AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ¤ Dream a little dream of me ¤

Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Wever
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10
Age : 26
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Transe prémonitoire
Date d'inscription : 24/06/2008

Mutant life
Métier: - ? -
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: ¤ Dream a little dream of me ¤   Ven 27 Juin - 15:39

" L'homme est une créature d'habitude.
Pourquoi ? Et bien changer de A à Z l'environnement d'un être humain, et vous verez. "

Ethan est un bon exemple.

Jusqu'a aujourd'hui, Ethan n'avait jamais été de ceux qui aimait le train-train quotidien : il aimait la nouveauté, la surprise et le sentiment d'être en vie qu'apporte chaque nouvelles expériences. Jusqu'à aujourd'hui donc.
C'est là, dans sa toute nouvelle chambre a l'institut, que les premières trace de changement apparurent.

Ethan venait d'arriver a l'institut depuis seulement deux heures, heures durant lesquelles il expliqua ses problèmes, son mal être et tout ses problèmes lié a une seule chose : il était un mutant.
D'ailleurs en arrivant, il ignorait totalement ce qu'il allait trouvé ici, puisqu'il n'était venu que le biai d'une brochure que son lui inconscient avait trouvé utile de lui confié. Imaginez un peu le choc lorsque, installé dans le magnfique hall du batiment, un peu nerveux et mal à l'aise, deux jeunes filles riant au éclats passèrent devant lui, l'une s'exclamant devant son amie qui ne cessait de changer la couleur de ses cheveux.

Oh ... ... ...

Changer la couleur de ses cheveux !!!!

Et le reste de son arrivé fut a peu près dans le même ton. Autant dire que maintenant, là devant cette chambre d'allure ordinaire, Ethan souffla pour la première fois. Il lacha son gros sac qui tomba sans plus de manière, et se laissa choir sur son lit, somme toute très confortable. Il se passa les maisns sur le visage, à la fois pour repousser la fatigue mais aussi pour s'assurer que tout ceci n'était pas encore une fois un des ces rêves bizzare. Silence. Apparement non, tout était bien là.

Mais elle avait changer la couleur de ses cheveux !

" C'est Jenny qui serait contente..." pensa-t-il tout haut, ses paroles rendu lointaine par ses mains toujours plaqué sur son visage.

Jenny. Sa petite soeur. Sa famille. Sa maison. Sa vie...
Incroyable comme le cerveau humain est rapide lorsqu'il s'agît d'associer des choses, mais aussi a quel point il met du temps a admettre ce qu'il ne saisit pas. Les cheveux multicouleur par exemple.
Que ce soit la décharge émotionel du aux souvenirs de ses proches ou le relachement total de son être, un sommeil sournoi vient kidnappé le jeune homme avant qu'il ne puisse s'en défaire. C'est là, allongé de son long, le visage beigné dans les rayons orangé et chaud du soleil, que pour la première fois depuis plusieurs semaines, le calme envahit Ethan, son corps, son esprit, son inconscient...Oh, pardon, je dit n'importe quoi !
Tout, absolument chaque cellules, chaque fibres et chaque muscles, tout, sauf son inconscient.

Et quel est le meilleur moment qu'a la partie latente d'un être pour se manifesté ? Gagné ! : le sommeil.

Dans un élan de compassion, le sommeil d'Ethan ne fut pas immédiatement perturbé, pendant quelques heures, alors que dans l'institut tout le monde bougeaient et parlaient, Ethan lui sentait les délicats parfum de son monde imaginaire lui remplirent l'esprit de joie. Décidement bien conçut, ce monde rêvé lui offrait même une piscine, qu'Ethan se fit un plaisir de découvrir. Nagé dans son esprit, c'est pas si mal que ça !

Oui mais voila, le temps de jeu était écoulé.

Le maître était de retour.

Décidé a instruire...

- Dans son sommeil, Ethan se mit à gémir. -

... par la force.

L'univers aquatique disparu dans une vague de lumière blanche qui ne faisait pas partit du rêve. Tout était blanc, lumineux, pure, sacré. Trop.
Et comme pour une toile au cinéma, le futur décida d'imposer a Ethan une petite projection privé. Des images commencèrent a apparaître, encore et encore, a une vitesse hallucinante. Et oui, cela faisait deux semaines que le jeune homme c'était coupé du futur, il avait le droit a une séance de ratrapage. Tout était si furtif qu'Ethan n'en distinguait rien, seulement des halo, des formes, des couleurs, aucune image net, ni même floues, seulement de la lumières, des couleurs et du bruits. Un message dont il ignorait le format. Un code dont il ignorait la logique. Une douleur dont il sentit les effets.

" Arghhh....eugh....eugh..."

Ethan s'était réveillé en sursaut, se retrouvant assis sur son lit, les mains moîtes, le front blèmes, les yeux larmoyants. Son torse ne cessait de se soulever tant sa respiration était forte. Poussé par une pointe de claustrophobie, Ethan se leva et quitta sa chambre, fit quelques pas dans le couloir, et finit par se laisseg lisser le long d'un mur, pour finir assis, désorienté. Il resta là quelques minutes, histoire de reprendre son souffle et ses esprits, et de comprendre ce qui s'était passé. Problème : il n'y avait rien a comprendre, à par que celui ou ce qui lui envoyait ces images lui en voulait. Beaucoup.
Sonnant comme une lueur d'espoir, les bruits de conversations animé sortièrent Ethan de sa réflexion pour le moins pésimiste. D'après les échos, les cris et les protestation, Ethan devina que ce parlait sport, certainement un match a la télé, il n'était pas tard, personne ne dormait encore. En descendant les escalier qui le ramenèrent au rez-de-chaussé, une pendule indicat l'heure: 22h 36. Bon, Ethan avait au moins dormit 2 heures. Déjà ça de prit. Puis très vite, son nombres pitoyable d'heur de sommeil fut le cadet de ces soucis. Bien qu'il est l'ouïe fine, le dédale de couloirs, porte et autre voies d'accès arrivèrent a dupé Ethan qui, au bout de 10 minutes, s'avoua perdu. Arrivé a un embrachement de deux couloirs, il fila tout droit, ayant aperçu quelqu'un au loin. Mais quand il atteint le bout du couloir et qu'il tourna, tout ce qu'il vit ce fut une silouhette qui traversa le mur d'en face.

...

Ouai, bon.

Ethan, qui se grattait la tête, l'air penaud devant ce nouveau phénomène, réentendu du bruit, plus proche cette fois. Quelques pas plus tard, bien décidé a retrouver une trace de civilisation, il trouva une trace de colation en la personne de...la cuisine ! Trouvé totalement par hasard, c'était devenu son arrêt prioritaire : l'échange sociale attendra pour une par de gateau ou autre délice qui ferait fuir n'importe quel star du cinéma.
Apparement, cette cuisine spacieuse et bien pensé devait un point de rendez-vous aprécié des habitants de l'institut : une poubelle usée a la tache et remplit, des chaises et tabouret non rangée, pas une trace de poussière et un frigo mal fermé. Tout indiquait que c'était LE point de raliment non-officiel des mutants du coin.

"Bon, et bien autant commencer par là... " se dit-il à lui même.

Ethan s'approcha du frigo dont la porte en équilibre s'ouvrit un peu plus a son approche, révellant un contenu pour le moins alléchant. Penant son premier risque à l'institut 40394 , Ethan suptilisa une part de tarte aux fruits, prit un tabouret de bar et s'installa sur le comptoir tout proche, bien décidé a reprendre des forces. C'est après quelque bouché qu'une personne entra dans la cuisine, prenant Ethan en flagrant délit de gourmandise avec un bonsoir.
Le jeune homme, surprit et honteux, avala d'un coup la bouché actuel avec difficulté et tenta de répondre a la salutation sans trop de mauvaise manières.

" Bonchouare..."

Oui bon, question propreté, on aura fait mieux.

" ...euh...c'est pas ce que vous croyez " dit-il en souriant, la bouche enfin vide.

Oui, Ethan souriait. Biens ur la situation était comique, mais ça lui rappelait chez lui, cette bonne vieille coutume qu'il avait de manger tard, a la plus grande horreur de ses parents.

Cette pensée fugace lui permit de sourire.

De se sentir chez lui.

En sécurité.

Oui, l'homme est vraiment une créature d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/acceptation-de-vos-personnages
 
¤ Dream a little dream of me ¤
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I had a dream!
» [HTC DREAM] Le Dream en détails.
» perfect ou dream ? les pandora
» Mon Ascaso Dream est arrivée... Joyeux Noël à tous !!!!
» [FUN] A dream whithin a dream!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Institut Charles Xavier :: Rez de chaussée :: Cuisine-
Sauter vers: