout cas, il avait aider Kitty à ne pas ceder à la panique parce qu'en y réfléchissant et en se rémémorant l'histoire il y avait pas mal de comique aussi bien par ses paroles que par son arrivé -ou sa non arrivée vu qu'il était juste posé dans son sac de couchage-. Enfin sa tirade prit fin dans une question sur les raisons qui avait poussées Kitty à se trouver ici en pleine nuit.

"Je dirais bien que je suis accro à la nature, mais ce n'est pas tout à fait vrai. La vrai raison pour laquelle je suis ici c'est parce que..." Elle se pencha un peu à l'oreille de Billy prenant des airs de vrais révélations "... Je suis en mission top secrete. Les profs ont eu des plaintes des élèves qui avaient croisés la route d'un Exibitionniste. Apparemment il se baladerait en calecon ou en maillot vieux de 20 ans dans l'institut et surtout dans le parc en pleine nuit." Elle se redressa finalement et regardant un oeil faussement inquiet tout autour d'elle "Tu l'aurais pas vu par hasard parce que une horde de prof est prète à lui sauter dessus dès qu'il va se montrer ?" Elle posa finalement les yeux sur le jeune homme avec un grand sourire sur les lèvres. "Et toi t'es aussi en mission top secrete, c'est ça ? Du genre du t'habiles comme lui pour l'attirer ? Super astucieux."

En fait elle savait pas pourquoi elle avait sortie ça, peut être parce que ça lui permettait de ne pas réellement répondre à la question. Qu'est ce qu'elle aurait dit ? Qu'elle comptait sortir de l'institut pour aller voir la forêt by night ? Elle était même pas convaincue qu'elle aurait finit par le faire. bien que maintenant qu'elle n'était plus seule, cette idée re-germait doucement dans sa petite tête.


Dernière édition par Kitty Pryde le Lun 2 Juin - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Billy Callahan
Apprenti médecin
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Mimic - Métamorphe
Date d'inscription : 08/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Lun 2 Juin - 3:26

La première réaction de la jeune fille fut d'agiter les bras de bas en haut. Or, Billy ne comprit pas immédiatement ce que cela voulait dire. Il commença par penser qu'elle marquait le rythme, à la manière de ces types dans les clash de rap qui agitent les bras au dessus de leur tête, comme à la fin de 8Mile où tout le monde fait "Wou, wou !" pour appuyer les vannes des Mc. Mais si elle marquait le rythme, c'est qu'il devait y avoir une musique quelque part pour ainsi la faire danser. Or, Billy criait, et donc il ne pouvait entendre la moindre note de cette musique qui semblait si entraînante. Le jeune irlandais cessa alors tout hurlement, plus aucun son ne sortit de sa bouche, mais c'était trop tard. La musique avait du arrêter de résonner dans le vent, car Billy n'entendait rien. Le jeune homme bouda quelques secondes, après quoi il se dit que finalement, tant pis, ça serait pour la prochaine fois. Cependant, le temps que Billy pense et assimile toutes ces informations électriques, toutes ces données neurales, Kitty avait repris la conversation. Elle lui avait dit quelque chose, oui, mais quoi ? À vrai dire, Billy n'en avait pas entendu le moindre mot, si ce n'est ce "Kitty" lâché quelque part dans la phrase. Elle se présentait ? C'était idiot, ils se connaissaient déjà. Alors, peut-être avait-elle eu un problème depuis, une sorte d'amnésie soudaine qui venait de la frappée (oui, car rappelons le, Billy venait juste de l'appeler à la fois par son prénom et son nom, ce qui était bien la preuve qu'il la connaissait. Autrement dit, l'amnésie avait du être réellement récente, genre d'il y a à peine quelques secondes). Billy se surprit alors à ressentir, au plus profond de lui même, une sorte de pseudo-pitié, une ampathie à l'égard de la jeune fille. Il posa alors sa main sur son épaule, et décortiqua bien ses mots, articulant chaque syllabe aussi bien qu'il le pu.

- " Oui .. Et-moi, je--suis--Bi-lly-Ca-lla-han .. En-chan-té--de--te--co-nnaître, Ki-tty-Pride. "

La question était donc de savoir si Billy était complètement fou, ou simplement stupide. Il semblerait que la réponse était : un peu des deux. Ou plutôt, beaucoup des deux, à vrai dire.
Quoi qu'il en soit, Billy était face à Kitty Pride, jeune fille légèrement plus jeune que lui, mais dans le cerveau, c'était sûrement l'inverse, non pas que la jeune fille fut particulièrement mature pour son âge, plutôt que Billy était particulièrement naïf. Autant dire que lorsque la jeune fille annonça au jeune irlandais qu'elle traquait un exhibitionniste, celui-ci la pris au pied de la lettre. Il se mit alors à regarder partout autour de lui, jetant des regards à droite à gauche, visiblement plus très calme, même plutôt stressé.


- " Un pervers ? Ici, à l'Institut ? Oulaa, ça m'rassure pas, tout ça .. Hey, s'il nous trouve, tu m'protèges, hein, j'peux compter sur toi ? "

La jeune fille poursuivit, en venant finalement à Billy dans un particulièrement subtile retournement de conversation.

- " Nan, moi on me confie pas de mission. J'suis déjà aide soignant à l'Institut, j'peux pas m'permettre d'aller sur le terrain. Vu que miss Grey y va, elle, si pendant qu'elle est en extérieur, y a un accident, faut qu'il y ai quand même quelqu'un pour s'occuper des blessés ici. "

Bien entendu, on se demande qui serait suffisamment fou pour accepter d'être soigné par Billy Callahan, jeune hippie et grand adepte de la médecine par les plantes, et, qui plus est, capable de tourner de l'oeil à la simple vue d'une goutte de sang. Mais si le professeur Xavier l'avait ainsi nommé, finalement, peut-être que ce n'était pas pour rien, et que le jeune irlandais était un peu plus capable qu'il ne le laissait entendre.

- " J'étais simplement en train de dormir à la belle étoile .. Encore ..

Billy se gratta la tête, nerveux. Visiblement, il n'était carrément plus rassuré.

- " Nan mais sérieusement, le coup du pervers, là, c'était une blague, hein ? On va pas tomber sur un vieux fou qui s'flanque à poil devant nous pour nous faire peur .. Parce que s'il vient, j'sais pas toi mais moi, j'pète un câble .. "

Il regarda encore à droite à gauche, dans une recherche d'assurance qui s'avéra vaine.

- " Mais euh .. Viens, on va ailleurs .. Nan franchement, tu m'as fait peur là, j'suis pas bien ici .. Tu sais pas où on pourrait aller ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 31
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Lun 2 Juin - 4:16

Kitty regarda un instant la main de Billy qui venait de se poser sur son épaule. Il avait un air compatissant sur le visage qui fit froncer les sourcils de la jeune fille qui ne comprenait pas pourquoi il avait soudainement cet air. Est ce que, sans quelle le sache, il venait de lui arriver quelque chose ? Ou peut être une prise de sang faite il y a des lustres qui vient de sortir du placard et qui annonce un mauvais résultat, après tout c'était bien l'assistant du docteur Grey. Oh, Kitty se prise soudain d'une inquiétude. Que se passait-il ? Elle s'attendait presque au pire vu qu'elle ne comprenait pas cette réaction hors propos. En réfléchissant un peu plus, elle n'aurait pas du s'inquiéter parce que ce type était 'hors propos', donc elle aurait du savoir qu'il ne s'agissait de rien de grave. N'empêche qu'elle fut prise d'une bouffée de chaleur avec ce regard qui lui lançait et cette main compatissante. Et la sentence tomba.

"T'es trop bête !"

Elle venait de le frapper gentillement le bras dans un soupir de soulagement. Il avait simplement répêté son identité à la manière d'un gamin de cinq ans. Même si elle ne s'était pas encore demandée les raisons de ce discours, elle éclata tout de même de rire. Ca pouvait paraitre carrement histérique comme réaction, mais c't'abruti lui avait flanquer une certaine frousse. La lègère -oui légère, parce que elle trouvait maintenant riddicule d'admettre qu'elle avait réellement eue peur- tension retomba donc aussi vite qu'elle était venue, et Kitty réfléchissait à la raison pour laquelle il lui avait fait ce numéro. Est ce qu'il se payait sa tête ? D'ailleurs est ce qu'il ne se payait pas sa tête à chaque fois, parce que chaque entrevues avec lui semblait sortie d'un truc complêtement impropable. C'était décidé, à partir de maintenant elle ne serait plus surprise de rien en compagnie de Billy. Rien ne pouvait trouver une explication rationelle. Même que si ça se trouve, il existait même pas et que toutes ces rencontres n'étaient que des rêves, ce qui expliquait le fait que ce soit souvent la nuit. Oui, en fait en ce moment elle était couchée dans son lit. Elle secoua vivement la tête. N'importe quoi ! mais alors vraiment n'importe quoi ! La folie de ce type devait être transmisible.

"Je sais qui tu es ! Mais enchanté de refaire ta connaissance. Y a quand même des fois ou tu ne fais un peu peur, tu sais ?"

En réalité il n'avait rien de méchant il était juste complêtement allumé, bercé trop près du mur, ou alors ses gènes mutants avait un impact spychologique encore inconnu jusqu'à maintenant. Allez savoir ce qui pouvait se passer dans sa tête. Non ! En fait, il ne vaux mieux pas savoir de peur de ce qu'on pouvait y trouver. Finalement, Kitty eue une pensée compatissante pour le docteur Jean Grey, si elle avait capter quelques pensées, ça ne devait pas être très clair. Mais à coté de ça, il était tout de même attanchant comme gars. Enfin, elle décida de laisser tomber cette affaire de présentation qu'elle ne comprendrait surement pas. Mais la suite s'annonça tout aussi imprévue au programme -parce ce que un programme était-il vraiment prévu ?!- bref...

Voilà que Billy se mit à regarder partout autour de lui l'air carrement inquiet. Hu ?! L'air de surprise sur le visage de Kitty était franchement visible. Elle était pourtant pas super actrice, il aurait du voir tout de suite qu'elle n'avait jamais été serieuse en racontant cette histoire de pervers. Elle avait juste... Enfin, voilà quoi, elle se comprenait. Du moins elle l'espérait, parce que là elle en doutait sérieusement.
"Non mais ..." Il enchaina trop vite pour rétablir le quiproquo qui était en train de se créer, voilà qu'il voulait être protéger. La tête de la jeune fille devait franchement faire rire parce que là elle se sentait un peu égarée.

"Non mais t'inquiete pas c'est juste..."

Etant donné qu'elle n'avait pas été clair dans ses propos -vu qu'il avait tout prit au pied de la lettre- elle se decida à ne rien ajouter. Finalement, expliquer le fait qu'elle voulait juste faire un peu d'humour allait s'avérer être une tache bien trop laborieuse. Elle n'écouta qu'à peine le fait qu'il aidait Jean et que du coup il n'allait pas sur le terrain. Les raisons de se raisonnement echappèrent à Kitty qui n'en revenait toujours pas qu'il venait de la croire sur parole. Un pervers qui se balladait en caleçon, il n'avait donc pas fait le rapprochement avec lui-même. Kitty le laissa s'expliquer ne préférant rien ajouter de peur d'envenimer la situation. Ceci étant dit, quand il voulu s'assurer que c'était une blague, Kitty préfra sauter sur l'occasion.

"Oui, oui, c'est ça, c'est une blague." Puis un peu plus bas s'adressant plus à elle même "carrement foireuse, mais c'est ça... Une blague"

Reprenant un peu plus de contenance elle reporta son attention sur Billy. Et puis aller savoir pourquoi elle repensa à son arrivée à l'institut. Toute jeune et toute nouvelle on lui avait raconter plein de chose sur ce qui pouvait se passer dans la forêt quand on s'y aventurait dans la nuit. Bien sur au debut elle y avait cru et en était traumatisé, mais avec le fil du temps elle savait que ça n'avait rien de réel et que c'était juste inventé dans le but d'effrayer les nouveau. Sur ce point c'était efficace, elle avait mit un temps fou à sortir dans cette forêt qui bordait l'institut, persuader que cet intrusion allait dechainer des forces surnaturelles venues pour l'engloutir dans le sol rocailleux dont elle ne pourrai en sortir. Elle regarda un instant Billy, allait-elle seulement oser lui faire cela alors qu'il prenait tout au pied de la lettre ? Non, elle ne pouvait quand même pas, il ne méritait pas ce genre de chose, le pauvre.

"Non en fait c'est juste une rumeur, mais on peut jamais être sur de rien" Elle se maudissait de partir sur cette voix là "Mais si il traine réellement a l'institut, le mieux c'est peut être d'en sortir quelques temps, tu crois pas ?"

En fait elle avait tellement de mal à croire qu(il n'ai pas comprit qu'elle rigolait, qu'elle s'était persuader qu'il se payait sa tête. Oui c'était forcement ça, il se payait sa tête ou faisait semblant de partir dans son jeux. Alors c'était ça qui l'avait poussé à raconter cette histoire de sortie de l'institut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Billy Callahan
Apprenti médecin
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Mimic - Métamorphe
Date d'inscription : 08/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Sam 7 Juin - 23:30

Ce fut alors que, sous les yeux ébahis de l'irlandais qui n'y comprenais plus rien, la jeune fille le frappa au niveau du haut du bras, vers l'épaule quoi. Précisons au passage que rien que d'habitude, Billy n'était pas du genre à vraiment tout comprendre, c'est dire l'état de profonde perplexité dans lequel le gamin se trouvait alors. Il se redressa aussi vivement que vint l'attaque et pointa un index vengeur en direction de la jeune fille, avant d'annoncer, d'une voix qu'il voulait menaçante, mais qui s'avérait ne l'être en rien :

- " Oui bon alors, j't'ai rien fait, hein, tu m'agresses pas, sinon moi .. sinon .. bon en gros, sinon, quoi .. "

Soudain, une violente douleur le prit au niveau du cortex. Il fallait dire que ses méninges s'activaient tout à coup, ce qu'ils n'avaient plus eu l'habitude de faire depuis bien longtemps. Et dans cet état critique de douleur, Billy commença à faire le lien entre tout ce qui avait été dit, tout ce qui avait été fait, tout ce qui se trouvait. Il lia tout, donc. Ce qu'il en conclut fut à peu près ceci, dans la mesure où l'on peut retranscrire ne serait-ce qu'une once des déductions timbrées du jeune illuminé. Kitty Pride lui avait annoncé qu'un pervers exhibitionniste se trouvait dans l'enceinte du manoir, avant de préciser qu'il y avait, je cite, " quand même des fois où tu me fais un peu peur ", en s'adressant alors bien entendu directement à Billy. Il ajouta à cela sa propre tenue, un simple caleçon, concordant bien étrangement avec les descriptions que la jeune fille avait faite du pervers. Alors, il comprit. Tout, oui, il comprit parfaitement tout, et cela, il devait bien l'avouer, était loin de lui faire plaisir. Ce fut donc avec une profonde peine qu'il se l'admit pour lui-même. Ce pervers, dont Kitty parlait, était nulle autre personne que lui-même. Il devait être .. une sorte de schizophrène, ou une sorte de type à double personnalité. Et si le premier aspect, le premier versant qui le constituait était celui de Billy Callahan, jeune irlandais légèrement allumé, l'envers du miroir était bien moins attractif, puisqu'il s'agissait ni plus ni moins d'un dangereux sociopathe prêt à tout pour se retrouver nu comme un ver face à de jeunes filles sans défense.
Ce qui apparu alors au jeune hippie était que Kitty Pride ne devait pas en être au courant, qu'il fallait la préserver de cela. Oui, mais alors, cela n'allait-il pas mettre en déroute les liens qui s'étaient tissés peu à peu entre ces deux là au fil de la création de leur semblant de relation, aussi étrange et originale soit-elle ? N'était-il pas préférable, pour le bien de tous, à commencer par celui de la jeune fille, que le jeune mimic ne lui avoue directement la vérité ? Et, surtout, combien de temps allait-il encore pouvoir tenir avant que sa seconde personnalité ne reprenne le dessus sur lui ?

La jeune fille proposa alors de partir pour un endroit meilleur, où, au moins, ils seraient en sécurité. La pauvre fille ne se doutait pas que le véritable pervers était face à elle, qu'elle se précipitait elle-même dans la gueule du loup, que ses efforts étaient vains, la fuite était impossible ! Pourtant, dans un élan d'empathie, le jeune homme ne pu se résoudre à tout lui dire, pas maintenant, il fallait la préserver, encore, et cela aussi longtemps que possible.
Alors, luttant contre ses démons internes, se concentrant le mieux qu'il le pouvait pour empêcher le pervers exhibitionniste d'émerger de son fort intérieur, il se mit à s'exprimer avec difficulté, cela étant du à cet incroyable effort dont il faisait preuve pour sauver la jeune fille, si bien que son articulation se fit plus étrange qu'à l'habituel, que ses rictus mêmes se crispèrent, et qu'il se mit à parler à la manière de Raoul Duke, interprété par Johnny Depp dans le cultissime Las Vegas Parano, lorsque ce dernier doit réserver sa chambre au guichet du casino, face à une hôtesse qu'il voit se transformer lentement en un reptile informe sous l'effets de la quantité de stupéfiants qu'il avait alors ingurgités.


- " Ouais ! T'as sûrement raison ! "

Il se mit alors à avancer droit devant lui, aussi vite qu'il le put, toutefois considérablement ralenti par sa lutte contre ses démons intérieurs qui le forçaient désormais à se déplacer dans une démarche similaire à celles que les deux protagonistes du film cité quelques lignes auparavant lors de la fameuse séquence de l'éther.
Mais il se figea finalement pour se tourner vers Kitty Pride, la fixant d'un regard quasi livide, complètement épuisé par se combat qui se déroulait en lui.
Car il devaient fuir, oui, mais pour aller où ? Le plus stratégique était sûrement de partir dans un endroit peuplé de monde, car si Billy perdait le contrôle, il y aurait fort à parier que les personnes se trouvant à proximité pourraient intervenir, permettant ainsi à la jeune fille de prendre la fuite. Oui, c'était une possibilité, mais il ne fallait pas oublier que les groupes anti-mutants se faisaient de plus en plus nombreuses, et Billy était bien placé pour le savoir, lui qui justement, un ou deux jours plus tôt, s'était justement fait casser la gueule par l'un de ces gangs à l'entrée d'un bar. Or, si l'on partait du principe qu'il y avait également fort à parier que les premières personnes qu'ils croiseraient seraient un groupe anti-mutants, alors dans ce cas, que ce soit Kitty, ou Billy et sa supposée schizophrénie, ni l'un ni l'autre n'en réchapperait, et les deux se retrouveraient la tête éclatée contre le pavé.
Or, comme à son habitude lorsqu'il se trouvait face à tout choix qui s'avérait infaisable, Billy se déchargea de la tâche en s'adressant directement à la jeune fille qui l'accompagnait alors.


- " Ouais, okay, mais on va .. où, aussi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 31
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Dim 8 Juin - 15:19

Billy se trouvait relativement près de Kitty, du coup quand il 'menaça' du bout du doigt son index ne se trouvait pas bien loin du visage de la jeune fille. Fallait voir sa tête, elle avait suivit le bout du doigt du regard, la faisant loucher comme pas permis. Fort heureusement pour elle, l'obscurité devait atténuer l'effet complêtement stupide qui s'était mit en place sur son visage à ce moment précis. Quoiqu'il en soit, c'était une chance que son ton menaçant ne soit pas vraiment crédible parce qu'elle n'avait pas voulu l'agresser au sens stricte du terme. Du moins, c'est pas l'impression qu'elle voulait donner. Du coup à son air stupide de loucheuse (oula, j'sais pas si ça s'dit) venait s'jouter un air un peu ahurie et interrogatif. Oui, interrogatif ! Parce que elle attendait en vain une fin de phrase plus construite. Sinon... Sinon... Sinon... Kitty se mise même à remuer un peu la main l'air de dire 'bin vas y enchaine, sinon quoi ?'. Mais cet effort fut vain, car il n'y eu pas de fin de phrase, c'était à elle de s'imaginer ce qui allait se passer si elle l'agressait encore une fois. Si toute fois on pouvait considérer ça comme une agression. Heu... Que pouvait-elle répondre à ça ? Bin pas grand chose en réalité, elle cessa de loucher car il venait de récupérer sa main, mais gardait un air un peu stupéfait.

C'est un peu près à ce moment là qu'elle s'était promit de ne plus être surprise par les actions / réactions de Billy -choses qui ne semblaient avoir aucune raisons logiques- alors elle secoua un peu la tête pour s'enlever l'air idiot qu'elle avait sur le visage et passer à autre chose. Elle ouvrit la bouche pour commencer à dire quelque chose, mais son élan fut soudainement coupé en voyant que Billy semblait être dans une profonce méditation. L'adolescente arcqua légèrement un sourcil. La télépathie aurait été un bon moyen de savoir ce qui pouvait se tramer dans ce cerveau, mais elle savait que même si elle avait eu ce pouvoir, jamais elle n'aurait oser rentrer dans la tête du jeune homme. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait l'impression que dans ce cerveau régnait une certaine confusion ou un truc dans le genre à en devenir dingue soit même. Oui, parce qu'il serait fou de ne pas dire que Billy est complêtement jeté. Une sacré durite, qui avait fondu là dedans. Pourtant elle ne pouvait s'empêcher de l'apprécier surement grace à cette sorte de folie qui émanait de lui. Rien de commun avec les gens que l'on pouvait croiser en général. bref, appréciable. Mais jamais, vraiment jamais, elle n'aurait pu deviner seule ce qui était en train de se passer dans la tête de Billy à ce moment précis. En fait, on lui expliquerai qu'elle ne pourrai même pas y grand tant ça paraît suréaliste.

Et là ce fut l'incompréhension la plus totale. Billy venait de s'exprimer de manière étonnante. Une articulation fortement prononçé sur certaines syllabes. L'étudiante se demanda un bref instant ou se trouvait BNIlly à ce moment précis. Oui bien sur, il était devant elle, mais d'un point de vue psychologique il était où sérieux ? Parce que à ce moment précis il avait l'air d'être à des millions d'années lumières de la planête terre. Il avait l'air de lui parler, tout en étant concentré sur autre chose. L'impression qu'il n'était pas vraiment présent et que tout coup sa voix ne suivait pas, et quand il se rendait compte de cela il hurlait pratiquement le temps d'une syllabe avant de se radoucir. L'effet que ça donnait faisait un peu peur quand même. Etait-il réellement raisonnable de sortir de l'institut avec un type comme ça ? Kitty voulu réfléchir à cette dernière interrogation interieur. Elle était loin de le craindre, du moins elle savait qu'il ne lui ferait rien. Mais, c'était son droit d'un douter il avait l'air si... si... Heu ?! Si imprévisible dans ses réactions.

Elle secoua la tête à ce raisonnement stupide. Billy était dans cette école donc cela prouvait qu'il n'y avait pas grand chose à craindre. Il était spécial... Très spécial, mais jamais il n'avait été méchant. Le temps qu'elle sorte de ses pensées, ses yeux se posèrent sur une ombre formée par Billy dans l'obscurité. Hu ?! Les mouvements qu'il emettaient était tout aussi étrange que son attitude. Sa démarche était grossièrement exagéré, levant les genoux à une hauteur impressionnante pour juste une marche. Comme si il voulait être sur que ses pas allaient être stable, chose à laquelle Kitty croyait peu car quand il reposait une jambe au sol celle si se repliait considérablement. Tomber ou ne pas tomber, telle en était devnue la question ? Allez savoir pourquoi, à ce moment là elle se l'imaginait très bien en train d'essayer de passer un tourniquet. Ce truc à trois branche que l'on doit franchir pour passer dans le métro, ou -au hasard- entrer dans un casino de Las Vegas.

Bref de là, deux choix s'offraient à l'étudiante. Rire de ces réactions imprévues ou s'inquiéter de l'état de Billy. Kitty n'étant pas réellement le genre moqueuse, penchait plus sérieusement pour la deuxième option. Et pendant ce temps, elle n'avait toujours pas bougée de place. Par contre Billy se retourna vers elle et c'était quasi impossible, dans cette obscurité, pour Kitty de voir le visage livide de Billy. Il demanda simplement -heu non! pas simplement en vue de ses intonations- où est ce qu'ils devaient aller. Kitty releva vivement la tête vers cette brève silouhette, plus réellement convaincue que sortir soit une grande idée. Mais elle ne pouvait pas se rétraquer à cause de cet intant de folie venant de Billy, si il venait à le comprendre elle ne voulait pas le blessé, ou un truc dans le genre.


"Bin tu sais, je crois pas que ce soit une bonne idée dans ta tenue, tu risquerais t'attraper..."

Elle soupira se rendant compte que sa voix ne devait pas être spécialement audible. Il était tard, elle ne voulait pas parler trop fort et la distance qui les séparaient devaient couvrir pas mal de sons. Du coup elle entreprit de le rejoindre d'un pas rapide. Peu être trop rapide. Sans regarder ou elle mettait les pieds, c'est à seulement un mètre de Billy qu'une racine d'arbre trouva bon d'agresser la jeune fille. Cette dernière se prit les pieds dedans -pas facile à voir en pleine nuit- ce qui eu pour réaction de la faire tribuché. Elle essaya de se stabiliser en cours de chute, mais rien à faire. La proximité soudaine entre billy et elle fit que c'est dans ses bras qu'elle se receptionna. Tchû !!! Instant quelque peu génant pour Kitty qui n'osait plus bouger, et qui leva simplement la tête vers le visage de Billy.

"Froid...."

Se décida t-elle à finir. Ca doit être à ce moment, plus proche qu'elle ne l'avait prévu qu'elle viy le visage de Billy, ce visage livide. Sans tenter le moindre mouvement, franchement pas à l'aise dans cette situation, elle enchaina assez vite la suite de ses paroles. Comme si le fait de parler allait faire oublier qu'elle venait de se jeter -littéralement parlant- dans les bras d'un type, de manière toute fois involontaire.

"T'es sur que ça va ?"

Question plutôt surprenant quand on sais que c'est elle qui vient de se vautrer dans ses bras. Bien qu'elle n'avait pas vraiment prévu cette arrivée à ses cotés. Foutue branche mal placée, Kitty était sur qu'elle l'avait fait exprès. Horrible mère nature. Mais bon, dans sa question elle faisait surtout référence au teint de Billy, à sa façon de s'expimer et de marcher. Mais absolument pas au fait qu'elle se trouvait en equilibre contre lui afin de lui éviter la chute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Billy Callahan
Apprenti médecin
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Mimic - Métamorphe
Date d'inscription : 08/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Mer 11 Juin - 0:01

Ce fut alors que Kitty Pride émit une proposition des plus intéressantes. Billy jeta un coup d'oeil à sa tenue et, effectivement, il fallait qu'il en change ..
Mais avant qu'il n'eut le temps de répondre, et avant même qu'elle n'eut le temps de finir sa phrase, Kitty lui tomba dans les bras. La première idée de Billy fut que, l'heure étant particulièrement reculée, la jeune fille commençait à s'endormir, submergée par la fatigue. La retenant alors dans ses bras, il reprit la parole d'une voix plus calme, veillant à ne pas hurler pour ne pas l'irriter.


- " Mon campement est un peu plus loin .. J'te porte si tu veux .. "

Aussitôt dit, aussitôt fait ; Billy attrapa la jeune fille et la porta, à la manière Callahan bien entendu, c'est à dire par dessus l'épaule, les jambes entre les mains, et la tête dans le dos. Il marcha ainsi jusqu'à son campement qui se trouvait à moins de trente mètres de là. Et une fois arrivé au centre de ce camp de fortune, il s'immobilisa.

- " Kitty Pride, réflexe .. "

Annonça t-il rapidement avant de la relâcher aussitôt sur le sol. Sans prêter attention à la chute de la jeune fille, et sans donc savoir si elle s'était écrasée par terre, ou si elle était parvenue à se réceptionner sans trop de dommage, ou encore si elle s'était servie de son pouvoir pour éviter le choc, il s'avança vers une pile de fringues qui jonchait le sol : les vêtements qu'il avait prévu de porter le lendemain.

- " Tu m'excuseras, mais faut qu'j'm'habille .. Profites en pas pour matter non plus, c'est pas poli .. "

De toute façon, ç'aurait été difficile compte tenu de l'absence de lumière présente en ces lieux. Mais, sait-on jamais. Quoi qu'il en soit, Billy était désormais habillé. Il se tourna alors vers Kitty. Ce n'était plus tenable. Il fallait qu'il lui avoue tout .. Alors, le ton grave et le regard livide, il prit son absence de courage à deux mains avant de se jeter, non pas dans le sens métaphorique, mais clairement dans le sens littéral. Il se jeta à terre, à genoux devant Kitty, les paupières pressées l'une contre l'autre, le visage vers le sol, avant de saisir l'une de ses mains pour la poser sur sa propre tête, en signe de repentance.

- " N'ai pas peur, Kitty Pride, ne me fuie pas mais, le pervers, tout laisse à penser que, enfin, c'est moi. Crois moi, je suis désolé, et moi-même je n'aurais jamais pensé que .. "

Mais il s'arrêta au milieu de sa phrase, car une idée venait de le frapper en pleine tronche. Plus qu'une idée, en fait, un doute qui se changeait lentement en une effroyable suspicion. Il se figea alors, relevant alors son regard sur la jeune fille, un rictus de terreur et d'effroi ayant pris le pas sur son visage. Car il venait de se rendre compte que c'était elle qui avait parlé en première du pervers, et que c'était elle qui venait quelques minutes plus tôt d'empêcher Billy de partir vers les autres, elle voulait les isoler .. Il comprit alors ..

- " Non .. Ce n'est pas vrai .. c'est impossible ! Pas toi ! "

Il recula alors comme il pu (rappelons qu'il était à genoux sur le sol), rampant à moitié sur le sol, se servant de ses mains pour accélérer, frappé par une soudaine et immense peur. Il continua ainsi à tenter de fuir, mais le pouvoir qu'il avait volé à la jeune Shadowcat et qui s'était une fois de plus tapé l'incruste en lui lorsque celle ci lui était tombée dans les bras, venait de se réactiver sans qu'il ne le veuille, si bien que le garçon, sans même s'en rendre compte, était en train de s'enfoncer peu à peu dans le sol. Et lorsqu'il s'en rendit compte, et que le pouvoir cessa aussitôt d'opérer, il se trouvait jusqu'à la gorge entièrement emprisonné sous la terre. Du sol ne dépassait que la tête. Alors, comprenant qu'il se trouvait entièrement à la merci de celle qu'il prenait désormais pour la dangereuse perverse de l'institut, il eu la réaction que n'importe quelle personne entièrement dénuée de tout courage aurait eu ..

- " AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 31
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Mer 11 Juin - 21:40

La porter ?! Non mais elle avait juste trébucher, elle tenait encore debout fallait pas abuser ! Et puis pourquoi il parlait de cette façon, limite, il aurait ajouter une petite berceuse que ça n'aurait pas étonné la jeune fille. Elle essaya bien de se redresser l'espace d'un instant pour remettre de l'ordre dans ce qui était en train de se passer. Mais elle n'eu pas le temps du moindre mouvement qu'elle lacha une exclamation prononcée. Elle était maintenant repliée sur l'épaule de Billy.

"Billy !"

Elle posa les mains sur le dos du jeune homme en essayant de se redresser comme elle pouvait. Mais rien de bien evidemment et concluant dans ses gestes. Le mouvement de balancement alors qu'elle avait la tête vers le bas lui filait la nausée. Elle abandonna toute esquive possible. Un coude appuyé sur le dos de Billy, elle s'aida de sa main pour suporter sa tête d'air air désespéré. Oui, parce que c'était bien ce qu'elle ressentait. Gentil, mais desespérant ! Qu'est ce qu'il s'était imaginé pour qu'il se mette à la porter de cette manière jusqu'à son campement ? Qu'elle était impotante ? Incapable de se déplacer par elle même ? dans le doute, elle se testa à, peut être, lui apprendre un truc.

"J'sais marcher, tu sais ?"

Elle soupira, ne cherchant même pas à se débattre. Puis il y eue cette phrase : Kitty Pryde, rélflexe... Reflexe de quoi ? Elle tenta de relever la tête comme elle pouvait, ce qui n'était pas evident étant donné que son cerveau ressemblait surement à une bouillie passé au mixeur à la vitesse maximum. Elle lacha tout de même un "Hein ?" interrogatif. Mot qui se poursuivit dans un "Maiiiiiiiiiiiis" elle se sentie basculer en avant, ou en arrière -tout dependait du point de vue- et sans même y réfléchir son pouvoir se déclencha au moment ou les bras de Billy l'abandonnèrent. La chute fut courte et sans douleur, vu que la jeune fille se retrouva sous terre pour en resortir assise sur le sol un quart de seconde plus tard.

"Billy ?"

Là, ça devenait exaspérant. Elle n'eu même pas le temps de poursuivre un semblant de question pour comprendre qu'il annonça qu'il allait s'habiller. Et que bien evidement elle ne devait pas regarder car c'était impolie. Impolie ?! Non, mais là elle nageait en plein delire. c'était lui qu'il se presentait toujours en caleçon, et c'est elle qu'on assimilait presque à une voyeuse ? Elle plissa les yeux un instant, mais detourna bien vite le regard en secouant la tête. Elle en profita par la même occasion pour se relever. Mais qu'est ce qui pouvait bien se passer dans la tête de billy pour qu'il agisse de cette manière ? Ok, tout le monde savait qu'il était spécial, sur une autre planete, sortit dont ne sais ou... Mais tout de même, là elle n'arrivait même pas à trouver une explication logique à toutes ses reactions. Elle était en train de frotter son pantalon pour enlever les traces de terre. Mais ces gestes trouvèrent bien vite une fin quand Billy se jeta soudainement à ses pieds en lui prenant une main qui se retrouvait plaquée qur la tête de billy.

"Mais ?!"

Oui, elle était incapable de faire autre chose que prononcer ce genre d'interrogation étonnée. ne sait-elle pas jurée de ne plus être étonnée ? Difficile de se tenir à ce genre de chose quand on avait face à soit le mec le plus bizare qu'il puisse exister dans le monde. Non, non, elle ne pesait pas ses mots. Et encore moins quand elle entendit la suite. Il laissa sous entendre que c'était lui le pervers, mais qu'il n'en n'avait pas confiance, qu'elle ne devait pas le fuir. Kitty posa sa main de libre sur son front, il se foutait royalement d'elle c'était possible autrement. Il ne pouvait y avoir d'autre explication. C'était une boutade, une blague, rien de serieux, hurla t-elle interieurement. Elle devait lui dire parce que là, ça prenait des proportions qu'elle n'avait jamais imaginés. Puis changement de situation. Allez savoir pourquoi ce changement, ça ne l'etonna même pas. Mais voilà qu'il avait soudainement peur pensant que finalement c'était elle. ELLE ???!!!! Hu ! Elle l'hypothétique pervers de l'ecole ?

"Mais arrête..."

Pas la peine de continuer, il se trainait pratiquement au sol pour lui echapper. Cela serait mentir de dire qu'elle ne pensa pas à l'enfermer au sol, histoire de mettre les choses à plat. Mais à sa grande surprise, elle n'eu pas besoin de le faire vu qu'il s'enfonçait doucement par lui même. Kitty fit quelque pas en sa direction, et il continuait à se mouvoir en étant dématérialisé. D'une voix calme et s'avançant toujours vers lui elle décida tout de même à le mettre en garde sur un point de son pouvoir qu'elle ne lui avait pas dit jusque là. Un détail qui lui avait échappé lorsque qu'elle lui avait décrit ses pouvoirs.

"Fait gaffe, reste pas trop longtemps comme ça. dématérialisé, tu peux pas respirer, ca serait dommage que tu meurt aussi bêtement !"

Elle ne savait pas si sa phrase avait été entendue étant donné l'instant de panique qu'il vivait à ce moment précis. Quoiqu'il en soit, le pouvoir cessa d'agir et Billy se retrouva prit dans le sol, la tête sortant seulement. Piouff, même pas elle pouvait avoir le plaisir de le faire elle même. Elle était maintenant à sa hauteur et se mise accroupie devant cette tête sortant du sol. Un si petit truc visible, mais qui contenait une puissance de malade vu la force qu'il mettait à hurler. La jeune fille ne mit pas longtemps à réagir, elle lui plaqua une main sur la bouche afin d'etouffer tout son pouvant sortir de là. Sur ce, elle prit une profonde inspiration et parla de manière toujours aussi calme et posé, un sourire sur le bord des lèvres.

"Bon, j'vais profiter du fait d'avoir toute ton attention pour clarifier certaine chose. Je ne suis pas une pervèse, et c'est encore moins toi car, au derniers nouvelles il n'y a aucun pervers dans cette école. Enfin si, y en à bien un ou deux, mais pas dans le sens strict du terme. Bref, quand je t'es dis ça c'était juste un peu d'humour -qui de toute evidence à foirer lamentablement- pour souligner le fait que je te croisait toujours en tenue minimale. Alors si tu pouvais arreter de hurler ça serait franchement cool, car à ce rythme là tu vas reveiller toute l'école et je suis pas convaincue que les profs apprécient de nous savoir dehors à cette heure-ci.
De là, deux choix s'offrent a toi. Soit tu me crois et j'enleve ma main, puis pendant qu'on y ai je te fait sortir de terre. Soit, tu preferes douter de moi et auquel cas, je te laisse ici et reflechir à ton avenir..."


Elle retira sa main, si il se mettait à hurler à nouveau, il y avait de grande chance pour qu'elle le laisse là. Bien gentille la Kitty, mais elle avait quand même son petit caractère. Elle espérait juste qu'il comprenne qu'il n'y avait pas de pervers, apres elle aviserait de la suite. mais pour le moment elle preferait attendre une reaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Billy Callahan
Apprenti médecin
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Mimic - Métamorphe
Date d'inscription : 08/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Dim 15 Juin - 19:24

Ce qui frappa Billy, ce fut le fait qu'alors qu'il se trouvait désormais à la mercis de la jeune fille, celle ci n'en profita pas pour se dévoiler comme la perverse. Et ce fut alors qu'elle lui annonça qu'elle n'était pas la perverse et, mieux encore, qu'il n'y avait jamais eu aucun pervers, que ce n'était qu'une blague ..
Billy la regarda un petit temps, ce qui eu pour effet d'instaurer un court silence à la suite du monologue de la mutante, puis il éclata d'un rire enfantin et gouailleur, sans pour autant tomber dans le rire trop sonore, faudrait pas non plus réveiller les quatre résidents du manoir qu'ils n'avaient pas encore réveillé ..
Puis l'irlandais retourna son regard sur la jeune fille, tout sourire ..


- " Bien joué, Kitty Pride, tu m'as bien eu .. "

Et ce ne fut qu'à cet instant qu'il se souvint que seule sa tête émergeait de sous la terre. Il tenta alors de se dégager pour regagner la surface, ce qu'il parvint particulièrement bien à faire, compte tenu de l'humidité de la terre qui la rendait friable à souhait. Seulement, cela eu également pour effet de dévoiler les vêtements tout propres de Billy désormais tout sales, couverts de terre. Le garçon eu alors une idée. Peut-être que s'il se rendait intangible, la terre retomberait à terre, et lorsqu'il reviendrait à l'état dur, il serait à nouveau propre. Le garçon s'exécuta donc, se transformant en fantôme pour se rematérialiser quelque instant plus tard. Il constata alors que son plan avait pour le moins foiré, ses vêtements étant toujours aussi sales et, pire encore, la terre qui n'avait pas encore collé ses vêtements étaient passés à travers durant la dématérialisation pour venir se coller directement à sa peau. Billy poussa un léger soupire, son plan avait foiré. Il tenta alors de se souvenir du dernier plan qu'il avait fait et qui avait bien tourné, mais lorsqu'après plusieurs minutes, il ne trouva toujours rien, il décida d'en revenir à la jeune fille qui se trouvait avec lui ..

- " Dis moi, Kitty Pride, maintenant que je ne risque pas d'attraper froid et que, visiblement, toi non plus, si tu comptes toujours sortir, tu connais un endroit où ils accueilleraient les gens sales ? Parce que perso, c'est pas la joie .. Dis moi un endroit, et j'te montrerai le passage secret que j'utilise pour sortir en douce de l'institut. J'l'ai trouvé pendant une partie de cache cache avec des enfants du coin. D'ailleurs, si un jour tu veux faire un cache cache, on en fait souvent avec les enfants, viens avec nous et j'te montrerai des planquettes à faire pâlir le roi de la planquette .. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 31
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Lun 16 Juin - 18:48

Kitty attendait la récation de Billy, du coup elle restait un peu sur ses gardes parce qu'ils pouvaient avoir de drôles de réactions quand même. Et voilà qu'il se mit à rire. Alors, bien sur elle se demanda l'espace d'un instant si il riait parce qu'il ne croyait pas un mot de ce qu'elle disait, ou si il riait parce qu'il avait effectivement bien tout comprit. Mais le fait qu'il se mit à rire de manière peu sonore laissait sous entendre qu'il avait toute sa tête, et les paroles qu'il prononça par la suite montrait qu'il avait effectivement compris qu'il n'y avait aucun pervers dans cet institut. En tout cas, pas de connu à ce jour.

"J'pensais pas t'avoir aussi bien."

Ajouta t-elle dans un sourire amusé et soulagé à la fois. C'est à ce moment qu'elle voulu apporter de l'aide à Billy pour sortir de la terre. Le dematérialisé pour qu'il n'est pas à se debattre avec la terre, mais vu qu'il s'était mit à ses méthode elle le laissa faire. Plutot amusé par le fait que cette solution lui avait traversé l'espri, alors qu'il possedait le pouvoir de la jeune fille. Enfin, la terre était friable et du coup il eu plus de facilité qu'en d'autre temps. C'est la suite qu'elle regarda sous un oeil interogateur. Il se dematérialisa, pour se rematerialiser, mais dans quel but ? Au debut elle avait imaginer qu'il avait fait cela sans s'en rendre compte, mais le soupir qu'il poussa par la suite montrait qu'il l'avait fait volontairement.

Elle le regarda de la tête aux pieds, cherchant à comprendre la raison de son action. Les vetement de Billy étaient vraiment dans un sale état avec ce sejour en terre. Decidemment, jamais elle ne le verrai habillé normalement et de manière propre. Quoique si, pendant quelques instants cela avait été le cas. C'est à ce moment qu'elle se demanda, si il n'avait pas tester de se dematérialiser pour se nettoyer ? Esperant surement que les bout de terre reste dans un plan ethéré alors que lui et ses vetements allaient se dematérialiser. Elle se mise à sourire à cette hypothèse. Decidement, il était plein de surprise.

Billy finit par expliquer que si Kitty voulait toujours sortir, il connaissait un passage decouvert lors d'une partie de cache cache. De cache-cache ?! C'est marrant mais cette annonce n'avait rien pour etonnée l'étudiante, bien au contraire, ça collait parfaitement au bonhomme. N'empeche qu'il voulait savoir si Kitty connaissait un endroit ou les gens crades étaient accueillis. Bin oui, il y avait bien les foyers pour les gens qui vivent dehors, mais Kitty etait loin d'avoir envisagé cette possibilité.


"Dans les bois qui entoure les murs de l'ecole, il y a une cabane abandonné. Enfin c'est plus une sorte de petite maison qu'une cabane, mais au moins là bas personne ne pourra critiquer la tenue vestimentaire, si ça te tente je te suit"

Elle aurait bien ouvert la marche dès la fin de sa phrase, mais ne savait pas de quel passage parlait Billy. Bien que franchement, il n'y avait pas besoin d'un passage secret ou un truc dans le genre. Passé à travers un mur était une chose accesible pour les deux personnes. Mais, elle envisagea le fait de ne pas le contre dire. Après tout, cela pouvait être enrichissant de connaitre ce genre d'endroit. Mais soudain une question, qui n'avait rien à voir lui traversa l'esprit. Une question quié tait venue en le voyant marcher bizarement un peu plus tot, ou en voyant les reactions qu'il pouvait avoir, ...

"Dit moi Billy, juste comme ça. Tu te shoot à quelque chose en particulier ? Le prend pas mal, hein, c'est juste pour savoir, simple curiosité quoi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Billy Callahan
Apprenti médecin
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Mimic - Métamorphe
Date d'inscription : 08/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Ven 20 Juin - 1:19

- " Une cabane abandonnée ? Oh trop cool ! Comme ça on se racontera des histoires qui font peur ! J'en connais une en plus elle fait super peur ! Tu verras tu vas plus dormir pendant huit semaines après .. Euh .. Par contre, toi tu dis pas des histoires qui font trop trop peur non plus, sinon j'pourrais pas dormir, et j'aime bien dormir. Suis moi, c'est par là ! "

Et d'un large mouvement du bras, il l'invita à la suivre. Ils marchèrent ainsi quelque temps dans l'obscurité la plus totale, Billy ouvrant le cortège, Kitty, en toute logique, le refermant. Jusqu'à arriver dans une petite clairière éclairée par la lune, si bien que les deux adolescents pouvait désormais mieux se voir l'un l'autre. Ce fut alors que la jeune fille lui posa une question qu'on ne lui avait encore, aussi étrange cela puisse paraître, jamais posée.
L'irlandais sembla un instant se figer, ses pas cessèrent. Il sembla un instant dans ses pensées, avant de répondre, fixant le sol, son visage imprimant un semblant de sourire dénué de toute joie, un sourire profondément triste.


- " J'ai conservé mon âme d'enfant .. "

Un mensonge si mal énoncé que lui même n'y cru pas. Il se tourna lentement vers la jeune fille, chancelant à moitié, sans que jamais son regard ne vienne à croiser le sien. Il fallait l'admettre, bien qu'il était coutume de se trouver étonné par les diverses réactions de Billy au point de ne plus s'attendre à grand chose de logique en lui, ce qui se passait alors était pour le moins la chose la plus étrange qu'on n'eut pu voir à travers lui. Car pour la première fois depuis bien des années, le regard du gamin avait changé. Billy Callahan avait le regard d'un adulte. D'un adulte triste, qui plus est, autrement dit, au total opposé de ce qu'il semblait habituellement montrer de lui.
Il tenta toutefois de replacer sur son visage le masque de ce qu'il était habituellement, un sourire crispant ses lèvres tandis que ses yeux se plissèrent finement comme pour simuler une joie étrangère.


- " Un jour, Kitty Pride, je te raconterai mes rêves. "

Alors, la jeune fille comprendrait. Elle comprendrait pourquoi sans le savoir, elle avait heurté de plein fouet la corde sensible, elle avait percé à vif la carapace de connerie gamine que s'était constituée le garçon. Il sembla ainsi un infime instant encore, dans cet état d'adulte triste, avant de se figer un instant, comme si le garçon se réveillait d'un sommeil passé, redevenant soudainement et pleinement celui qu'il était habituellement, retrouvant sa gouaille enfantine et son regard candide.
Alors, dans un sourire des plus sincères et des plus larges, il plongea un regard plein de malice dans celui de la jeune passe-muraille.


- " Bon, on reprend la marche ? C'est plus loin du tout, quelques mètres à peine. "

Et c'était vrai. À peine eurent-ils reprit leur route qu'il arrivèrent face à la clôture de l'Institut, un épais mur et, à quelques pas sur la droite, un étrange buisson couvrant une sorte de plaque métallique. Billy écarta le buisson pour dévoiler une sorte de large, d'énorme canalisation semblable aux architectures des égouts, bien que pour le cas, seule la tranche était semblable, la longueur de cette ouverture étant seulement la même que le mur, autant dire moins de cinquante centimètres d'épaisseur. Et devant l'ouverture, une grille coulissante, dont Billy s'empressa de faire pivoter les gonds pour ouvrir, face à la jeune fille, son passage secret. Son sourire se fit plus large encore, adoptant le faciès empli de fierté d'un gamin contant les périples de ses bêtises héroïques à ses amis tremblant d'admiration face à tant de bravoure enfantine.

- " Après toi .. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 31
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Ven 20 Juin - 19:21

Kitty ne pu s'empêcher de retrouver son sourire d'enfant quand il annonça que la cabane abandonnée était 'trop cool'. Vous savez le genre de sourire dont Miss Pryde avait le secret. Un mixte entre le sourire malicieux et heureux, le truc super naturel et spontanée qui faisait un beau sourire et ce sur n'importe qui que ce soit. Elle hocha la tête pour confirmer 'Oui, une cabane'. Et se roula les yeux en l'air amusé par la réaction qu'il venait d'avoir. Lui pourrait raconter des histoires, masi elle devrait faire attention pour ne pas l'effrayer. Il aimait bien dormir. Voilà, c'était tout à fait le genre de réaction qu'elle devait aimer chez lui, à la limite du gamin de cinq ans, mais ça semblait si spontanée que ça en était carrement chou. Elle leva rapidement deux doigt en l'air, à la manière des Scoot. D'ailleurs elle se redressa de tout son corps afin de se retrouver droite comme un piquet, pour lancer sur un ton solennel.

"Promis. Jurer. Cracher." Elle regarda un instant le sol. "Heu, non. Pas cracher, c'est dégeu." Elle reprit sa position initial en secouant la tête. "Enfin, t'as comprit quoi. Promis je ferai attention à ce que je dit, hors de question de parler des betes feroces qui rode le soir entre les arbres, ni des légendes qui parlent d'ame en peine et s'en prenne aux radonnistes tardifs..." Elle passa un doigt qui désigna le mouvement d'une fermeture éclair au niveau de ses lèvres. "Motus et bouche cousue."

Sur un léger rire, franchement amusé, elle suivit le jeune homme à travers une partie de la foret, ou rien ne semblait filtré. C'est arrivé dans une petite clairière, ou des des formes plus distinguées se faisaient sentir que Kitty s'était décidé à poser la question qui ne fallait pas. Elle avait lancé cela sans mechanceté, sans même d'appriori. C'était juste une sorte de trait d'humour à la noix -decidement pas son fort aujourd'hui- pour souligner les attitudes un peu extravagante que Billy pouvait avoir par moment, tout le temps même ! Mais jamais elle n'aurai imaginer les conséquences que cela aurait pu avoir. En fait, au moment même ou il s'arreta, elle s'attendait à une réaction sortant de l'ordinaire et qui le qualifiant si bien.

Pour sortir de l'ordinaire, ça sortait de l'ordinaire. Il n'avait plus sur le visage toutes ses exepressions candides qui le caractérisait tant. Pas la moindre joie, malgré un sourire qui n'avait rien de convainquant. Pour première raison, elle eu le droit de savoir qu'il avait conservé son âme d'enfant. Un fait qui l'aurait surement fait rire si il l'avait dit avec toute cette innoncence dont il était capable. Mais là, elle n'avait aucunement envie de rire. Il avait le visage d'un adulte qui annonçait quelque chose de peu crédible. D'ailleurs même lui pu le sentir, il se tourna vers elle. La lueur de la lune laissait apparaitre ces traits graves qui ne lui ressemblait pas, des traits qui s'étaient de toute façon fait sentir dans son attitude même lorsqu'il était tourné. Kitty avait l'impression d'avoir face à elle, une tout autre personne et cette vision la perturba un peu. Le regard de Billy était si fuyant, qu'elle en fut géné. D'une voix si basse qu'on aurait pu croire qu'elle s'adressait uniquement à elle même, elle laissa échapper un bref :


"Désolé..."

Elle le regardait, mais lui la fuyait. Jamais elle ne l'avais vu comme ça, jamais elle n'aurait imaginé qu'il puisse avoir ce visage aussi triste. Oui, elle s'en voulait vraiment d'avoir lancé cette question stupide qui se voulait être de l'humour. Elle devait peut être songer à aller prendre quelques cours à ce niveau. Il lui annonça qu'un jour il lui raconterai ses rèves. Ses rèves ? Kitty sembla intriguée. Mais jamais, jamais elle ne songea une seule seconde à lui demander de quels rèves il parlait. Si elle avait bien apprit quelque chose, c'est que les gens parlaient de ce qui les touchaient au moment ou ils le décidaient et pas quand on les bombardait de question. Elle avait envie de savoir, le pourquoi de ce nouveau visage. Mais elle n'en exprima pas le moindre souhait. Un jour il lui raconterai. Ce jour, elle répondrai surement présente, c'était même sur.

Quelques secondes plus tard, il redevint le Billy qu'elle avait toujours connue. Bizarement, elle s'en sentie presque soulagée ne sachant pas comment agir avec la nouvelle facette de lui qu'elle venait de découvrir. Il demanda si il pouvait reprendre la marche. Kitty secoua la tête, pour passer outre ce qui venait de se passer et s'empecher de se poser trop de question, mais cela était-il réellement possible. Elle se mise à sourire en le regardant comme si c'était une evidence qu'il faillait reprendre la route.


"Bien sur, on est quand même pas venus jusqu'ici pour rien. N'import' !"

Elle le suivit, se posant un tas de questions sur le pourquoi de ce changement d'attitude. Elle se repeta qu'il lui dirai un jour, elle devait le laisser venir sans avoir à se faire pressente. Alors avec plus de temps que lui, elle reprit son air enjouée par cette sortie en pleine nuit. A regarder ou elle marchait, elle evita de justesse Billy qui avait finit par s'arreter degageant une evacuation dans le mur de l'institut. Whaou, jamais elle n'aurai songer à trouver ce genre d'endroit. Il devait vraiment avoir visiter chaques recoins de l'institut pour trouver ce genre de passage. Combien de personne était au courant de cette sortie ? Peut être plus qu'elle imaginait. Elle regarda un instant le trou qui se formait en forme d'egout super cours. D'ailleurs elle s'approcha même pour se pencher un peu et regarder si on voyait quelque chose de l'autre coté... De la foret. Elle en pu s'empeche pourtant de marquer une legere moue de degout en voyant l'état de cette "evacuation".

"Tu sais, maintenant avec le pouvoir que tu viens d'avoir en plus, tu pourrai tout aussi bien passer a travers le mur le plus proche."

Mais contrairement à ce qu'elle venait de dire, elle se lança après une grand inspiration. Sortir d'un endroit clos sans avoir à utiliser ses pouvoirs avait quelque chose de... Heu... d'exaltant. Un peu comme deux adolescents, tout ce qu'il y a de plus normaux, qui faisaient le mur de leur école. Courbée pour pouvoir passé dans le petit conduit, elle remercia le ciel de ne pas être très grande et de lui eviter ainsi d'avoir à ramper à même le 'sol'. Elle ne mit pas bien longtemps à passer de l'autre coté. La foret n'y était pas spécialement tenue, ce qui la rendait bien plus sombre que la clairière qu'ils venaient de quitter. De nouveaux et nombreux bruits se firent entendre. Une forêt à l'état sauvage. Kitty fut parcouru d'un léger frisson, elle croisa les bras contre son ventre et se retourna pour y attendre Billy qui l'avait suivit.

"Si mes caculs sont bons, la cabane devrait se situer à une bonne demi heures de marche. cette fois c'est moi qui guide !"

Elle fit bien un clin d'oeil, mais restait peu convaincue du fait que ce soit visible en vue de cette nouvelle obscurité qui s'était créée. Elle s'orienta un cours instant et commença à entammer sa marche, en faisant bien attention ou elle mettait les pieds et sursauttant de temps à autre quand un bruit se faisait trop proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Billy Callahan
Apprenti médecin
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Mimic - Métamorphe
Date d'inscription : 08/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Sam 21 Juin - 3:16

Lorsqu'ils arrivèrent face au fameux passage secret de Billy, Kitty lâcha une réplique simple, et pour le moins intelligente. Mais, encore faudrait-il se demander si l'intelligence est toujours de mise, si suivre son intelligence est toujours la chose la plus intelligente à faire ( coefficient 7, vous avez quatre heures ). Tirant la grille derrière lui, Billy se redressa enfin, pressant son dos pour éviter de le craquer ..

- " Peut-être, mais ça enlève tout l'intérêt .. On a un don, c'est sûr, mais c'est pas pour autant qu'il faut en oublier de vivre simplement parce qu'il nous permet de rendre les choses plus faciles. Tu vois, j'crois bien qu'parfois, le bonheur vient de l'effort plus que du résultat. Et là tu vois, l'intérêt, c'est pas d'faire le mur, c'est d'prendre un passage secret pour faire le mur .. C'est carrément plus classe que d'simplement passer à travers .. Enfin, sans vouloir te manquer de respect, hein .. "

Après cette réplique vachement profonde digne de JcVd, Billy s'écarta du chemin pour laisser passer Kitty. C'était elle désormais qui mènerait la route.
Les deux adolescents marchèrent ainsi un moment, jusqu'à arriver à quelques pas d'une maison isolée, d'où émergeait une lumière forte, enfin, d'une fenêtre quoi. Billy accéléra alors le pas jusqu'à rattraper la jeune mutante.


- " Et bah, elle est passée vite la demi heure ! Allez on fais la course ! "

Le jeune irlandais parti alors comme une flèche, courant de toutes ses forces, pour s'avancer toujours un peu plus de la maison. C'était tout de même étrange, ça semblait un peu grand pour une cabane. Et puis, n'était-elle pas censée être abandonnée ? C'est marrant, mais Billy aurait plutôt imaginé un truc en bois un peu pourri, du genre sans plancher, avec des murs bouffés par les termites et un toit prêt à s'effondrer à tout moment.
Mais ce ne fut que lorsqu'il poussa la porte d'entrée en criant :


- " Tournée générale ! "

, chose qu'il aimait s'entendre gueuler lorsqu'il entrait dans un endroit vide, que Billy comprit son erreur. Face à lui, une petite famille à table, l'observant avec des yeux tout ronds. Tous étaient là. Le fils, la fille, la mère, le chien et .. ah bah nan, tiens .. il manquait le père. Mais à vrai dire, cela ne sembla pas étonner Billy, ce qui l'étonna réellement, c'était le fait que cette famille soit levée, y comprit ces enfants en bas âge, à une heure aussi reculée dans la nuit. Peut-être étaient-ils Amish, cela expliquerait bien des choses. Quoi qu'il en soit, ce le père n'était pas là et ce ne fut que lorsqu'il entendit le bruit d'un chien métallique se relevant dans son dos en un clic bien significatif que Billy se rendit compte de cette absence. Mais il n'y prêta pas son attention, car celle ci était déjà occupée. En effet, il venait de se rendre compte que son lacet était défait. Il se pencha donc pour le refaire lorsqu'un souffle sembla fuser à quelques centimètres au dessus de lui dans une détonation terrible. Billy en tomba à la renverse, se retournant dans sa chute pour voir, désormais face à lui, le père, une sorte de Texan typique, Stentson sur la tête, Winchester entre les mains, canon pointé sur le jeune mutant, et visiblement tout aussi paniqué que lui. Le garçon, fin diplomate, tenta alors de le raisonner, à sa manière du moins ..

- " AAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! "

Oui, Billy avait le hurlement facile.
Il se releva alors aussi vite qu'il le put, se précipitant droit vers le mur avec la ferme intention de passer à travers. Cependant, et bien que cela était particulièrement attendu ( oui mais voilà, j'aime bien ce gag alors je le met quand même ), il ne faudrait pas oublier que Billy ne contrôlait absolument pas le pouvoir qu'il avait quelque jours plus tôt dérobé à son amie. Le choc fut rude, l'irlandais se mangeant de plein fouet le mur. La famille le regarda, inerte sur le sol, à la fois accablé et inquiets, se demandant s'il était mort ou quelque chose comme ça .. Un silence s'installa dans la pièce, avant que Billy ne se relève lentement, péniblement, face à la famille.


- " Booonsôir jeunes gens .. Dites moi, ce que vous mangez me semble bien appétissant dit donc .. Mes compliments au cuisinier. "

La famille le regardait toujours avec ces mêmes yeux écarquillés, la mine accablée mais Billy ne leur en voulait pas. Après tout, les pauvres étaient Amish, ce qui expliquait bien des choses, et leur accordait le pardon de Billy, grand seigneur doué de compassion. Mais lorsque celui ci se retourna, il se retrouva une fois de plus face au père, toujours le fusil à la main, bien que celui ci se fut abaissé depuis. Voyant l'objet, Billy se sentit à nouveau diplomate.

- " AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !! "

Et sous le choc, le pouvoir en question se réactiva, si bien que le garçon commença à lentement s'enfoncer dans la terre, bien qu'il avançait compte tenu des efforts du garçon pour courir droit devant lui. Au bout de quelques minutes, il atteint la porte qu'il passa sans réellement la toucher compte tenu de son état, et ce ne fut qu'une fois dehors qu'il se rendit compte du fait qu'il s'enfonçait dans la terre, ce qui eu pour effet de lui provoquer un nouvel hurlement ..

- " AAAAAAAAAAAAAH !!! "

Il se souvint alors de ce que lui avait dit un jour la jeune fille. On n'est plus léger dans cet état, il suffit d'y songer pour remonter à la surface. Et, effectivement, à peine eut-il pensé à cela qu'il commença à regagner la terre ferme, et une fois que cela fut fait, son état redevint celui d'un solide. Encore heureux, remarque, parce qu'il commençait limite à s'étouffer, là. Mais le garçon ne cessa de courir, car déjà l'homme sortait à sa suite, le fusil à la main. Billy fondit jusqu'à la jeune fille, l'agrippant par la main pour l'entraîner avec lui.

- " Cours, Kitty Pride, Couuuurs !! "

Il courra ainsi un bon moment, droit devant lui, au hasard de ses foulées, et lorsqu'il se rendit compte que l'homme avait cessé de les poursuivre, il continua quand même de courir, parce qu'on sait jamais.
Soudain, il s'effondra sur le sol, non seulement parce qu'il était épuisé de cet effort, mais également parce qu'il venait de se manger une racine dans le talon.
Il se releva péniblement et, après un temps pour reprendre son souffle, il se tourna vers Kitty ..


- " J'crois qu'c'était pas là en fait .. Désolé .. "

Ce ne fut qu'alors qu'il regarda autour de lui. Il fallait l'avouer, il n'avait strictement aucune idée d'où il pouvait être. Il semblait fortement que cette course inopinée les avait purement et simplement paumé au beau milieu de la forêt. Il s'adressa à nouveau à la jeune fille, sans pour autant n'en venir à croiser son regard.

- " Dis moi, Kitty Pride, est-ce que par le plus grand des hasards, tu as une idée d'où on est, au juste ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 31
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Sam 21 Juin - 5:29

Kitty eue tout le loisir de mediter sur ce que Billy avait dit un peu plus tot sur la non-utilisation des pouvoirs. Il avait propablement raison, mais Kitty restait habituée à ce qu'elle pouvait faire, si bien qu'elle réfléchissait avec. Sa mutation faisait partit d'elle, ce n'était pas simplement une modification des ses gènes. Pour elle, utilisation de pouvoir ne riamait pas vraiment avec simplicité. Elle aurait bien expliquer ce point de vue, mais elle manquait d'exemple à donner pour illustrer ses pensées. Elle ne trouva rien à quoi comparer ce sentiment. Un mur devant elle, le moindre obstacle, était seulement une sorte de porte pour elle. Tout cela se faisait de manière automatique dans sa tête.

Mais elle fut rapidement coupée dans ses réflexions quand Billy s'étonna de la notion de demi heure qu'elle avait. Elle se stoppa comme une abrutie en plisant les yeux de manière interrogative. Comment ça, c'était passé vite ?! Elle se tourna vers Billy, mais ce dernier avait déjà commencer sa course effrénée. La jeune fille, ne le suivait pas dans cette voix, elle porta un regard face à elle. Une cabane, ou plutot une maison, fenetre trahissant les bienfaits d'un feux de bois. Elle avait dit abandonné, non ? Oui, il lu semblait bien avoir fait cette precision importante. Alors, comment une maison éclairée pouvait faire office de cabane abandonné. Kitty regard d'un oeil inquiet, Billy qui ne semblait pas avoir fait cette difference, si bien qu'elle se mise à hurler pour qu'il revienne.


"Noooon Billy, c'est pas celle là..."

Mais sa voix du se perdre dans les sons de la forêt, et surtout par le fait que Billy avait déjà franchit le seuil de la porte. Et elle se doutait bien qu'il n'était pas entrer sans rien dire, bref il n'avait pas du l'entendre. Elle secoua la tête, restant tout de même par la situation. Dans le fond, elle aurait aimer voir la tete qu'il devait faire et la tête de gens se trouvant à l'interieur. C'est pas toutes les nuist qu'un jeune homme rentrait sans prevenir et s'en être invité. Elle laissa un rire s'échapper d'entre ses lèvres et entama une progression lente vers la maison. Ne pensant pas une seconde qu'il pouvait arriver quelque chose de mauvais. Après tout, les protagonistes seraient tous surpris. Au pire les habitants le chasserait à grand coup de pied, mais ça ne pouvait pas aller plus loin. Innocence quand tu nous tiens. Mais rien ne se passait jamais comme elle l'esprait, il faut croire. un bruit très significatif se fit entendre, suivit des hurlements de Billy. Il hurlait, il était toujours en vie au moins.

"Billy ?!"

Kitty se mise à courire en direction de la maison, soudainement plus inquiete qu'elle ne pouvait l'imaginer jusqu'à présent. Sur la seule maison habiter du coin, il fallait que ce soit des félés qui habitent à l'interieur. Mais dans sa précipitation, elle ne vie pas la racine d'un arbre et tomba au sol. Bien sur, elle aurait pu se relever tout de suite pour rejoindre Billy, mais non. Vous savez, ces jeunes et leur manie de ne jamais attacher leurs chaussures ? Bin c'était touà fait le cas de Kitty, moralité sa basket était restée coincée entre le sol et la racine de l'arbre. Elle perdit donc un temps monumentale pour la recupérer et la remettre. Quand ce fut en fin le cas, et après de nombreux cris de Billy, elle se redressa enfin. Soulagée de voir la silhouette de billy arriver de la maison, bien qu'il s'enfonçait dans le sol. Mais ce dernier problème dut resolue rapidement.

Sans se faire prier, elle se laissa entrainer par le jeune homme à travers la foret. Elle ne prit même pas la peine de reflechir à la direction qu'ils venaient de prendre, ni combien de temps durait leur course acharnée. Ce qui était sur, c'est qu'elle trouva sa fin avec la chute de Billy. Kitty, pliée un peu sur elle même reprenait son souffle. Ils avaient suffisament couru pour être en sécurité. Mais là encore ce n'était pas gagné, car Billy venait de mettre le doigt sur la question pertinente. reprenant doucement son soufle, elle se redressa pour sruter les alentours. Le problème dans une forêt c'est que c'était plein d'arbres qui se ressemblaient tous dans la nuit. Trop drole d'avoir un point de repere ici. Même la lune n'était pas visible a travers les feuillages épais. Elle aurait pu donner une indication de la direction qu'ils avaient pris, mais non. C'est un rire nerveux qui emana de l'adolescente. Un rire dont elle n'avait aucun controle. Il lui fallu de bonnes secondes pour se calmer et secouer la tête negativement.


"J'en ai pas la moindre idée. Tu sais quand quelqu'un se rue vers moi en me criant de courir, bin... Je cours, j'ai pas encore le reflexe de noter la direction. Désolé Billy."

Les deux derniers mots sonnaient sincèrement. Elle était vraiment navré de ne pas savoir où ils se trouvaient. Elle se laissa finalement tomber sur une racine sortie de sol pour s'asseoir dessus. Bon, honnetement, ils ne devaient pas être bien loin. l'institut, la maison éclairée devaient bien se trouver dans le coin. Avec ces points de repère, elle serait capable de se reperer. une idée brillante lui traversa l'esprit.

"On a cas retourner sur nos pas, on reste assez loin de la maison qu'on vient de passer et après ça sera bon. oauis, on va faire ça, aller viens."

Elle se releva aussitot et mit son plan à execution. Il n'y eu pas une demi heure de marche mais plus de trois quart d'heure, preferant passer bien loin de la maison éclairée et marchant doucement pour ne pas risquer de tomber une seconde fois, ça serait dommage de se foulée une cheville aussi betement. Finalement elle se stoppa avec Billy à se cotés, devant une petite batise en ruine, faite de bois. l'endroit paraissait completement lugubre en y regardant de plus pres. La nuit, le bruits des animaux, l'épave devant eux n'aspirait pas vraiment confiance. La jeune fille se tourna vers Billy.

"On y est !"

[étant trop pas convaincue par ce que je viens d'ecrire, si ça convient pas hesite pas à envoyer un mp, je modifirais^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Billy Callahan
Apprenti médecin
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Mimic - Métamorphe
Date d'inscription : 08/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Lun 23 Juin - 1:45

À peine eut-il posé sa question que le jeune Irlandais fut frappé d'une constatation amère. Une idée qui traversa son esprit et fit chavirer sa conscience et son espoir un instant. Car il fallait l'admettre, les deux mutants étaient perdus, à jamais. Personne ne les retrouverait, ils étaient condamnés à se terrer ici pour toujours, jusqu'à ce que la mort, par la faute de la faim ou de la déshydratation, vienne les délivrer de leur funeste sort. Mais il avait une autre possibilité, encore. Peut-être que l'un des deux adolescents allait péter un câble et tenter de tuer l'autre pour, dans un instinct de survie des plus primaires, se nourrir de sa chaire. Peut-être même que celui qui allait péter un câble était la jeune fille, et peut-être même qu'elle l'avait déjà fait. Billy tourna un regard peu assuré vers son Kitty, reculant lentement, jusqu'à ce que la jeune fille lui annonce son plan pour s'en sortir. Le garçon resta un infime instant encore sur le fil, attentif au moindre de ses mouvements pour éviter l'assaut, avant de retrouver son ton habituel ..

- " Bonne idée Kitty Pride .. "

Mais, on ne sait jamais. Aussi prit il la peine d'ajouter :

- " Prend les devants, je te suis .. "

Les deux mutants partirent alors dans une longue marche, d'abord ponctuée par d'incessants " On est bientôt arrivés ? " de la part, bien entendu, du garçon, avant que celui-ci ne décide d'adopter une attitude plus positive en se lançant dans la chanson. La jeune fille eut donc à subir pendant près d'une demi heure la chanson de Rafiki dans le Roi Lion lorsqu'il part à la recherche de Simba, ce qui faisait à peu près " A senteh san, efoum bana, la dibidibi, la bidibidaa ", phonétiquement parlant, bien entendu. Et, bien entendu toujours, en boucle, pendant toute la marche. Nul doute que la jeune fille du avoir la même réaction que le futur roi, autrement dit un agacement profond, mais après tout, qui aurait réellement pu dire que Billy était foncièrement agréable à fréquenter ? Certes, sa naïveté et son imprévisibilité faisaient en partie son charme, mais une fois qu'on le connaissait un peu, il fallait l'avouer, on était rapidement gavé. Du moins, c'est ce que pensaient la majorité des gens qui avaient pris la peine de le côtoyer. C'était d'ailleurs assez étrange de penser que la majorité des gens qu'il nous était donné de voir possédaient une vie marquée par la douleur, la peine et même, assez souvent, la mort, que ces personnes avaient été poussées par ces événements à se renfermer sur eux-mêmes, à en devenir si sombres qu'ils en devenaient chiants, voire même que tout cela, cette ombre qui rendait, d'une certaine manière, leur vécu pour le moins intéressant, rendait leur personne pour le moins particulièrement inintéressante. Ce qu'il y avait d'étrange, donc, c'était de penser que selon toute logique, une personne sans douleur, de bonne humeur quotidiennement, devrait être le parfait compagnon. Or, Billy semblait bien montrer le contraire. C'était ça. La bonne humeur constante de Billy le rendait chiant. On en venait même à prier le ciel pour qu'il lui arrive un quelconque malheur simplement pour virer ce sourire et cette gouaille de sa face. On en venait tout simplement à rêver de connaître une seule, rien qu'une seule de ses failles, une seule des peines qui avait du immanquablement marquer son existence pour, ironiquement, le trouver irrémédiablement plus humain.
Quoi qu'il en soit, au moment présent, Billy s'évertuait à suivre Kitty, qui venait de s'arrêter face à une sorte de baraque carrément pourrie. Billy s'avança jusqu'à se retrouver à ses côtés, observant la chancelante cabane prête à s'écrouler.


- " Ça .. ça c'est carrément trop cool .. "

Puis il s'élança droit devant lui, jusqu'à la porte de la cabane qu'il ouvrit à la volée ..

- " Tournée générale ! "

Ah, cette fois-ci, ça fonctionnait. Personne à l'intérieur, simplement de l'obscurité et une insoutenable odeur de bois pourri. Mais il est de connaissance commune que ces deux facteurs ne sont propres à éloigner que les adultes. Ceux qui ont conservé leur âme d'enfant se rient de l'obscurité, et apprécient l'odeur du bois pourrie qui leur évoque les enfants perdus, Robin des bois ou les bateaux pirate maudits. Autant dire que Billy entra dans la cabane comme s'il avait s'agit du jardin d'éden.
Il fouilla un temps la pièce à la recherche, tout de même, d'un moyen d'avoir un peu de lumière, jusqu'à tomber sur une vieille lampe à huile. Il fit pivoter la roulette pour laisser s'échapper le gaz, avant de fouiller ses poches à la recherche de quoi que ce soit pour lui permettre d'allumer cette lampe. Il tomba sur un paquet d'allumette qui lui avait permis plus tôt dans la soirée de tenter de s'allumer un fin de camp, mais tenter seulement, parce qu'il s'était rendu compte au moment d'allumer son feu qu'une allumette ne suffit pas à allumer un tas de bois, il faut encore un combustible comme de l'essence, chose à laquelle Billy n'avait alors pas pensé. Il alluma alors la lampe, laissant baigner la petite pièce dans une faible et enivrante lumière douce et chaude. Par la porte ouverte apparut alors sa tête.


- " Bah alors, tu entres ? "

Il retourna alors dans la petite cabane pour s'asseoir à la petite table située au centre de la salle, sur laquelle il vida ses poches pour déposer les provisions qu'il avait jusqu'ici transportées depuis son campement, c'est à dire quelques canettes d'un alcool mexicain qu'il avait acheté parce qu'il avait trouvé l'emballage joli, ainsi que des paquets de bonbon et de biscuits apéritif. C'est ce qu'il y a de pratique avec les pantalons baggy des surplus de l'armée : les poches sont particulièrement larges et permettent de transporter un max de choses.

- " Bon appétit .. "

Il attrapa une des canettes, l'ouvrit et la porte à ses lèvres. C'était assez bon, en fait. Ça avait une sorte de goût de vodka au tacos .. Alors, certes, c'était un goût étrange, mais le plus étrange était sûrement que c'était bon ..

- " T'étais déjà venue ici avant ? T'y faisais quoi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 31
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Mar 24 Juin - 4:58

Kitty resta aux devants de la cabane pendant un bon petit moment. Même quand Billy lui avait lancer un truc du genre : 'C'est vraiment trop cool', elle s'était contenté d'un sourire en hochant la tête. Il s'était élancé aux abords de la cabane abandonnés, mais la jeune fille ne bougeait toujours pas. Son esprit vagabondait dans un tas de souvenirs. Elle recherchait avec une intensitée halucinante où avait-elle pu entendre l'air que Billy avait chanté durant tout le voyage. Un air qui au debut l'avait fait sourire, mais plus il le chantait -si on peut appeler cela du chant- plus elle savait qu'elle l'avait déjà entendu quelque part, mais où ? Elle avait cette désagréable sensation d'avoir la réponse sur le bout de langue, mais un tas d'autres réponses l'empechaient de la sortir. Impossible de remettre un titre sur ce morceau qui semblait faire référence à des souvenirs éloignés. Une chose de bien, c'est qu'elle n'eu pas besoin de demandefr à Billy de rechanter pour qu'elle puisse mettre la main dessus, il l'avait fait en boucle durant près d'une demi heure. Il y eue bien des fois ou elle avait envie de le faire taire, mais plus il fredonnait, gazouillait ou 'tout autres termes, elle avait l'impression que la réponse à sa question allait refaire surface. Du coup, elle avait suporter cela sans rien dire... Mais voilà, ils étaient arrivés et Billy avait cessé de chanter... Pourtant, Kitty n'arrivait pas à s'enlever de la tête cet air qu'elle était sur de connaitre. C'était super frustrant comme truc en réalité, elle voulait juste savoir d'où provenait cette chanson. Oh, bien sur elle aurait pu le demander à Billy, mais elle voulait le trouver toute seule... C'était là, sur le bout de sa langue...

Elle reconnecta avec la réalité quand Billy s'adressa directement à elle en lui demandant si elle comptait rentrer. Elle secoua légèrement la tête pour chasser cette chanson de sa tête -bien que celle ci persistait à rester impregnier dans ses neurones tant elle venait de l'entendre. Et elle s'approcha à son tour de la cabane. C'est seulement en avançant qu'elle prit conscience qu'une petite lumière avait été allumée à l'intérieur et un sourire apparue sur ses lèvres. Elle savait que l'electricité n'existait pas dans ce genre d'endroit, alors cela signifiait que Billy s'était demerdé pour trouver une source lumineuse... Super bonne idée et surtout, bien pratique. mais elle n'était pas au bout de ses surprises. Quand elle passa enfin le seuil de la porte, elle pu voir que Billy deballait pas mal de chose à manger et à boire. Jamais elle n'aurait pu soupçonner qu'il avait autant de choses sur lui, et le tout seulement planqué dans des poches... On sous estime toujours la capacité de ses poches de pantalon large. Ellle s'installa donc avec joie sur une chaise en bois en peu branlante sur les bords.


"Whaou ! Un vrai festin."

Le sourire qui était apparu sur ses lèvres montrait bien qu'il n'y avait aucunes critiques et encore moins de moqueries. Elle était vraiment ravie de ce qui se trouvait sur la table, les yeux semblanblent à ceux d'une gamine de cins ans qui a reçue ce qu'elle souhaitait pour noël. Intriguée par la boison que Billy avait ramené, elle se décida à s'y risquer. Elle n'avait jamais vu ce genre de canette au paravent. Un peu normal, elle n'avait jamais prit la moindre goutte d'alcool jusqu'à maintenant. Kitty avait jamais été le genre de personne à faire des soirées beuveries en cachette, alors ses connaissances dans ce genre de boisons étaient ultra limitées. Elle ouvrit la canette et, assez hesitante, elle bu une première gorgée. Les yeux plissés dans un premier temps, elle fut super surprise par le gout de cette boison completement different de tout ce qu'elle avait pu gouter jusqu'à present. Mais si son air montrait plus un dégout qu'autre chose, elle se ravisa dans un sourire. Pas mauvais... Vraiment pas mauvais. Hormis le fait qu'elle avait l'impression que sa gorge se trouvait dans un sona. Pas besoin que ce soit un alcool fort vu qu'elle n'en n'avait jamais prit avant.

"Je suis venue qu'une fois en fait ici. Je venais juste d'arrivée à l'institut, et certain on trouvé que c'était une bonne idée de m'emmener ici pour me foutre la frousse de ma vie. Si j'étais terrorisée à l'époque au point de ne plus vouloir mettre les pieds dans cette foret, avec le recul ça reste un bon souvenir."

Oauis, avec le temps elle se marrait de savoir qu'elle avait pu croire à tout ce qu'ils avaient racontés. Des montres et phenomène tellement enormes que personne ne pouvait y croire. Tout le monde à part Kitty et son son jeune age du moment. Bon, Ok, elle etait pas bien vieille mais maintenant elle ne croierait plus à tout ce genre d'extravagence. Elle laissa echapper un leger rire à ses souvenirs et reporta la canette à ses lèvres pour boire un peu plus. Une plus longue gorgée que la première... C'était vraiment bon en fait... Elle bu une nouvelle fois accrochant vraiment avec le gout de la boison. Si bien qu'elle pu une bonne partie de la canette. Finalement, elle avait les joues qui viraient doucement au rouge. Elle se sentait bien, pas différente que d'habitude. C'est surement pour cela qu'elle se demandait comment certaine personne pouvait se sentir mal avec l'alcool... Elle haussa les épaules et porta son regard sur Billy.

"C'est quoi ce truc..." Elle designa, de sa main libre, la canette qu'elle avait entre les doigts. "C'est super bon..."

Elle éxamina de plus près la canette, mais abandonna bien vite. A quoi ça lui servait de voir de quoi il s'agit vu que Billy allait bien lui répondre après tout. Elle reposa donc la boisson sur le table et attrapa un petit truc à manger. Une sorte de barre de cereals dont elle enleva l'emballage. Ou du moins qu'elle commença à enlever. Car pendant cette action, un bruit se fit entendre dehors. Un bruit qui fit sursauté Kitty et qui eu pour effet un vol plané de la barre de céréals. La jeune fille soupira en se rendant compte que le bruit n'était que celui d'une chouette, bref rien de grave pas de quoi en sursauter comme elle venait de faire. Elle se gratta la tete dans un leger rire. Finalement, cet endroit la faisait toujours plus ou moins flipper, en tout cas inconsciement. Elle récupéra sa barre de céréals qu'elle essuya qu'elle en pu en souflant dessus. Et finalement, avant de la manger elle bu une fois de plus. C'est sans préavis qu'elle se mise à regarder avec une certaine intensité le jeune homme qui se trouvait devant elle. Le coude appuyer sur la table lui servait d'appui pour sa tête. Et les yeux rivés sur son voisin de face, elle le désigna du bout du doigt.

"Tu sais, toi, quand je te vois j'ai à chaque fois une phrase mega super connue qui me viens en tête." Elle redressa la tete prenant un air de reflexion intense. " ' Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un Homme' " Elle plissa les yeux et fit une légère moue. "Ouais... Ca doit etre ça."

Allez savoir pourquoi elle venait de sortir ça, surtout maintenant alors que ça rentrait dans aucune conversation actuelle. Elle haussa un sourcil à cette réfexion et regarda sa canette comme si tout cela était uniquement de sa faute. Finalement, par acquis de conscience elle repoussa la boison vers le centre de la table et se concentra sur sa barre de céréals.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Billy Callahan
Apprenti médecin
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Mimic - Métamorphe
Date d'inscription : 08/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Mer 25 Juin - 1:53

Les lèvres de Billy s'étirèrent lentement en un sourire des plus candides, le garçon ayant déjà le teint réchauffé et l'esprit rosé par l'alcool. Il se tourna vers Kitty, les yeux plissés par son sourire.

- " J'vais t'dire, Kitty Pride. C'est exactement ça .. "

Après quoi il s'effondra. Sa tête choqua contre la planche de la table, son corps se raidit devenant aussi dur que de la pierre, sa respiration se ralentit .. Billy Callahan était mort ..

Enfin, nan, pas vraiment, simplement détruit par l'alcool. Il fallait le dire, sa tenue de l'alcool était aussi réputée que son adresse, autant dire inexistante.
Heureusement, cela avait beau être de la vodka, le rajout d'extrait de tacos au sein de l'essence avait du atténuer l'effet gueule de bois, ainsi que l'effet coma éthylique. Si bien qu'après une minute de semblant de mort totale, et cela bien que ses yeux demeurèrent clos et sa joue aplatie contre la planche de bois, ses lèvres se mirent à remuer lentement, très lentement, aussi lentement qu'un léger filet de bave coulait de l'embrasure de sa bouche, pour que sa voix vienne à fredonner un antique chant.


- " Asente saa .. na swashbana .. la dibi .. dibi, la bidibi .. daaa .. "

Un court silence s'installa alors, avant que, d'un coup, aussi soudainement qu'aurait bondit un fauve jaillissant des hautes herbes, Billy bondit de sa chaise, se tenant droit sur ses jambes, ouvrant grand les yeux et brandissant les bras au dessus de sa tête, le regard semblant ailleurs, dans le vide ..

- " Tu peux la mettre en veilleuse ? - Impossible ! Je connais la musique ! - Qui es tu ? - Dis moi plutôôôôôôt, quiiiii tu es ! - Je croyais le savoir, je n'en suis plus vraiment sûr .. - Moi je sais qui tu es .. Approche .. Asente saa na swahshbana la dibidibi la bidibida .. - Qu'est-ce que ça veut dire ? - Ça veut dire que tu es un babouin .. et moi pas ! "

Après quoi Billy tomba sur le sol, ne se retenant plus de rire. Le plus étrange, à vrai dire, était sûrement qu'il avait durant tout son monologue usé de deux voix différentes, imitant une conversation entre deux êtres semblant tout droit émerger de sa mémoire .. Une fois prenait-il des intonations tragiques et jeunes, une autre fois devenant plus vieux, et adoptant un étrange accent africain, jusqu'à cet incontrôlable fou rire final.
Le rire dura ainsi une bonne minute .. Écrit ainsi, une bonne minute semble court. Mais si l'on se replace au coeur de la situation, il apparaît clairement qu'une minute de simple crise de rire, c'est plutôt long.
Et puis, aussi soudainement qu'il s'était écroulé, Billy se rassit sur la chaise, tournant son attention sur Kitty. Il semblait clairement que tout ce qu'il venait de faire n'était absolument pas en la connaissance du jeune irlandais.


- " Je crois, Kitty Pride, que tu as l'esprit embrouillé .. "

Autre fait étrange, d'ailleurs. Billy semblait être devenu sérieux, ou du moins, comme le sont les enfants qui veulent paraître sérieux, agitant des doigts tendus pour appuyer leurs propos, pinçant légèrement les joues vers l'intérieur et roulant des yeux à la moindre parole ..

- " Je vais te dire comment je vois les choses .. Nous vivons dans une ère bien sombre. Nous autres mutants sont perçus comme une menace par des gens qui se crèvent à la tâche dans le but d'être perçu comme des menaces pour nous autres. Ils étaient rassurés par un antidote, mais cet antidote ne marche pas, alors ils paniquent. Or, il n'y a rien de plus dangereux qu'un ennemi paniqué. Tu vois, Kitty Pride, je ne crois pas qu'une paix entre les humains et nous soit possible .. Je pense qu'une telle chose n'a aucune chance d'arriver. Je ne dis pas qu'il faille rejoindre les rangs de la Confrérie, mais il faut l'avouer, eux au moins agissent. Cependant, je ne crois pas non plus qu'ils agissent de la bonne manière. La haine attise la haine. Répondre au courroux humain par le courroux mutant nous entraînerait dans un duel sans fin à réponse éternelle qui nous détruirait tous. Alors, voilà la situation dans laquelle nous sommes. Nous sommes victimes des violences humaines, mais nous ne pouvons y répondre si nous voulons la paix. Cependant, voulons nous pour autant mourir pour une paix qui ne viendra au final pas ? Nous pouvons être martyrs, certes, mais cela aura t-il une réelle incidence sur l'avenir ? J'en doute réellement. "

Billy marqua un temps, étant occupé à tenter d'ouvrir un paquet de noix de cajous. Une fois que ce fut fait, et qu'il eu vidé le sachet d'une partie de son contenu direction son gosier, il retourna son attention sur la jeune mutante ..

- " Cependant, n'avoir aucun espoir ne m'ôte pas une chose précise : mon utopie. Je sais pertinemment que le combat que je mène est purement utopique, mais ce combat me plaît. Tu sais, Kitty Pride, souvent je me demande ce que je fous chez les X-men .. Je n'y suis perçu que comme un être bizarre, et je ne crois pas forcément aux mêmes idéaux que les X-men. Je ne suis pas diplomate. Je combat simplement de manière pacifique pour répandre mon message universel de propagande de paix, d'amour et, histoire de faire passer tout ça, de rock'n'roll .. Cela va au delà du problème mutant, au delà du problème humain. Je ne combat pas pour la paix entre les mutants et les humains. Car pour un tel combat, il n'y a pas de paix, autant qu'il n'y a pas d'amour. Il n'y a que la trêve. La trêve en attendant qu'un nouvel opposant aux libertés acquises des mutants ne vienne la rompre. Et tu vois, je ne peux pas me contenter d'une simple trêve. J'ai besoin d'une paix éternelle. Mon combat, vois-tu, est bien entendu largement plus fou que celui des X-men. Mais j'aime ce combat, et je serais prêt à mourir en son nom .. "

Billy avait haussé la voix sur la fin, comme pour ajouter du sérieux à sa tirade. Après laquelle il s'écroula à nouveau sur la table, vaincu par l'alcool ..

- " Asante sana swashmana .. "

Quelques secondes seulement, cette fois-ci, avant qu'il ne se redresse, comme si rien ne s'était passé ..

- " Tout ça pour dire que je ne suis pas certain de m'éterniser par ici .. Un jour, je partirai, sûrement, et je m'en irai au delà de ce combat pour aborder celui qui m'est personnel .. Et si pour cela, il fallait en venir à tuer de mes propres mains les êtres tels que Stryker Jr .. "

Boum .. Tête contre la table .. C'était étrange de voir comme Billy ne tenait absolument pas l'alcool, et pourtant comme il s'en servait de longue rasade paroles après paroles. Sûrement que parler le fatiguait, lui asséchait la gorge et que la seule liqueur à proximité n'était autre que cet alcool sudaméricain .. Quelques secondes, encore, parfaitement silencieuses, cette fois-ci, puis ..

- " Non, bien entendu, je ne le tuerai pas .. Je me ferai martyr, mais, en toute honnêteté, ce serait plus par couardise que par esprit de vaillance envers mon credo .. Je doute d'un jour trouver en moi la force pour tuer un être vivant .. Tout petit déjà je faisais une prière pour les guêpes qui venaient me piquer, car une guêpe meurt immédiatement après avoir piqué .. J'y peux rien, j'suis comme .. "

Billy s'arrêta au milieu de sa phrase, se tournant alors pour regarder partout autour de lui, se tortillant sur sa chaise, avant de se retourner vers Kitty, visiblement peu assuré ..

- " Mais .. mais où sommes nous ? "

Puis, cette crise de panique de quelques secondes passée, il retourna toute son attention sur Kitty ..

- " Seulement, Kitty Pride, le fait est là .. Je ne suis pas encore prêt à me battre. Le monde dans lequel nous vivons me fais bien trop peur .. Alors, j'ai décidé de prendre exemple sur les derniers êtres à vivre encore de manière innocente, et à trouver leur bonheur dans cette pureté .. Parce que les conflits appartiennent au monde des adultes, j'ai décidé de me tourner vers le monde des enfants. Mais voilà, toute la tragédie est là : je suis parfaitement conscient que je ne pourrais me comporter ainsi éternellement. Un jour viendra où je devrais prendre mes responsabilités. Cependant, le combat des X-men n'est pas le mien. Je ne les blâmes pas, au contraire. Ils sont nécessaires à mon utopie. S'ils parviennent à leur but, le mien n'en sera que facilité. Donc ce jour là, lorsqu'il arrivera, Kitty Pride, je partirai sur les routes, avec nul autre bagage que ma guitare en bandoulière, je me ferai compagnon du rail, prophète de mon utopie, et consacrerait ma vie à répondre sur mon chemin la paix, l'amour, et le rock'n'roll .. "

Étonnante la manière dont, lorsqu'il se faisait sérieux, Billy se faisait lyrique ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 31
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   Ven 27 Juin - 21:31

Quand Billy assura que c'était tout à fait cela, Kitty ne pu avoir qu'une seule et unique réaction : Elle se redressa, afin de se tenir bien droite et sortie un de ses plus beau sourire plein de fierté, toutes dents visible en remuant un peu la tête comme si une foule queluconque allait l'applaudire. Assurons, cependant, que jamais elle n'aurai eu ce genre de réaction si l'alcool ne l'avait pas aider un peu. Quoiqu'il en soit, se tenir droite était un calvaire alors elle s'avachie une fois de plus sur sa chaise en bois. Un coude sur la table et sa main supportant sa tête qui devanait, d'ailleurs, plus lourde que d'habitude. Elle du bien plisser les yeux une ou deux fois, comme si elle cherchait à entrer dans une profonde réflexion qui ne viendrait jamais. Mais alors qu'elle reflechissait à un sujet qui ne montrait pas le bout de son nez elle fut surprise... Billy venait soudainement de bondir de sa chaise pour se redresser. Un mouvement bien trop brusque pour la jeune fille qui était dans sa bulle. Si bien qu'elle sursauta comme une malade en se penchant en arrière. Une vieille chaise bien trop bancale fit le reste. Elle bascula en arrière et Kitty tomba en arrière sans aucun préavis. Sa tête heurta le plancher et elle laissa echapper un jurons pendant que Billy s'adonnait à des paroles... heu... Etrange... Elle avait pas tout suivit en réalité, elle avait bien capter le fait qu'il pense qu'elle était un babouin contrairement à lui. L'enfant plissa les yeux en se redressa, une main sur le dessus de la tête. Un babouin, elle ? Elle se demandait un instant si c'était bien elle qui s'était prit un coup sur la tête, ou si c'était lui qui avait fait une chute qu'elle n'avait pas capter. Elle secoua legèrement la tête, préférant ne pas chercher à comprendre cet étrange evenement. Kitty profita du fait que le jeune homme soit au sol et mort de rire pour se rasseoir comme si il ne s'était rien passé. Mais vu l'attitude qu'il avait, elle n'avait pas de doute sur le fait qu'il tenait plus de babouin qu'elle. Elle fit une moue d'enfant vexée par ce qu'on venait de lui dire, et dans une voix presque inaudible elle laissa échapper.

"Babouin, toi même..."

Sur quoi, elle croisa les bras sur la table, bien décider à ne plus lui adresser la parole de TOUEeeeeuh la soirée. Non mais ho, faut pas deconné non plus. Il finit tout de même par se rasseoir en disant que Kitty avait surement les idées embrouillées. Elle decroisa et recroisa les bras en affirmant sa moue d'enfant. Elle laissa même échapper un léger "pioufff" tout en détournant le regard pour montrer qu'elle lui en voulait. C'était sur, elle ne lui parlerai plus. D'ailleurs pour sceller cet accord qu'elle s'était faite à elle même, elle reprit la canette qu'elle avait commencé et continua de boire. Tout le monde disait que l'alcool faisait tout oublier, alors peut etre que comme ça, Billy oublierai qu'il la considerait comme un babouin. N'importe quoi, elle avait réellement l'esprit embrouillé. En tout cas, assez pour avoir des réactions qui ne lui ressemblaient pas. Et assez pour ne pas avoir comprit qu'il ne l'avait jamais assimilé à un babouin, qu'il avait juste été dans un de ses trips qu'elle comprenaient pas toujours... Même jamais, en fait...

Oui, elle s'était bien jurer de ne plus lui parler. Mais elle ne pouvait pas s'empecher de l'ecouter, car elle se sentit hypnotisée par le doigt qu'il agitait pour appuyer ses paroles. Paroles qu'elle semblait entendre d'une oreille, avant d'en perdre la moitier par l'autre oreille. C'était quand meme mal foutue ce sythème d'oreille à entrée et à sortie. Alors elle du pencher la tête vers lui, ouvrant de temps à autre de grands yeux aux paroles qu'il prononcaient, alors que le reste du temps ils étaient plissés pour comprendre de quoi il parlait. Parce que soyons honnete, il annonçait tellement de chose en même temps que Kitty etait pas vraiment certaine de bien savoir de quoi il parlait. Enfin, si... Il y avait les mutants, les humains, le serum... Et au milieu de tout cela lui qui voulait... Qui voulait quoi d'ailleurs ? Elle s'y perdait un peu, il voulait partir, il parlait confrérie, pour finalement dire qu'il n'était pas capable de tuer quelqu'un, amis qu'il 'navait rien à faire ici parce qu'il était utopique et que les mutants mouraient dès qu'ils piquaient. Mais malgré tout il faisait des prière pour les abeilles. Les abeilles ? Qu'est ce qu'elles foutaient là dedans, elles ? Etait-elle sur d'avoir réellement tout comprit a ce qui venait d'être dit ?

Dans toute cette histoire, elle ne s'était même pas rendue compte qu'elle avait la tête contre son bras, qui lui était etaler sur la table. Son regard était toujours sur billy, mais il lui semblait qu'il racontait une histoire. Le genre de truc qu'on fait poru endormir les gens. Kitty en venait même à se demander si Billy était capable de s'arreter un jour de parler. Elle avait peur que si il continue, il reste bloquer comme cela pour touteeeeeeuh sa vie. Mais elle redressa soudainement la tete quand il demanda où ils étaient. Kitty le regarda l'air completement perplexe, mais il se reprit assez vite et elle ne vit donc pas l'interet de répondre à cette question. Elle aura dit quoi de toute façon "bin, on est autour d'une table, billy !"... Ca lui paraissait super logique l'endroit ou ils étaient. n'importe quoi ce Billy des fois... souvent... Mais il reprit en disant qu'un jour il allait partir, et Kitty mit en l'air la promesse qu'elle s'était faite de ne plus lui parler. Marre de ses gens qui voulaient partir.


"C'est trop nul ce que tu dis. Moi je commence à etre serieusement enervée par tous ces gens qui veulent partir. D'abord ca commence par quelqu'un que je connais depuis longtemps qui a toujours été un grand frere pour moi. Tous les gens à qui je m'attache un peu finise par partir. C'est franchement pas cool. C'est super egoïste je trouve, vous trouvez tous que c'est bien pour vous que tout le monde s'en porteras carrement mieux, mais vous foutez le doigt dans l'oeil, c'est trop nul."

L'alcool lui avait vraiment eclater les neurones, sinon jamais elle aurait dit un truc de ce genre. Quand Ian lui avait annoncer son depart, elle avait tout fait pour montrer qu'elle prenait bien cette nouvelle, pour ne pas rendre plus difficile ce depart pour lui. Et là, ça lui prouvait simplement qu'elle ne supportait pas l'idée qu'il parte. Oui, c'était bien au dela du fait que Billy dise qu'il partirai un jour. Elle l'aimait bien et cela la rendrait surement un pey triste quand il prendrait réellement cette decision. Mais l'acool faisait qu'elle assimilait tout ensemble.

"Le combat des x-men est peut etre utopiste et peut etre qu'il n'y aura jamais de guerre. Mais c'est trop facile de dire qu'on se refugie dans un autre monde pour echapper à tout ce qui se passe. Si tout le monde faisait ça, on ne serait même plus libre aujourd'hui, on serait tous enfermer dans une sorte d'animalerie pour mutant. Comme si partir allait tout changer ouc hanger notre vision des choses. M'en fou moi que ce soit de l'utopie, du moment que je trouve ca plus juste de se battre de cette manière pour le reste des mutants et de notre avenir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insomnie [PV billy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insomnie [PV billy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie
» D.BILLY [artiste]
» Regles billy yank
» Episode 6 - Billy
» Billy Yank au Salon Normand de la figurine et du jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Institut Charles Xavier :: Extérieur de l'Institut :: Forêt-
Sauter vers: