AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gambit
Generation X mentor
X-men confirmé de catégorie 5
avatar

Masculin
Nombre de messages : 93
Age : 38
Camp + groupe : X-Men
Pouvoirs : Charge les objets d'énergie cinétique, Agilité surhumaine, Immunité mentale, Charme hypnotique
Date d'inscription : 26/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]   Sam 7 Juin - 22:34

Gambit connaissait les règles, bien entendu. Pas d'étudiants dans la Salle des Dangers, exception pour ceux qui faisaient partie de l'équipe X-Men. En gros, à part les profs, les seuls à pouvoir entrer ici étaient Shadowcat, Colossus, Iceberg et Malicia. Mais voilà, Remy était en train de planifier une session spéciale qui n'allait sans doute pas plaire à Charles Xavier si celui-ci en venait à l'apprendre. Il se rappelait encore leur dernière discussion, quand il lui avait dit qu'il refusait que l'on entraîne les enfants à se battre, qu'ils n'étaient pas des soldats. Or, ce que Gambit allait faire relevait un peu de ça. Moitié combat et moitié maîtrise des pouvoirs, en fait. Mais il n'avait pas vraiment le choix. Dès qu'on lui avait parlé de ce jeune homme, Aaron Desmond, Gambit avait su qu'il devait le rencontrer seul à seul. En effet, les deux hommes possédaient des pouvoirs plus que similaires et, considérant le potentiel destructeur, il était plus que capital que le jeune homme apprenne à maîtriser complètement son don.

D'un air satisfait, le Diable Blanc jeta un regard dans la Salle des Dangers. Elle avait bien changée, depuis son départ. Quand il était parti, plusieurs années auparavant, elle consistait en une série de pièges et de machines. Pistons géants, trappes... Mais là, c'était complètement différent. Sûrement le travail de Cyclope, leur mécano en chef, ou alors l'oeuvre d'un X-Men qu'il ne connaissait pas. En tout cas, le résultat était là : une machine de simulation virtuelle qui pouvait recréer à peu près n'importe quel environnement et n'importe quelle situation. Et justement, Gambit allait en avoir de besoin pour son entraînement. Son don pour le moins explosif était trop dangereux pour être testé quelque part d'autre que dans la Salle des Dangers. Si Aaron ne maîtrisait pas parfaitement son pouvoir, il risquait de charger un objet un peu trop gros, par accident, et ainsi détruire complètement l'Institut.

Heureux de ce qu'il voyait, Gambit sortit de la Salle et se dirigea d'un pas assuré dans le sous-sol de l'Institut. Il se rendit alors à l'ascenseur et remonta jusqu'au hall d'entrée, s'asseoyant sur un banc tout près. La porte de l'ascenseur était camouflée dans un colonne et, en plus, Aaron n'avait pas les accès nécessaires pour se rendre au sous-sol. Il ne fallait pas qu'un enfant arrive par accident au sous-sol ! C'est pourquoi Gambit attendait l'arrivée d'Aaron. Il lui avait envoyé un message, lui demandant de venir le rejoindre. Ils ne s'étaient jamais rencontrés, mais Remy avait pu voir sa photo dans son dossier. Et, juste au cas, il avait pris la peine d'indiquer qu'il était " l'homme aux yeux rouges" dans le message qu'il lui avait envoyé. Avec ça, impossible de croire qu'Aaron ne le reconnaîtrait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/gambit-t284.htm
Aaron Desmond
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 24
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Création d’explosion et d’implosion par l’énergie cinétique (objets ou corps organiques confondus)
Date d'inscription : 09/05/2008

Mutant life
Métier: Etudiant
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]   Sam 7 Juin - 23:04

Si ce n'était sa flemmardise légendaire à aller en cours et son envie matinale de faire une matinée prolongée, alors Aaron n'avait plus aucune excuse pour être dans les couloirs à cette heure-ci.

Le matin même, Logan donnait un cours d'éducation physique et c'est avec une certaine arrogance que le garçon s'était regardé dans un miroir de l'Institut, en se disant que, de toutes façons, une séance de ratée ne lui ferait pas plus de mal que ça. Il avait opté pour une tenue décontractée, composée d'un jogging gris et d'une veste de la même couleur. Quelques cartes dans les poches et un sourire au coin des lèvres il déambulait dans l'Institut, muette.

Seul l'écho de ses pas, à demi étouffés par le murmure des salles de classe et de leurs étudiants, était perceptible.

Il décida de passer par la cuisine au détour d'un couloir et put percevoir le raclement caractéristique des chaises contre le sol de l'institut. Une marée d'élève se déversa des portes ouvertes sur le corridor et des petits groupes d'étudiants se retrouvèrent à aller dans des directions différentes, aucun ne prêtant attention à Aaron, goinfre camouflé derrière un sandwich qu'il s'était concocté à base de blanc de poulet et de crudités. Dans le fond, leurs réactions ne gênaient pas le garçon qui préférait déjeuner en toute quiétude sans personne pour l'interrompre entre deux bouchées.

Il n'avait pas fini de ranger le débarras éparpillé un peu partout sur la table qu'une idée le heurta de plein fouet. Il avait rendez-vous aujourd'hui.

En effet, moins d'une semaine avant ce jour, un homme l'avait contacté, lui demandant de se rendre à un endroit bien précis de l'Institut. Il y était déjà passé auparavant pour faire un rapide repérage et n'avait trouvé aucun intérêt à ce lieu si ce n'était un simple banc.

Mais voilà, c'était un fait et il devait s'y rendre.

Il débarrassa l'établi de la cuisine comme un garçon bien élevé qu'il était puis, le ventre plein mais pas trop, pris la direction du lieu de rencontre, soumis à sa mémoire et son sens de l'orientation d'habitude inexistant.

L'homme était là. Il savait que c'était lui déjà arrivé à 10 mètres. De telles yeux étaient facilement identifiables et le mutant avait pris soin de noter cette particularité physique à Aaron.

Aussi, il engagea le dialogue, à présent devant l'homme assis sur ce banc sans grand intérêt.


-" Bonjour, je suis Aaron, enchanté "

Il tendit une main franche. Évidemment, le mutant savait tout cela, mais que dire à un inconnu lorsque qu'on le rencontre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Gambit
Generation X mentor
X-men confirmé de catégorie 5
avatar

Masculin
Nombre de messages : 93
Age : 38
Camp + groupe : X-Men
Pouvoirs : Charge les objets d'énergie cinétique, Agilité surhumaine, Immunité mentale, Charme hypnotique
Date d'inscription : 26/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]   Dim 8 Juin - 4:43

D'un air distrait, Gambit jeta un regard vers l'immense horloge accrochée au mur du hall d'entrée. D'ici peu, Aaron allait être en retard... Ça, Remy ne s'en souciait pas vraiment, après tout le jeune homme avait sans doute cinquante autres choses à faire qui étaient tout aussi intéressantes, du moins selon le point de vue de quelqu'un au début de sa vie adulte. Alors un simple rendez-vous avec un professeur, ça pouvait attendre. Ce qui inquiétait beaucoup plus Gambit, par contre, était la possibilité qu'Aaron ait oublié le rendez-vous. Il avait en effet donné son message près d'une semaine auparavant et, d'ici là, celui-ci avait eu le temps d'être perdu dix fois, au minimum...

Mais finalement, il arriva. Aaron se présenta avant de tendre la main, même si Gambit l'avait déjà reconnu. Malgré tout, la politesse le voulant, le mutant se leva de son siège et serra la main de l'homme.

« Enchanté Aaron. Je suis Gambit, mais tu peux m'appeler Remy. » Sur ces paroles, Gambit jeta un coup d'oeil rapide autour de lui. Bon, ils étaient plus ou moins seuls, la plupart des jeunes étant dans leurs cours. Mais, plus important, aucun autre X-Men n'était en vue. « Ce que tu es sur le point de voir... Et bien disons que justement tu ne devrais pas le voir. Alors tu n'en parles à personne et si possible, tu essaies de mettre ça dans un coin reculé de ton cerveau, pour pas que le premier télépathe venu découvre tout... Tu as développé un barrage mental ou c'est encore trop tôt ? ... Non, oublies ça. On verra dans quelques minutes... »

Sans plus de cérémonies, Gambit se retourna vers la colonne et ouvrit la porte dérobée qui menait à l'ascenseur. Il fit signe à Aaron de le suivre, puis il pressa le bouton qui allait les mener jusqu'au sous-sol. Avec un grand sourire au visage, Remy se retourna vers son étudiant. Il ne pouvait pas le dire avec certitude, mais sans doute qu'Aaron était très excité en ce moment. Gambit se souvenait encore de la première fois où il était entré dans le repère de l'équipe X-Men. Il n'avait que seize ou dix-sept ans, un peu comme pour Shadowcat, aujourd'hui. C'étaient Charles et Ororo qui l'avaient accompagné en bas et, dès cet instant, Remy avait su qu'il voulait faire partie de l'équipe...

Finalement, l'ascenseur s'arrêta, ouvrant ses portes pour révéler un corridor de métal blanc, avec plusieurs portes rondes qui affichaient le X représentatif des X-Men. Heureusement, toutes les portes étaient fermées, donc Aaron ne risquait pas de voir des choses qu'il n'aurait pas dû voir. Gambit s'engagea dans ce corridor qui lui était désormais familier, se dirigeant vers la porte de la Salle des Dangers.

« Je te ferais bien un petit cours sur ce que tu vois tout autour de toi, mais tu n'as pas le droit de savoir quoi que ce soit. Alors tu me suis et, surtout, tu n'ouvres aucune porte. »

À part la porte menant au Cérébro, les autres avaient la mauvaise habitude de... ne pas se vérouiller. Le paradis des curieux, en quelque sorte. Finalement, Gambit se retrouva face à la Salle des Dangers. Il ouvrit la porte, puis se retourna vers Aaron. Là, tout de suite, la salle n'était pas très reluisante. En fait, elle affichait l'ancien look "trapes et pistons". La seule différence consistait en l'ordinateur encastré dans le mur et, heureusement, c'était ça la grosse innovation.

« Bon, avant que l'on commence vraiment l'entraînement, j'aimerais savoir exactement ce que tu peux faire avec ton pouvoir. Je veux tout savoir, jusqu'au moindre détail, parce que crois-moi, ce petit détail peut t'ouvrir de nombreuses possibilités. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/gambit-t284.htm
Aaron Desmond
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 24
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Création d’explosion et d’implosion par l’énergie cinétique (objets ou corps organiques confondus)
Date d'inscription : 09/05/2008

Mutant life
Métier: Etudiant
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]   Dim 8 Juin - 14:27

Gambit. C'était de lui que Aaron tenait sa technique avec les cartes. A l'époque, il était encore très jeune et venait juste de rentrer dans l'Institut et ses pouvoirs le terrifiaient.

Alors, pour un enfant mutant, il avait appris avec soulagement qu'un autre mutant beaucoup plus âgé possédait un don similaire. Aussi, il décida de l'imiter en chargeant des cartes plutôt que de tout faire exploser par inadvertance. Puis il avait expérimenté d'autres techniques.

Toujours était il que le jeune mutant avait toujours manifesté une fascination vis-à-vis du Diable Blanc, Rémy. Inutile de dire qu'aux paroles de Rémy, le sentiment d'excitation déjà présent depuis la semaine dernière s'accrut et cela encore plus lorsqu'il parla d'un bloc mental et qu'il laissa se découvrir un ascenseur dissimulé dans une colonne.

Une boule d'appréhension nouait son estomac et il retint un cri ébahi lorsque la visions de couloir métalliques et des portes rondes, assez inhabituelle par rapport aux niveaux supérieurs de l'Institut, s'offrit à sa vue. Il suivi le mutant en appliquant ses ordres, mais constata que des "X" barraient les portes rondes. On se serait cru dans un autre lieu que le Manoir Xavier.

Ils débouchèrent finalement dans une salle assez peu esthétique. Le garçon retint un soupir. Alors c'était ça le centre d'entrainement des X-mens ? La seule chose d'à peu près intrigante restait un ordinateur.

Les deux hommes se retrouvèrent non loin du mur contenant l'ordinateur et Rémy, qui n'avait pas adressé la parole depuis la révélation de l'ascenseur et le chemin dans les couloirs, consentit enfin à ouvrir un sujet intéressant.

Ce qu'il savait faire ? Peu de choses qui, néanmoins, lui servaient souvent !


- " J'ai développé le pouvoir de charger tout ce que je veux en énergie cinétique et de créer des explosions et des implosions à partir de la charge fixée. Je peux autant faire sauter un bras qu'un bout de bois, mais je dois toucher l'objet. Plus la surface chargée est grande, plus l'explosion est importante et je suis en mesure de choisir la surface d'explosion. Une carte rapidement chargée, pardon mais je vous ai un peu copié sur ce coup-là..donc une carte rapidement chargée assomme pendant plusieurs heures un individu. En fait, je pourrais le tuer mais j'aurais besoin de beaucoup plus de temps. La dernière fois j'ai chargé ma cravate pendant une minute et trente secondes et j'ai réussi à..".Il s'interrompit. Il n'avait pas le droit de tuer des gens normalement, étant un élève. Seuls les Confréristes tuaient." ..Enfin, vous voyez. Il baissa la tête, honteux. Certainement que Gambit n'avait pas tué si jeune, cette idée le heurta bien plus encore.

" ..J'étais poursuivis par d'autres humains et mutants..enfin un seul mutant. J'aurais pus juste les blesser mais..j'étais dans une ruelle et..bref. Je peux aussi charger mes mains et tout ce qui les touches est chargé. Je n'ai pas besoin de tenir l'objet longtemps..mais je ne me sers pas beaucoup de cette technique..et c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Gambit
Generation X mentor
X-men confirmé de catégorie 5
avatar

Masculin
Nombre de messages : 93
Age : 38
Camp + groupe : X-Men
Pouvoirs : Charge les objets d'énergie cinétique, Agilité surhumaine, Immunité mentale, Charme hypnotique
Date d'inscription : 26/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]   Lun 9 Juin - 4:56

Comme il l'avait prévu, l'émerveillement d'Aaron devant le sous-sol de l'Institut était égal à son désappointement face à la Salle des Dangers. Mais si Gambit avait appris une chose pendant toutes ses années avec les X-Men, c'était qu'il ne fallait jamais se fier aux apparences. Car derrière cette salle décevante se cachait le simulateur de réalité virtuelle le plus sophistiqué au monde. Mais avant qu'il ne commence les tests, Remy voulait en savoir plus sur l'étendue des pouvoirs d'Aaron.

C'est ainsi que le jeune homme se lança dans la description de ses habiletés. Dès le départ, Gambit put déceler une différence. Lui, il n'était capable de créer que des explosions, alors que selon les dires de l'étudiant il créait également des implosions. Sans doute une petite différence dans la morphologie du générateur bio-cinétique qu'était leur corps. Il allait devoir en parler avec Jean quand il la verrait. Toutefois, ce que révéla Aaron par la suite laissa le mutant bouche bée. Apparemment, il était capable d'affecter à la fois les objets organiques et inorganiques... Étrange, puisque de toute sa vie, Gambit n'avait été capable d'affecter les objets vivants que pendant une très courte période de temps, quand il était un mutant de puissance Oméga.

Par contre, Gambit ne put s'empêcher de sourire quand Aaron lui révéla qu'il utilisait des cartes déchaîner son pouvoir. Alors comme ça le jeune homme connaissait la réputation du Diable Blanc... Toutefois, le sourire de Remy disparut quand Desmond parla du temps qu'il lui fallait pour charger un objet. C'était long... Beaucoup trop long. Cette perte de temps pouvait faire toute la différence pendant une bataille. Puis, soudainement, l'étudiant sembla être accablé par la honte quand il lui raconta qu'il avait utilisé son pouvoir pour tuer quelqu'un qui le poursuivait. Malgré ce qu'il appréhendait sûrement (après tout Gambit était un professeur), Remy ne fut pas choqué par cette révélation. Il avait fait bien pire... et bien plus jeune. Voyant qu'Aaron avait fini de parler, il décida de faire un petit résumé de ce qu'il avait remarqué.

« Bon, voilà ce que j'en pense. Ton corps fonctionne plus ou moins comme le mien, à quelques exceptions près. Tu peux créer des implosions et charger des objets organiques, alors que je ne le peux pas... Mais en même temps, j'ignore de quoi j'aurais pu être capable avec mes pleins pouvoirs. » Se rendant compte qu'Aaron ne semblait pas comprendre à quoi il faisait allusion, Gambit se dépêcha de s'expliquer. « Tu as sans doute déjà vu Charles Xavier ou Jean Grey utiliser leurs pouvoirs, non ? Tu as vu à quel point ils étaient puissants ? Et bien imagine cette puissance, celle d'un mutant de catégorie Oméga, dans le corps d'un enfant de douze ans avec en plus le potentiel destructeur de notre pouvoir. » Gambit laissa quelques secondes à l'étudiant pour qu'il comprenne toute l'ampleur du danger. « Je n'avais absolument aucun contrôle sur mon pouvoir... Charles va parfois isoler mentalement une partie des pouvoirs des jeunes mutants, afin de leur offrir plus de contrôle. J'ai eu droit au même traitement, sauf que moi je me suis fait arracher des bouts de mon cerveau par un mutant du nom de Mr. Sinistre. Crois-moi, ce n'est pas la chose la plus agréable... En tout cas, tout ça pour dire que quand Mr. Sinistre m'a réimplanté ce qu'il m'avait enlevé, mon pouvoir était beaucoup plus puissant. Je pouvais affecter les objets organiques et je pouvais même charger des objets juste en les regardant. À ma pleine puissance, j'étais même capable de créer un champ de force autour de moi qui était capable d'annuler les pouvoirs des autres mutants... Mais bon, tout ça est reparti aujourd'hui, et c'est peut-être pour le mieux. »

Gambit se retourna alors vers l'ordinateur et commença à pianoter sur le clavier. Aussitôt, le décor sembla se changer. Désormais, il n'étaient plus dans la vieille Salle des Dangers, mais plutôt dans un endroit complètement blanc, sans murs ni aucune autre structure visible (un peu comme dans la Matrix^^). Gambit n'étant pas vraiment un expert avec la nouvelle version de la Salle des Dangers, si bien qu'il avait décidé d'y aller pour la simplicité. Il n'y avait qu'un seul meuble, une table, placée entre lui et Aaron. Quelques secondes de plus et Gambit activa les commandes vocales avant de s'avancer vers son étudiant.

« Bon, comme ça nous serons mieux. Oh, et avant que l'on commence... À propos de cet homme que tu as tué, ne te culpabilise pas plus que nécessaire. À ton âge, j'avais déjà tué plus de gens que ce que j'ai tué pendant le reste de ma vie. J'ai complètement annihilé un peuple de mutants qui vivait dans une communauté souterraine quand je travaillais pour Mr. Sinistre, et pourtant regarde-moi aujourd'hui. Tout n'est qu'une question de choix. »

Gambit ne voulait pas vraiment s'étendre sur son passé, si bien qu'il se retourna vers la table. Plusieurs projectiles étaient étendus sur le meuble : des cartes à jouer, des billes de différentes grosseur et des dards.

« Bon, voilà ce qu'il en est... De ce que j'ai entendu tantôt, tu vas devoir pratiquer ta rapidité à charger des objets. On va aussi voir si tu as développé des pouvoirs secondaires. Mais pour commencer, tu dois absolument être en contrôle de ton arme. C'est justement le but de tous ces projectiles. Tout ce que je te demande, c'est de tous les essayer et de tenter de frapper les cibles... On verra comme ça avec quoi tu es le plus à l'aise. »

À ces paroles, trois cibles apparurent. La première se trouvait à seulement 2 mètres, alors que la deuxième était à 8 mètres et la dernière, à plus de quinze mètres de distance. Afin de lui faire l'exemple, Gambit prit trois cartes sur la table. Il les soupesa un instant d'une main experte, puis les coinça entre son majeur et son index. Il tira trois fois, ne laissant s'échapper qu'une seule carte à chaque occasion. Il n'avait pas pris plus de deux secondes pour s'exécuter, et pourtant les cartes étaient arrivées en plein milieu des trois cibles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/gambit-t284.htm
Aaron Desmond
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 24
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Création d’explosion et d’implosion par l’énergie cinétique (objets ou corps organiques confondus)
Date d'inscription : 09/05/2008

Mutant life
Métier: Etudiant
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]   Jeu 12 Juin - 21:36

Alors comme ça le professeur n'était pas capable de charger les objets organiques ? Étrange. Aaron l'écouta attentivement lui exposer ses conclusions et sentit un poids le libérer lorsque Gambit lui révéla que les faits du garçon n'étaient qu'un vol de pomme par rapport aux siens. En même temps, comment ne pas tuer avec son pouvoir lorsque d'autres n'hésitent pas ? Le professeur Xavier était contre, mais Aaron n'avait quasiment aucunes autres options pour mettre hors d'état de nuire les gêneurs. Aussi, il songea à Gambit, Wolverine, tous ses X-mens qui avaient déjà tué, le professeur était-il au courant ? Sûrement que oui en vu de son niveau télépathique. Les différences d'idéologies de Xavier et d'Aaron n'était pas vraiment éloignées mais le jeune homme s'était résigné à pouvoir tuer en tant que mutant. Gambit avait déjà tué jeune et devait à douze ans se faire arracher un bout de son cerveau pour l'empêcher de commettre l'irréparable, quand était-il de Aaron ? Evidemment le jeune homme avait une connaissance et une gestion de son don assez convenable mais il lui était déjà arrivé d'être surpris en pleine nuit, le visage couvert de sueur, réveillé par une explosion qu'il avait lui-même provoquée. Toujours était-il que dans la tête du jeune adulte, insistaient beaucoup de questions, mais il lui fallait garder la tête froide car, alors, Gambit commençait à se servir de l'ordinateur, signe d'un entrainement imminent. En effet, le professeur venait de littéralement métamorphoser la salle des dangers en..une salle blanche et vide à l'exception d'un mobilier constitué d'une simple table positionner entre eux. Les pensées qu'il avait eu en pénétrant dans la salle quelques minutes auparavant furent balayées et Aaron décida de ne plus juger trop vite les choses sur leurs apparences. Il se retourna vers la table et inspecta les différentes "armes" présentes: billes, dards et cartes..

A priori, les billes semblaient les plus faciles à lancer et les dards les plus faciles à charger étant donné leur plus grandes surfaces. Cependant, si différence il y avait (et Aaron la sentirait) elle devait être de l'ordre de quelques centième de seconde alors autant apprendre à charger plus vite plutôt que de prendre le plus facile,il travaillerait ainsi sa rapidité et s'il se trouvait à court de dard, il n'aurait aucun mal à faire exploser autre chose. Gambit lui fit la démonstration de l'étendue de son habileté mêlée à ses pouvoirs et le garçon ne put réprimer un "wahou !!" digne d'un adolescent de quinze ans. On aurait dit que Rémy ne faisait qu'un avec la carte et que la symbiose qui en résultait était plus qu'un pouvoir, comme si dans chacun de ses mouvements il y avait une histoire, celles d'autres morts avant lui et qu'il s'efforçait de venger. Ce fut le tour d'Aaron qui saisit automatiquement les cartes. En 5 secondes, deux étaient lancés sur trois et la dernière, qui restait dans son autre paume, était quasiment achevée. Il totalisa 7 secondes pour trois cartes, un temps médiocre, mais toutes avaient atteints le cœur de leurs cibles.

Il réitéra l'opération avec les billes et les trois furent chargés en 4 secondes mais seulement une atteint sa cible, la faute à la forme ronde qui rendait plus imprévisible (c'était son avis) le lancé et qui permettait plus facilement au projectile de glisser dans la paume. Déçu, il défit sa veste et réfléchi aux erreurs qu'il avait pus commettre. Il savait , assez prétentieusement, que ses lancés étaient toujours parfaits avec des armes adaptées, hors, les billes ne l'étaient vraisemblablement pas. Les cartes étaient trop longues à charger mais beaucoup plus maniable que les billes et il totalisait un taux de réussite élevé grâce à elles. Il releva la tête vers Rémy, car il s'était assis quelques minutes plus tôt, prostré, les yeux faces au sol. Il semblait regarder Aaron avec une pointe d'encouragement et aussitôt, le jeune reprit son entrainement. C'était au tour des dards. Il les soupesa comme il avait vu faire Rémy mais ne sentit rien de particulier mis à part la forme de l'objet. Il en saisit trois, les calant entre les intervalles formés par la juxtaposition de ses phalanges et les chargea toutes en même temps. Il en libéra une par seconde, totalisant un temps de 3 secondes pour le lancé et une seconde suffisante pour le chargement. Il avait atteint toutes les cibles en plein centre tout en réussissant un temps honorable de 4 secondes. Il regarda Gambit un sourire aux lèvres, le professeur partageait un peu son rictus mais ne semblait pas tout à fait convaincu.


- "Alors ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Gambit
Generation X mentor
X-men confirmé de catégorie 5
avatar

Masculin
Nombre de messages : 93
Age : 38
Camp + groupe : X-Men
Pouvoirs : Charge les objets d'énergie cinétique, Agilité surhumaine, Immunité mentale, Charme hypnotique
Date d'inscription : 26/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]   Lun 16 Juin - 3:43

Gambit jeta un regard vers l'étudiant, qui semblait un peu pensif. Sans doute était-il en train d'analyser ce que le mutant venait de lui révéler. Aux yeux de plusieurs jeunes, les professeurs X-Men étaient des êtres parfaits, d'une vertue sans faille. Difficile, dans ces cas-là, d'imaginer qu'une partie de Jean était démoniaque, ou que Wolverine n'hésitait pas à tuer ses opposants... ou alors que Gambit avait déjà travaillé à la solde du pire mutant de cette planète. Même Charles Xavier avait ses faiblesses. Heureusement, toutefois, Remy avait fini par accepter ce passé et il s'en servait afin que personne d'autre ne tombe du mauvais côté. Certes, Aaron avait tué un homme, mais Gambit ne pouvait pas le réprimander là-dessus : il aurait sans doute agi de la même façon. L'important, c'était que ça ne devienne pas une habitude ou, pire encore, qu'il ne commence pas à en retirer du plaisir. Le Diable Blanc décida alors de répondre à la question qui semblait pendue aux lèvres de l'élève.

« Oui, Charles est au courant de mon passé, bien que ce ne soit pas lui qui l'ait découvert... Un autre s'est chargé de tout lui dire. »

C'était Magnéto, naturellement, qui avait tout dévoilé. Qui d'autre aurait pu agir ainsi ? Il avait besoin de ses dons, si bien qu'il s'était arrangé pour que les X-Men abandonnent leur voleur de service. Sans cet incident, jamais Charles n'aurait pu découvrir quoi que ce soit, ni aucun autre télépathe d'ailleurs. Un des nombreux avantages de son pouvoir : il avait la tête tranquille. Était-ce le cas d'Aaron ? Peut-être. De toute façon, ils verraient ça plus tard dans l'entraînement. Pour le moment, le jeune s'était tourné vers les projectiles.

Il commença avec les cartes qui, selon ses dires, étaient son arme de prédilection. Sur ce point, Gambit ne pouvait que l'approuver. Les cartes étaient faciles à manier et on pouvait en transporter beaucoup sans que ce ne soit encombrant. De plus, elle étaient assez rapides à charger et, bien utilisées, elles pouvaient être fatales. C'est donc avec un regard expert qu'il regarda Aaron saisir quelques cartes. Cette fois, Remy put voir la rapidité de l'étudiant à charger une carte et, en effet, c'était beaucoup trop lent. Toutefois, pour la maîtrise de l'arme il n'avait rien à dire. Trois cibles de touchées dans un temps plus qu'acceptable. Pour les billes, par contre, cela se trouva être un véritable désastre. Seulement une cible de touchée, bien que le temps de chargement fut plus court. Mais à quoi bon être plus rapide quand on est moins précis ?

Puis vint le tour des dards. Déjà, Aaron semblait plus confiant qu'avec les billes. Et avec raison. Le temps de chargement fut très rapide en comparaison aux autres objets et, en plus, il toucha toutes les cibles. Bingo ! Un sourire apparut aux lèvres du professeur et, quand Aaron se tourna vers lui, il put voir le même rictus sur le visage de l'étudiant.

« Je crois qu'on a trouvé. Tu maîtrises très bien les cartes et les dards, mais tu charges ces derniers plus rapidement. Après, c'est à toi de voir avec quel objet tu es le plus à l'aise. N'oublies pas que tu vas devoir les transporter avec toi et des dards peuvent être assez encombrants... Sinon, sur ce point je n'ai plus rien à dire, sinon le mot magique : pratique. Essaie de t'entraîner quelque part où il n'y a pas trop de gens, comme dans la forêt à côté de l'Institut. Tu dois absolument augmenter ta rapidité à charger un objet... Oh, et crois-moi par expérience, gardes toujours un paquet de gomme à mâcher dans ta poche, ça peux toujours t'être utile si tu te retrouves avec les main liées. »

Gambit jeta un dernier regard vers les cibles. Il ne pouvait pas vraiment en faire plus, sinon lui demander de s'entraîner. Ils pouvaient bien passer des heures sur ce test, mais s'il avait emmené Aaron ici, c'était plutôt pour faire un diagnostic de l'étendue de ses pouvoirs.

« Si tu es prêt, on va passer à l'étape 2. Tu as sans doute remarqué que quand j'ai lancé les cartes, mes mains ont bougé extrêmement rapidement. Ça, c'est un des effets secondaires de notre pouvoir. L'intérieur de mon corps est en perpétuel mouvement, si bien qu'à la longue j'ai développé une rapidité et une agilité aux limites de ce qui est humainement possible. Mais ce n'est pas tout... Si Charles n'a rien découvert de mon passé, c'est parce qu'il en est incapable. J'ai développé un barrage mental qui bloque toute intrusion dans mon esprit. »

Le Diable Blanc fit alors face à l'ordinateur une nouvelle fois. Il pianota quelques commandes, suite à quoi la table et les cibles disparurent. Elles laissèrent plutôt la place à... une sorte de golem de métal. La créature ressemblait un peu à Colossus lorsqu'il se transformait, sinon qu'elle était près de deux fois plus grande. Le golem frôlait en effet les 4 mètres de hauteur. Un grand sourire au visage, Gambit se retourna alors vers son élève.

« Bon, c'est ici qu'on va voir si tu as développé une agilité et une rapidité surhumaine. N'essaie pas d'attaquer le golem, de toute façon il est indestructible; tout ce que je te demande, c'est d'esquiver les coups. Je l'ai mis assez lent, mais au fur et à mesure que le combat va progresser, il va devenir plus rapide, lui aussi. Et ne t'inquiètes pas, il ne peut pas te blesser, après tout il n'est qu'un hologramme. Par contre, il peut tout de même te frapper et te projeter à l'autre bout de la pièce. Les joies de la technologie... Oh et dis-moi, est-ce que tu as de la facilité avec les filles ? ... Non oublie-ça, on verra après le combat... Trois minutes, c'est parti ! » Avec toujours au visage un sourire qui ne semblait pas vouloir quitter son visage, Gambit fit une révérence presque grotesque à la créature. Celle-ci tourna sa tête métallique vers le mutant, puis, ayant reçu le signal du départ, elle s'élança à pleine vitesse vers Aaron...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/gambit-t284.htm
Aaron Desmond
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 24
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Création d’explosion et d’implosion par l’énergie cinétique (objets ou corps organiques confondus)
Date d'inscription : 09/05/2008

Mutant life
Métier: Etudiant
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]   Lun 30 Juin - 15:26

Le professeur avait raison, les dards pouvaient être encombrant, mais ils étaient beaucoup plus maniables et l'idée de toujours transporter des cartes devenait de plus en plus absurde pour Aaron car c'était la marque de fabrique de Rémy et il voulait sortir de son ombre. Souvent, on le prenait pour le Diable Blanc. L'idée est plutôt illogique en raison du physique particulier qu'à Gambit : ses yeux rouges, sa tenue, Aaron passe pour un humain comme un autre en comparaison. Par ailleurs, le jeune mutant accusa les descriptions infondées plutôt concentrée sur la manière d'utiliser son pouvoir que sur sa physionomie. Cependant, il adopterait quelques fois les cartes mais s'entraînerait avec les dards; il trouverait bien une façon de les transporter moins encombrante comme une sorte de harnais..il verrait ça avec Scott ou un tout autre professeur (ou bien élève) capable de lui confectionner une chose pareille.

Il écouta attentivement Gambit lui décrire la seconde partie de l'entrainement et la raison de sa rapidité extrême à propulser des cartes. Une seconde mutation. D'après le début de l'entrainement et les révélations faites sur l'origine de leurs pouvoirs, Aaron trouva cela assez rationnel. Un corps en perpétuel mouvement "cellulaire" doit avoir un temps de réaction plus rapide, cependant il ne trouva aucune explication valable au bloque mental que possédait Rémy. Peut-être les cellules étaient elles capables de parasiter les messages psychiques..

Il laissa ses suppositions de côté et posa son paquet de carte sur la table..qui disparu..Rémy s'était encore une fois tourné vers l'ordinateur et, à la table, s'était substitué un géant de fer. Aaron avait eu le temps de ramasser ses projectiles et les déposa sur sa veste qu'il avait soigneusement pliée au sol. L'entrainement pouvait commencer, non sans une grotesque révérence de Gambit au golem, indifférent. Presque simultanément, le géant se précipita dans sa direction à une vitesse d'un humain bien entraîné à la course, que la taille du golem ne pouvait laisser supposer. Il avait beau être un hologramme, aux vues de son impressionnante taille, Aaron s'autorisa un frisson suivi d'une décharge d'adrénaline lorsque la montagne de fer le rasa de très près. Il déglutit faiblement.

*Inutile de l'attaquer, esquive c'est tout.*

Pour l'instant, la célérité du géant n'était pas impressionnante et le jeune mutant décida de s'économiser. Il n'avait pas à beaucoup se concentrer et s'accorda quelques divagations sur le pouvoir qui était censé apparaitre, s'il apparaitrait maintenant et *est-ce que si j'y pense fort et que j'y crois ça va arriver ?". Visiblement non. En plus de son échec dans ses spéculations, il ne s'était pas rendu compte que le golem avait triplé de vitesse et il ne sorti de sa torpeur que lorsque l'hologramme le projeta contre un mur. Si tout cela n'était qu'une vaste farce, le géant une projection, les murs, eux, étaient bien réels. Il resta quelques secondes, haletant en se tenant les côtes, mais il fit taire la douleur lancinante dans la partie inférieur de son dos et repartit de plus belle. Il esquivait maintenant agilement et osait quelques actions téméraires comme glisser entre les jambes ouvertes du géant qui s'élançait vers lui. Son pouvoir commençait à se manifester mais Aaron ne s'en rendait pas compte. C'est lorsqu'il fut pris au piège dans un coin de la salle des dangers qu'il décela la différence dans son comportement. Le golem se précipita vers lui et le jeune fit de même. Mais que faisait-il ? A quelques mètres de l'hologramme il sentit l'allégresse l'envahir et il posa le pied sur un des genoux de l'hologramme, puis l'autre sur son torse, ainsi de suite jusqu'à se retrouver derrière lui, à la manière d'un vrai chat. Il n'avait jamais fait de choses pareilles auparavant.

L'hologramme disparut, l'entrainement était terminé. Le jeune homme était en sueur. Tout en s'asseyant dos à un des murs de la salle, la tête tombée en avant, il prit conscience de ce que lui avait dit Gambit avant le départ de l'entrainement. "Ce n'est qu'un hologramme"..comment avait-il pu marcher dessus ? Au même moment, Rémy arriva vers lui.

Le Diable Blanc avait menti ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entraînement... plus ou moins légal [Aaron Desmond]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est le meilleur entraînement des rocky ??
» Vêtements d'entraînement
» Sylvester Stallone arrête l'entraînement
» [SOFT] FOOTCOACH 0.5 : Listing d'exercices d'entraînement de football [Gratuit]
» S'entraîner chez soi :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Institut Charles Xavier :: Sous sol de l'Institut :: Salle des dangers-
Sauter vers: