AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shoping [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Shoping [libre]   Sam 28 Juin - 19:02

Béatrice après sa rencontre nocturne avec deux autres mutants, avait décider de se reprendre enfin un peu en main et de sortir de l’espèce de passivité et d’apitoiement qui l’avait guidé jusque là. Elle n’avait toujours eut aucune nouvelle de Mathieu lorsqu’elle avait quitté la gare, pas plus qu’elle n’en eut le lendemain malgré les deux autres messages vocaux qu’elle laissa sur son portable.

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?
Béatrice ne savait trop quoi en penser, elle était un peu inquiète, mais avait d’autre chose à penser.

Penser. C’est à peu de chose près ce qu’elle avait fait les deux jours qui suivirent cette rencontre. Elle devait faire quelque chose, restait à savoir quoi. Pour l’occasion, elle avait même ressortie la vieille brochure que lui avait donnée Xavier, près de 5 ans voir même 6 ans plus tôt. Déjà.
Au bout d’un moment, cependant, comme elle n’arrivait à prendre aucune décision et que les murs de sa chambre commençait à lui paraître un peu trop étouffants, Béatrice mit fin à ce temps de réflexion et sortie.


Sa véritable destination ne lui vint vraiment à l’esprit que lorsqu’elle fut dans la voiture qu’elle avait demandé à la réception. Le centre commercial, bien sûr. Pourquoi n’y avait-elle pas pensé plus tôt ?

Elle avait essayé jusqu’à présent de limiter ses dépenses au nécessaire bien que son père ait continué d’alimenter son compte. En arrivant aux abords de ses anciennes boutiques préférées, néanmoins, cette résolution partie en fumée.
Le shoping avait toujours pour effet sur elle de détourner son esprit de tous ses petits problèmes, pourquoi donc devrait-elle se priver de cet échappatoire ?

Déjà occupée à chercher un modèle précis à sa taille sur un portant, Béatrice ne trouva pas de réponse à sa question et oublia même d’en chercher une lorsque le portemanteau de la perle qu’elle venait de trouver refusa de venir avec elle, tout en mêlé avec ses congénère qu’il était.


Béatrice eut ainsi, plusieurs achats plus tard, l’impression d’avoir passé une bonne journée pour la première fois depuis longtemps –même si en y réfléchissant bien, son existence comparée à d’autre aurait rarement pu être considéré comme pénible.

La seule ombre sur le tableau était peut-être qu’elle se trouvait seule. Tom n’était pas là pour se moquer de la futilité de ses achats ou pour essayer d’apercevoir quelque chose de ce qui se passait dans la cabine d’essayage, pas plus qu’elle n’était entourée d’une cohorte d’autres gamines pourries gâtées qui lui auraient vanté les mérites de ses achats du jour tout en flattant son ego en lui parlant de son bon goût.
La jeune femme soupira un instant à cette idée, mais la chassa très vite, ne voulant pas gâcher son plaisir.


Sur ses pensées, elle alla s’assoire pour siroter tranquillement un milk-shake, elle farfouilla ensuite dans son sac à la recherche de son portable pour s’assurer de n’avoir louper aucun appel et se rendit compte par la même occasion, qu’elle n’arrivait plus à retrouver son porte feuille.
*Merd%$*
Elle fouilla ensuite dans les poches de son manteau puis regarda autour d’elle dans l’espoir d’entendre ou de voir une personne lui ramener son portefeuille, tout en essayant de se rassurer et de se convaincre, qu’elle l’avait oublié près des caisses en achetant de quoi boire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Blood
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 30
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Hémokynésie et Boost des capacités physiques
Date d'inscription : 23/05/2008

Mutant life
Métier: Aide à la police
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Sam 28 Juin - 21:02

Blood était dans le centre commercial depuis quelques heures. Il avait dû venir afin de convaincre une jeune mutante y travaillant de venir porter plainte contre les humains qui l'avaient agressée. En essayant de lui faire comprendre que les mutants avaient les mêmes droits que les humains, il lui semblait avoir plus ou moins réussi à lui donner envie d'un minimum de justice, mais il n'en était pas sûr.

Descendant d'un étage par les escaliers, il arriva devant un coin de vente de boissons, gâteaux, et autres choses...

Après tout, il avait bien mérité une mousse. Se grattant le menton, il eut la surprise d'y déceler un léger duvet : Il ne s'était pas rasé depuis quelques jours, trop occupé qu'il était pas son travail au commissariat...
C'est alors qu'il vit une jeune femme, s'étant payé un milk-shake, tandis que son portefeuille, qui dépassait de la poche de son jean, disparut soudainement pour se retrouver dans la poche d'un jeune homme, qui s'apprêta à partir.


Manque de chance pour lui, Blood arriva à sa hauteur, et lui tordis violemment le bras.

"Donne-moi ça."

"Mais..."

"C'est pas parce qu'on est des mutants qu'on a le droit de voler les humains. Donne moi ça, et ne recommence plus..."

Il acheva sa phrase en agitant sous le nez du jeune mutant sa plaque de police. Apercevant les lettres USM, le garçon obtempéra immédiatement et restitua l'objet, avant de déguerpir aussi vite qu'il le pouvait.

*C'est pas croyable...*

Secouant la tête, il se dirigea vers la jeune femme au milk-shake, qui semblait s'être rendue compte de la disparition de son portefeuille, et le cherchait desespérement...

"Euh... Mademoiselle ? Vous avez fait tomber ça..."

Et il le déposa sur la table.
Faisant un léger sourire à la jeune femme, il s'éloigna, afin de commander une bière à la caisse, paya, vérifia que le mutant téléporteur d'objets était bien parti, et, sa boisson à la main, alla s'installer à une table, pas trop éloignée de celle de la victime du vol, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/jake-sword-t265.htm
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Sam 28 Juin - 21:47

Béatrice allait se lever pour se diriger vers la caisse, lorsqu’elle entendit le “Mlle” de Blood. Elle leva alors son regard vers lui pendant qu’il continuait de parler puis le vit avec soulagement poser ce qu’elle cherchait sur la table.

« Merci » dit-elle alors simplement en lui rendant son sourire.
Elle s’avisa ensuite de ranger son portefeuille dans son sac et allait ajouter autre chose mais elle réalisa que le jeune homme qui venait de lui rendre service –et quel service…- était déjà en train de s’éloigner.


*Tanpis* pensa t-elle alors.
Se souvenant de ce qu’elle cherchait à faire, elle remit la main dans son sac pour en sortir son portable : ni appel manqué, ni texto.

Elle eut un léger soupire de déception puis rangea son téléphone en essayant de penser à autre chose. Histoire de se consoler ou juste parce qu’elle n’avait rien d’autre à faire, elle bue une autre gorgée de son Milk-shake, et, se faisant elle aperçut celui qui lui avait rapporté son porte feuille assis non loin, seul également.

Elle le regarda un instant, une petite idée en tête et un peu hésitante dans le même temps.

*Il t’a aidé après tout… et puis c’est pas comme si tu avais grand chose à perdre*

Elle se leva sur cette pensée et se dirigea vers sa table.
« Bonjour, je suis la fille au porte feuille. Je n’ai pas vraiment eut l’occasion de vous remercier… Alors, si je peux faire quelque chose pour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Blood
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 30
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Hémokynésie et Boost des capacités physiques
Date d'inscription : 23/05/2008

Mutant life
Métier: Aide à la police
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Dim 29 Juin - 11:20

La jeune femme le remercia lorsqu'il lui tendit son portefeuille, mais il ne resta pas plus longtemps. Après tout, il ne la connaissait pas, et à l'exception de sa famille, il n'aimait pas s'adresser aux humains. Mauvais relent de Confrérie ? Non. Même s'il n'était jamais passé dans les rangs de Magnéto, il n'aurait pas davantage voulu lui parler. Risquer de se faire découvrir équivalait, pour Blood, à subir à nouveau le racisme anti-mutant des "Homo Sapiens"...

Et ça, le jeune en avait soupé...

S'installant avec sa bière, il commença à la siroter dans son coin, sans embêter personne. Quand soudain, il sentit une présence dans son dos. Se retournant, il eut la surprise de constater la présence la "victime" de tout à l'heure :

Tentant de lui rappeller qui elle était, elle continua sur sa lancée en expliquant qu'elle ne l'avait pas remercié comme elle l'aurait souhaitée, et demanda alors comment elle le pourrait.

La regardant bizarrement, d'autant plus bizarrement qu'en cette période de trouble et de terreur, rares étaient les humains qui parlaient à des inconnus sans craindre d'avoir affaire à des mutants. Reflechissant à la manière dont il pourrait lui répondre, sans pour autant risquer de se faire incendier à la première chose qu'il dirait, il finit par lâcher :


"Et bien, on va dire que je n'ai fait que mon devoir de citoyen... Mademoiselle ?"

Il avait prononcé ce mot sur un ton d'interrogation, espérant qu'elle décline son identité, et, accessoirement, qu'il sache si elle était ou non une mutante... Après tout, la base de données du commissariat contenait un grand nombre de fiches. Si tel était le cas, et qu'elle avait été arrêtée après sa mutation, alors elle était inscrite.

Peut-être que son nom aurait été lu par Blood lors d'une de ses enquêtes, après tout...

Il n'empêchait que cette jeune femme n'avait pas l'air de vouloir s'en aller ailleurs, ce qui intrigua Jake, surtout lorsqu'il remarqua que son insigne de police restait parfaitement visible, accroché à sa ceinture. Les lettres de l'Unité Spéciale pour les Mutants étaient dissimulées, ce qui incitait peut-être la jeune femme à lui faire confiance.

Après tout, quoi de mieux qu'un représentant de l'ordre pour être protégé des hors-la-loi ?


*En fin de compte, je ne risque peut-être pas d'ennuis avec elle...*

Buvant une nouvelle gorgée de sa mousse, il attendit patiemment la réponse de la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/jake-sword-t265.htm
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Dim 29 Juin - 18:39

En voyant la manière dont le regarda le jeune homme, Béatrice eut un court instant l’impression que sa démarche était à la fois incongrue et déplacée. Un court instant seulement, la jeune femme n’aimant pas trop se remettre en question. Maintenant qu’elle était là qui plus est, il était trop tard pour faire marche arrière.

Elle n’avait pas vraiment pensé à l’éventualité que son interlocuteur puisse être un mutant, peut-être parce qu’elle en avait déjà rencontrer trois dernièrement et qu’elle pensait avoir eut sa dose ou commençait à être habituée, au choix.
Mutante, elle-même anti-mutant ? Non, enfin, certains lui fichaient une peur bleue, elle devait l’avouer, mais elle souhaitait surtout éviter les ennuis –que beaucoup semblaient avoir le chic d’attirer- et elle ne voyait pas en outre pourquoi elle devrait se sentire plus « attiré » par eux que par les autres.

En songeant à tout ça, elle craint un instant que ce dernier cherche à savoir si elle en faisait partie. Mais il lui avait ramener son portefeuille sans se poser de question alors… Elle ne doutait pas qui plus est que ses bonnes vieilles habitudes reviennent s’il abordait le sujet.

Et bien, on va dire que je n'ai fait que mon devoir de citoyen...
Béatrice sourit plus franchement à sa remarque.

« J’ai peur que cela soit plus rare que vous ne pourriez le penser »
Et malheureusement, elle le pensait vraiment.

Mademoiselle ?
*Bien sûr* pensa t-elle en comprenant parfaitement où il voulait en venir.
« Béatrice Duval »

Il y un peu moins d’un an, suite à un « accident » liée à ses pouvoirs, un médecin avait apprit à son père qu’elle était une mutante pendant son hospitalisation. L’une de ses supposés amies, une dénommée Katy Wilson avait entendu la conversation et en avait informé tous ceux qu’elle connaissait. L’ « info » était même remonté jusqu’à la faculté ou Béatrice était inscrite, cela aurait donc très bien pu atterrir ailleurs aussi.
Elle n’avait malgré ça jamais eut aucun démêlé avec la police ou la justice en général, l’accident en question n’ayant « blessé » personne d’autre, et elle même ayant seulement sombré dans l’inconscience, on ne pouvait pas vraiment parler de blessure.

Ce n’est qu’après lui avoir dit son nom qu’elle aperçut la plaque de police tandis qu’elle tapotait légèrement le dossier d’une chaise, espérant un peu que se faisait il l’invite à s’assoire.

« Vous êtes de la police » remarqua t-elle alors, non sans traduire un certain étonnement.
Cela pouvait expliquer un certain nombre de chose cependant… bien qu’à première vue elle l’aurait trouvé un peu jeune pour en faire partie.


La main toujours sur le dossier de la chaise, elle eut alors une de ses « visions », une mère exaspérée avait fait tombé cette chaise en installant un de ses gamins dans la poussette tandis que la plus grande piquait une crise parce qu’elle ne voulait pas rentrer.
La chose du cependant passer relativement inaperçue comme toujours lorsqu’elles étaient aussi courtes. Béatrice ne s’inquiéta en outre pas trop. Ce n’était que la seconde de la journée, elle avait donc encore du temps avant d’en avoir une à chaque fois qu’elle touchait quelques choses ou presque.
Deux seulement jusqu’à maintenant… Ce devait vraiment être une bonne journée songea t-elle en espérant que cela dure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Blood
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 30
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Hémokynésie et Boost des capacités physiques
Date d'inscription : 23/05/2008

Mutant life
Métier: Aide à la police
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Dim 29 Juin - 21:08

La jeune femme se présenta sous le nom de Béatrice Duval, et précisa, avec un petit sourire, qu'il était beaucoup plus rare que les citoyens agissent comme ils devraient le faire. Le jeune homme la regarda avec un air rieur, puis expliqua :

"Vous venez de résumer ma manière de voir le genre humain en une seule phrase... Félicitations..."

Il avait prononcé cette phrase de manière assez neutre, histoire qu'elle n'en vienne pas à le classer dans une catégorie autre qu'humain. Le tout en restant dans une apparence "légèrement" misanthrope.

Le nom de la jeune femme n'évoqua aucun dossier dans sa mémoire, ce qui ne signifiait pas pour autant qu'elle était totalement humaine. Elle pouvait parfaitement être très discrète et ne jamais s'être fait prendre. Par ailleurs, la création de l'USM ne datait que d'un an, ce qui expliquait beaucoup de choses...

Soudainement, alors que Béatrice s'appuyait sur le dossier de la chaise en face de lui, elle sembla avoir une légère absence, et la façon dont elle cligna des yeux intrigua Jake. Il aurait pu faire comme si de rien n'était, mais il n'avait pas la moindre envie que la jeune femme tombe évanouie, d'autant plus qu'étant sur talons hauts, la chute en serait certainement plus longue et l'atterrissage plus douloureux, du moins pour elle...


"Vous allez bien ?"

Cependant, Béatrice sembla se ressaisir pour reprendre sa tête de gentille fille. Ce ne fut qu'à se moment que le jeune homme remarqua qu'elle était maquillée, et portait un certain nombre de bijoux et autres...
Etait-t-elle riche ?


*Bof, peu importe...*

"Asseyez-vous, si vous ne vous sentez pas bien..."

Il fallait avouer que Blood, issu d'une famille modeste, n'avait donc pas eu droit à une montagne de privilèges, et n'avait pas eu des masses de privilèges alors qu'il était enfant. Il en avait tiré une certaine rage envers les gosses de riches, qui avaient tout ce qu'ils voulaient et, de plus, se croyaient tout permis et intouchables. Ce qui était bien souvent le cas.
Malheureusement pour eux, même avant sa mutation, Blood n'avait jamais été quelqu'un de très sympa avec les humains, encore moins s'ils traitaient leur propre race de façon intolérable...

Si elle n'avait pas été causée par la mort brutale de Jen, sa mutation aurait eu pour lui tous les avantages, puisqu'elle lui facilitait considérablement la vie, et ce, dans tous les domaines...

C'est alors qu'elle fit la remarque sur son insigne, croyant qu'il était flic, Jake secoua la tête.


"Je ne suis pas "policier" à proprement parler. Disons que... Je me contente de leur filer un coup de main de temps en temps."

Ce n'était pas tout à fait vrai : En effet, Jake rendait grandement service à la police en intégrant l'USM, ce qui lui avait fourni un badge ainsi qu'un laissez-passez pendant le couvre-feu, mais uniquement pendant une enquête. Cependant, son salaire était moins important que celui d'un inspecteur de police, et il n'avait pas le droit de porter d'arme à feu.

*Ben tiens... Manquerait plus que ça !*

Pour se défendre, Jake n'avait pas besoin d'une arme. Ses pouvoirs lui suffisaient amplement...

"Et vous, miss Duval ? Que faites-vous dans la vie ?"

*Fais la parler. Gagne du temps, histoire qu'elle oublie de t'interroger sur ton boulot. Si elle découvre que tu fais partie de l'USM, ça ira certainement très mal pour toi...*

Ce qui n'était pas faux, vu qu'il y avait deux options différentes, mais pas dans leurs résultats : Soit c'était une humaine, et parler avec quelqu'un qui protégerait les mutants, ou du moins, tentaient de leur donner les même droits que les autres humains, pourrait aisément la répugner, à moins que Sword ait beaucoup de chances.

Deuxième option : Que Duval soit également une mutante, mais savoir qu'un autre mutant puisse coopérer avec des humains pour enfermer les mutants qui le méritaient ne la rangerait pas nécessairement de son côté, surtout pas si elle était du genre à accepter les idées de Magnéto...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/jake-sword-t265.htm
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Lun 30 Juin - 1:19

"Vous venez de résumer ma manière de voir le genre humain en une seule phrase... Félicitations..."
Béatrice eut un léger signe de tête indiquant qu’elle en était ravie, mais n’alla pas plus loin. Elle n’était en effet pas tout à fait certaine que se lancer dans un débat sur la nature de l’humanité était très indiquée lors d’une certaine rencontre. Elle même pensait que la plupart des gens étaient égoïstes même s’ils ne se l’avouaient pas mais n’allait pas beaucoup plus loin dans la dépression de l’espèce, du moins pas dans un bon jour comme celui-ci.

La conversation déviait en outre sur déjà sur autre chose, et sa « vision » ne sembla pas y être étrangère.
Le jeune homme venait en effet de lui demander si elle allait bien.

« Oui, ça va, merci » assura t-elle alors avec un autre sourire, tout en remarquant qu’il devait être sacrement observateur pour avoir remarquer quelque chose.
*Quoi que..* Mathieu et Tom avaient certainement du finir par s’habituer et devaient minimiser les choses pour la rassurer. Quand aux autres… Elle les chassa de son esprit ne voulant plus y penser. Elle n’était même plus certaine de pouvoir se rappeler s’ils remarquaient fréquemment quand il se passait quelque chose qui plus est.

"Asseyez-vous, si vous ne vous sentez pas bien..." reprit ensuite le jeune homme.
« Merci »
Se disant, elle joignit le geste à la parole.

"Je ne suis pas "policier" à proprement parler. Disons que... Je me contente de leur filer un coup de main de temps en temps."
Béatrice acquiesça d’un signe de tête l’air intéressé. Elle ignorait que l’on pouvait aider ponctuellement la police de la sorte. Elle savait bien sûr qu’ils avaient des indiques ou ce genre de chose, mais aux dernières nouvelles ces derniers n’avaient pas de plaque.

Elle s’imagina alors un court instant travailler également pour la police. Avec son don, elle pourrait assister à un crime comme si elle y était, découvrant ainsi son auteur et peut-être même aussi son mobile en un rien de temps. *Fini les experts, Mac tu peux rentrer chez toi.*
Elle sourit vaguement à cette idée. Elle dans la police en réalité, cela risquerait vite de tourner à la farce songea t-elle alors.
Et puis passer sa vie à assister à des scènes de crimes… Merci, mais non merci.


*Tanpis*
Elle allait tout de même demander quelques précisions sur le travail du jeune homme mais ce dernier parla avant elle.

"Et vous, miss Duval ? Que faites-vous dans la vie ?"
*Aie*
Elle bue une gorgée de Milk-shake en cherchant ce qu’elle pouvait bien répondre à cette question.
A l’heure actuelle en effet, pour faire simple elle ne faisait rien, hors présenté comme tel cela lui donnait envie de s’enterrer à trois pieds sous terre en attendant lentement que la honte ou la soif mette fin à ses jours.
Elle hésitait cependant sur ce qu’elle allait répondre. Elle aurait pu dire qu’elle avait commencé des études à Harvard. Au moins cela voudrait dire qu’elle en avait dans la cervelle, mais cela entraînerait forcement tout une série de questions auxquelles elle aurait du mal à répondre. Dire qu’elle en avait été renvoyé sonnait tout de suite beaucoup moins bien. Quand à expliquer pourquoi sans mentir ni prononcer le mot mutant…
L’autre option c’était « rien pour le moment ». Cela dit c’était aussi susceptible d’entraîner des questions. Et avant ? et encore avant ?

*C’est un peu le but d’une conversation…ceci-dit*

« Rien de particulier pour le moment. J’ai passé presque un an à Washington et je suis revenue depuis peu alors… ».
Dans la mesure où elle n’avait toujours pas digéré son renvoie de ce qui avait été son principal objectif pendant quasiment tout le secondaire, il était certainement plus judicieux de ne pas parler de son ancienne université.
Malgré le fait qu’elle ait peut-être bue un peu longtemps son Milk-shake avant de répondre, son ton n’avait pas changé. Elle avait un peu d’entraînement il faut dire et puis parler de tout et de rien lui était presque plus bénéfique que sa séance shoping, aussi ne voulu t-elle pas lui montrer qu’il avait posé une question à laquelle elle aurait préféré ne pas répondre, au risque de mettre fin à tout ça.

Désireuse à son tour d’embrayer sur autre chose malgré tout, elle réalisa alors au bon moment qu’elle ne connaissait toujours pas son nom.
« Vous connaissez mon nom » fit-elle alors remarquer. « Mais j’ignore toujours le votre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Blood
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 30
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Hémokynésie et Boost des capacités physiques
Date d'inscription : 23/05/2008

Mutant life
Métier: Aide à la police
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Lun 30 Juin - 11:44

En fin de compte, Béatrice accepta de s'asseoir, vraisemblablement atteinte par un malaise quelconque, tout en précisant que tout allait bien.
Blood eut l'impression qu'elle disait la vérité, du moins, sur ce point, même si elle semblait aussi peu désireuse que lui de dévoiler son existence à l'autre...

Cependant, lorsqu'il lui demanda ce qu'elle faisait dans la vie, elle but une gorgée de son milk-shake, un peu plus longtemps que prévu, et Jake eut de plus en plus la sensation que l'un comme l'autre, cachait la vérité quant à son histoire. Etait-ce vrai ? Ou était-ce juste un mauvais tour de son esprit ?

Blood n'avait jamais été sujet à la paranoïa ou à d'autres maladies mentales de ce genre le poussant à croire à des choses irrationnelles. Non, mais il avait déja eu des démêlés avec un mutant illusioniste, qui lui avait fait croire à un tas de sales trucs... Enfin, jusqu'à ce que Blood s'en rende compte et lui fasse passer, à sa manière, le goût de faire ce genre de farces.

Lorsque Béatrice répondit, en le tirant de sa rêverie par la même occasion, qu'elle revenait tout juste de Washington, après une année entière passée là-bas. Vu à quel point les Etats-Unis avaient changés depuis que Stryker avait été élu, Jake comprenait avec une quasi-certitude pourquoi elle avait quitté la capitale... Ce tyran manipulateur fichait clairement la trouille à ceux qui voyaient clair dans son jeu, qu'ils soient mutants ou non...

Buvant une nouvelle gorgée de sa bière, ce qui l'amena alors à finir son verre, la jeune femme lui fit remarquer qu'elle s'était présentée alors que ce n'était pas son cas. Souriant, Jake s'excusa :


"Désolé, je manque à tous mes devoirs... Je m'appelle Jake Sword."

Tout en se présentant, il tendit la main pour serrer celle de la jeune femme : Quitte à être poli, autant y aller jusqu'au bout !

Quant à son nom, Sword. L'épée. Il avait souvent subi des quolibets à propos de son nom de famille. Il était vrai que d'après une étude approfondie sur leur arbre généalogique menée par sa jeune soeur, la famille de Jake descendait, en ligne directe, des Sword, un clan de voleurs et d'assassins issu d'Angleterre, aujourd'hui disparu. Julia était même persuadée que Jack l'Eventreur en avait lui-même fait partie...
Personnellement, Blood n'y avait jamais cru, et supposait qu'un tel clan d'assassin n'avait jamais existé.


*Enfin bref... Mieux vaut revenir dans le présent...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/jake-sword-t265.htm
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Lun 30 Juin - 17:05

Béatrice accepta et serra sa poignée de main tout en enregistrant le prénom du jeune homme.
*Jake sword. Pourquoi pas*
Pendant qu’elle lui sera la main, il redouta un instant que son pouvoir se déclenche, mais ce ne fut pas le cas. Il n’était pas certain que la chose eut pu se produire qui plus est.

Contrairement à ce qu’elle avait crut, son interlocuteur ne posa aucune question ni concernant son absence de profession –voir même d’occupation-, ni concernant son séjour à Washington où la raison de son retour. Peut-être qu’il ne voulait pas se montrer trop inquisiteur.

« Et vous ? » demanda t-elle alors pour relancer la conversation « Vous vivez ici depuis longtemps ? »
Etant née et ayant vécu toute sa vie dans cette ville, elle aurait pu se faire une idée par elle-même de l’endroit où le jeune homme avait passé la majorité de son temps, en prêtant plus d’attention à son accent. Mais les accents changent et puis elle n’aurait plus eut de raison de poser la question.

En attendant sa réponse, Béatrice glissa sa main dans son sac pour en sortir son portable. Non, cette fois elle ne voulait pas savoir si Mathieu avait enfin daigné répondre à ses messages pour lui donner une explication. Elle n’avait pas non plus l’intention de passer un coup de fil, elle voulait juste jeter un coup d’œil à l’heure qu’indiquait son portable.

Elle savait qu’elle devait être largement dans les temps, mais préférait en être sûre. Même si elle n’avait pas été embêté jusque là par les nouvelles mesures de Stryker, elle ne voulait prendre aucun risque de ce côté là.


Si seule l’heure l’intéressait quand elle avait sorti son portable, elle ne pu cependant s’empêcher de voir l’appel en absence signaler sur l’écran.
Curieuse, elle appuya sur la touche adéquate pour savoir si elle avait en mémoire le numéro d’où on l’avait appelé.
« Excusez moi. » dit-elle alors en reposant son portable, avec un vague sourire d’excuse. « Je voulais juste vérifier l’heure. »
Après un moment d’hésitation, elle rangea ensuite ce dernier dans son sac, comme si cela eut pu lui faire oublier le nom qui s’était affiché. Celui de sa belle-mère.
Mais pourquoi ?
Pourquoi cette dernière avait-elle essayé de l’appeler ? Deux fois en trois jours qui plus est.


« Qu’est ce qui vous a attiré dans la police ? » demanda t-elle ensuite presque soudainement pour éviter de penser à sa belle-mère et à sa famille en générale, regrettant soudain d’avoir déjà fait sa remarque sur l’insigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Blood
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 30
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Hémokynésie et Boost des capacités physiques
Date d'inscription : 23/05/2008

Mutant life
Métier: Aide à la police
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Lun 30 Juin - 18:34

Lorsqu'elle lui serra la main, Jake crut voir une certaine appréhension sur son visage, mais qui disparut rapidement. Il avait certainement rêvé...
C'est alors qu'elle se mit à lui demander s'il avait vécu depuis longtemps ici. Ce à quoi le jeune aquiesça.

Après tout, il n'était pas né à New York, et n'était dans cette ville depuis son passage à la Confrérie, mais mieux valait mentir un peu sur ce sujet. Il n'avait affaire qu'à une humaine, après tout...


"Je suis né ici, à vrai dire. Mais je suppose que c'est également votre cas ?"

Cependant, avant qu'elle ne lui réponde, elle se pencha sur son portable, qu'elle avait sorti de son sac, et elle eut, l'espace d'un instant, l'air très étonnée, mais elle sembla se reprendre rapidement.

"Un problème ?"

Mais elle lui parla en première, s'excusant, et disant qu'elle n'avait fait que regarder l'heure. Aussitôt, Jake devint soupçonneux. Il était près de cinq heures et demi, soit près d'une heure avant que tout mutant trouvé dans la ville ne se fasse "vacciner" à vue... C'était donc normal pour une mutante d'angoisser à propos de l'heure.
Soit elle était inquiète à ce propos, soit :


"Vous avez rendez-vous ?"

Il posa la question de manière innocente, histoire d'avoir l'air de ne se douter de rien. Cependant, elle enchaîna rapidement sur un autre sujet, afin de savoir ce qui attirait Blood dans la police.

Pas grand-chose, en vérité. On lui avait proposé ce job à cause sa logique quasi-imparable, et il avait accepté car c'était une manière d'offrir un peu de justice aux mutants. Mais il se doutait que ce joli discours ne parviendrait pas à plaire à tout le monde, c'est pourquoi il préféra modifier légèrement son histoire :


"Et bien, j'ai fait des études de droit, afin de devenir avocat. Je suis toujours mes études, d'ailleurs, mais j'ai réussi, par un concours de circonstance, à aider la police à résoudre une enquête criminelle. Depuis, ils m'ont proposé ce poste, du moins, jusqu'à ce que je termine mes études, que cela me permet de payer par un job pas trop ridicule..."

Il avait dit cela pour une raison toute simple : Lorsqu'il était vraiment étudiant, il avait dû faire un bon nombre de petits boulots peu appréciables, comme serveur chez Macdo, ou coursier...

Servir la loi lui permettait de se sentir plus ou moins bien vis-à-vis des autres mutants, tout en lui permettant de se remplir les poches assez facilement !

Mais il n'avait pas la moindre intention de lâcher le morceau aussi facilement, et il posa à son tour une question :


"Qu'est ce que vous pensez des mutants ?"

Ainsi, il espérait réussir assez bien à la percer à jour, à savoir si oui ou non il avait affaire à une banale humaine ou à une des siens. Cette question le taraudait, car engager une discussion sur tout et rien avec une simple humaine ne lui plaisait pas vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/jake-sword-t265.htm
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Lun 30 Juin - 20:48

"Je suis né ici, à vrai dire. Mais je suppose que c'est également votre cas ?"
Béatrice lui sourit en hochant positivement la tête suite à sa question.
« New-yorkaise de pure souche. Et contente de l’être en plus. » dit-elle alors toujours en souriant.
Bien qu’elle n’en connaissait surtout le centre, Béatrice aussi loin qu’elle se souvenait avait toujours aimé New York. Elle s’y sentait chez elle, et même après la série d’événements qui lui avait fait quitter sa ville, elle n’avait pas cessé de l’apprécier.


"Vous avez rendez-vous ?" enchaîna ensuite Jake.
Quoi de plus normal comme question, quand la personne à qui l’on s’adresse vient de regarder l’heure ?
Béatrice commença à hocher négativement la tête, pendant qu’elle terminait son Milk-shake.

« Pas vraiment, mais j’ai encore deux ou trois petites choses à faire avant la fin de la journée. » lui répondit-elle quand elle eut finit de boire –ce qui cette fois n’était pas une diversion.
« Mais j’ai encore un peu de temps ».
En effet, l’hôtel n’était pas très loin du centre commercial. La voiture de l’hôtel et son chauffeur l’attendaient et même sans ça, elle ne devait pas être à plus de 20 minutes à pieds de ce dernier.

Un instant le fait que sa question soit révélatrice d'une certaine arrière pensée lui traversa l’esprit. Tout le monde était au courant pour le couvre-feu, et son geste aurait très bien pu lui mettre la puce à l’oreille.


La réponse à sa seconde question, la tira néanmoins loin de ses pensées. Il faisait du droit. En entendant ça, elle eut l’impression de tirer le jack-pot. Elle sourit en outre en faisant mine qu’elle comprenait parfaitement son allusion au job pas trop ridicule.
Cela n’avait rien de méprisant de sa part cependant, au contraire. Elle comprenait simplement que l’on puisse avoir d’autres ambitions que d’être et passer toute sa vie vendeuse au rayon parfumerie.


« Ma mère a fait du droit » dit-elle alors. « Mes deux parents en fait, mais mon père un peu moins. Vous êtes dans quelle fac ? »

Elle regarda ensuite son Milk-shake, vaguement embêté à l’idée qu’il soit vide, quand Jake posa sa question.
"Qu'est ce que vous pensez des mutants ?"
Le regard de Béatrice quitta instantanément le Milk-shake pour se reporter sur le jeune homme : elle ne s’était tout simplement pas attendu à celle-là.
*Ca a le mérite d’être direct* songea t-elle alors. *Et vaguement culotté aussi*

Sa question la déconcerta moins qu’elle ne l’aurait cru cependant. Si elle avait pu avoir un léger doute concernant ces arrières pensées lors de la question du rendez-vous celle-ci les renforcèrent évidemment.
Il ne lui avait pas posé la question directement cependant, aussi décida t-elle de prendre la sienne au mot.

La question en elle-même restait malgré tout délicate, elle prit donc le temps d’y répondre.

« Je pense que notre cher président est allé trop loin avec ses nouvelles mesures après cela dépends des mutants. »
« Je trouve les coups d’éclats de certains aussi inutiles que stupides et en plus cela porte préjudices à tous les autres. » continua t-elle ensuite en pensant très fort à Magneto.

Elle ignorait si sa réponse l’avait trahit, elle ne regarda même pas le jeune homme quand elle fini de parler puis elle se souvint de l’insigne.
*Peut-être pas très malin d’avoir critiqué Striker*
Mais s’il buvait de la bière, c’est qu’il ne devait pas être en service.
*Et si ce type était un véritable anti-mutant, il aurait déjà réagit lorsque j’ai regardé l’heure, non ?*

« Et vous ? » demanda t-elle ensuite soudain moins à l’aise en tournant le regard vers lui. « Vous en pensez quoi ? »
Un instant, elle songea qu’elle aurait peut-être dû partir. Ceci dit s’il n’avait pas encore comprit -ce qui était possible- partir alors qu’on abordait ce sujet sensible aurait eut le même effet que d’avouer qu’elle était une mutante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Blood
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 30
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Hémokynésie et Boost des capacités physiques
Date d'inscription : 23/05/2008

Mutant life
Métier: Aide à la police
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Lun 30 Juin - 22:39

Elle affirma être née à New York, ce qui n'arrangerait pas Jake si elle se mettait à décrire un quartier et lui demandait ce qu'il en pensait.
Mais dans le pire des cas, le jeune homme disposait d'une réponse toute prête et très simple, tout en restant crédible : Il avait plus l'habitude de traîner dans ce quartier et n'avait que rarement mis les pieds en dehors de celui-ci.

Cependant, elle dit qu'elle n'avait aucun rendez-vous, mais prétendit avoir quelques choses à faire avant la nuit. Depuis quand ? New York. La Grosse Pomme. Aussi appellée la "ville qui ne dort jamais", tout simplement pour la raison que l'on pouvait trouver tout et n'importe à quasiment toute heure du jour et de la nuit.
Pourquoi était-elle si pressée ?

L'histoire de cette jeune femme lui laisser de plus en plus qu'elle était moins humaine que ce qu'elle voulait qu'on croit...
En revanche, lorsqu'elle lui demanda dans quelle fac il poursuivait ses études, il se sentit coincé. Néanmoins, il finit par lâcher :


"Université de Colombia."

C'était la seule université qu'il connaissait à New York. Il espérait qu'on y enseignait effectivement des cours de droit, ou, du moins, que Béatrice ne la connaisse pas...

Quant à son avis sur les mutants, celui-ci était partagé. En réalité, Jake aurait pu le comparer à celui d'un grand nombre de X-Men, ce qui renforcaient l'idée que la jeune femme effectivement une mutante.

Mais il ne pouvait qu'émettre des suppositions, et, n'étant pas le moins du monde télépathe, il devait se contenter de faire des déductions et mettre sa cervelle à contribution...


*Bon sang... Pourquoi les mutants ne sont pas capables de se reconnaître les uns les autres ?*

Ce qu'il disait n'était pas entièrement faux, car seuls quelques privilégiés possédaient ce don, ou étaient des télépathes suffisament puissant pour écarter ce rideau de brumes qui encerclait chaque être vivant en ce monde. Légèrement amer, il repensa alors au professeur Xavier...
Regardant la jeune femme dans les yeux, tout en cherchant à y déceler une réponse, qui malheureusement tardait à venir.

Inspirant à fond, il se décida à remettre en place tous les évènements dont il avait été témoins de cette jeune fille : Sa manière de regarder l'heure, ses excuses très certainement bidons, son air nerveux depuis quelques minutes, sa réaction lorsqu'elle toucha la chaise, etc...
Aussi, lorsqu'elle lui demanda à son tour ce qu'il en pensait, le jeune homme se mit à répondre, d'une voix neutre :


"Je suis d'accord avec vous sur les deux points. Même si je suis plutôt du genre à émettre des solutions beaucoup moins sympathiques que celles que vous pourriez envisager."

Sa manière de prononcer cette phrase, très équivoque, pouvait aisément mettre la jeune femme surle grill, surtout si elle ignorait véritablement à qui elle avait affaire.

Inspirant un grand coup, Blood misa le tout sur le tout :


"Depuis combien de temps vous êtes une mutante ?"

Il était persuadé à près de quatre-vingt pourcents que sa théorie était exacte, que Mademoiselle Béatrice Duval n'était pas aussi humaine qu'elle souhaitait le faire croire. Non pas qu'il était extrêmement simple de deviner ses pensées, bien au contraire, mais la logique de Jake était parfois comme celle d'un ordinateur : froide et calculatrice, ne se basant que sur les données. Comme il le disait souvent : "Malheur à celui qui dit cela n'est qu'un détail, cela ne compte pas. Tout est important."

Après tout, c'était ainsi qu'il avait si souvent réussi à gagner aux échecs contre Magnéto, du temps ou il fréquentait encore la Confrérie...

Blood attendit, impatient de voir la réaction qui pouvait agiter la jeune femme, voir quel jeu elle jouerait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/jake-sword-t265.htm
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Lun 30 Juin - 23:35

"Université de Colombia."
Béatrice acquiesça d’un signe de tête. C’était logique après tout qu’il fasse ses études à new York puisqu’il habitait et travaillait à New York. Elle même ne connaissait pas très bien. Son père l’avait précédé à Harvard, sa mère était allé à Brown -si sa mémoire ne lui jouait pas de mauvais tour- et elle même ne s’était jamais vraiment intéressé à cette université là.
C’était son jour de chance en somme.

Elle en revanche, à la réponse qu’il lui fit sur ce qu’ils pensaient des mutants, songea que la chance ne l’avait peut-être définitivement lâchée.

« C’est à dire ? » se risqua t-elle à demander en essayant de garder son calme pour ne pas avoir d’autres visions en partant, car il semblait que la nécessité de partir d’une manière ou d’une autre pourrait se faire sentir.

Si la logique de Blood était quasiment imparable, ce n’était pas le cas de la sienne, surtout lorsqu’elle se sentait sur le fil du rasseoir comme en ce moment. Son autre question n’arrangea rien, même s’il lui semblait qu’à ce stade un anti-mutant aurait eut l’air plus… agité.


Malgré elle, elle ne pu s’empêcher de jeter des regards autour d’eux pour voir si quelqu’un d’autre qu’elle avait entendu sa question. Personne ne semblait broncher. *C’est déjà ça* songea t-elle.
Elle reporta ensuite son regard sur le jeune homme qui lui faisait face, le visage certainement plus fermé que celui de la jeune femme qui était venu le remercier. Il n’avait pas vraiment l’air de vouloir lui sauter dessus pour l’étrangler. C’était plutôt bon signe.

« Qu’est ce qui vous fait dire que j’en suis une ? » lui demanda t-elle. Il y a quelque temps ou dans d’autres circonstances, elle aurait certainement rit et nié. Mais il y avait l’insigne et les nouvelles règles. Elle préféra donc ne pas faire de vague. Et puis, elle avait l’impression de s’être déjà bien fait griller alors…
S’il pouvait l’aider encore une fois en lui faisant repérer ses erreurs…


Comme la situation commençait à la rendre nerveuse, elle retira en outre ses mains de la table où elle les avait posé.
Toujours dans le but d’éviter d’autres visions.
Pour couronner le tout songea t-elle, l’heure avait du tourner et si elle tardait trop elle risquait de ne pas rentrer à temps.


*Tu as au moins un élément de réponse*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Blood
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 30
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Hémokynésie et Boost des capacités physiques
Date d'inscription : 23/05/2008

Mutant life
Métier: Aide à la police
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Mar 1 Juil - 0:35

"C'est à dire que je suis du côté des mutants..."

Visiblement, sa dernière question la mit très mal à l'aise, car elle se mit à regarder autour d'elle, afin de vérifier que personne ne l'avait entendu, puis se mit à lui demander pourquoi il pensait qu'elle en était une. Jake la regarda avec un léger sourire en coin. Blood ne parlait pas suffisament fort pour que qui que ce soit les entende. Par ailleurs, Sword pouvait aisément appliquer la loi et calmer les anti-mutants du coin...

*On passe à 90% de probabilités...*

"Quand vous avez touché la chaise, vous vous êtes mise à cligner des yeux avec insistance, comme pour faire partir un problème de vision. Ou une vision tout simplement !
Depuis, vous avez regardé l'heure alors que vous n'avez rien à craindre si vous êtes une simple humaine, et vous n'aviez pas rendez-vous. J'en ai donc déduit que vous craigniez le couvre-feu.
Vous êtes également très nerveuse depuis que nous avons abordé le sujet des mutants et, enfin, votre dernière réponse a confirmé ma pensée : Si vous aviez été humaine, vous auriez hurlé comme si je vous avais insulté. Cet indice est d'autant plus important qu'à cause de votre look, on voit que vous êtes du genre à prendre soin de votre apparence, histoire qu'on vous regarde, alors si on vous traitait de mutante, vous auriez huré au scandale si cela avait été faux.
En répondant autrement, vous avez surtout essayé de comprendre ce qui avait pu vous trahir..."


Son exposé terminé, il reprit son verre et le pencha au-dessus de sa tête, histoire de laisser les ultimes gouttes de bière tomber dans sa gorge assoiffée.
Soupirant, il regarda à nouveau Béatrice avec un air interrogateur, avant de lui redemander :


"Alors ? Depuis combien de temps ?"

Il ne savait pas si elle allait lui en vouloir de la traiter ainsi, mais de toute façon, elle n'avait strictement rien à craindre de lui, puisque Jake était également un mutant, membre des X-Men, qui plus est...

Pendant un instant, il regarda la jeune femme, les yeux un peu dans le vague, puis finit par lui demander :


"Et quels genre de pouvoirs possédez-vous, Mademoiselle Béatrice Duval ?"

Rien que ce nom amusait Blood. Elle prétendait être née à New York. Si cela était vrai, un de ses deux parents devait avoir des origines françaises, pour lui avoir donné de tels noms. Pas que Jake ne les aimait pas, au contraire, mais il l'avait simplement remarqué. C'est pourquoi il ajouta :

"Il n'y aurait pas quelques français dans votre famille ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/jake-sword-t265.htm
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Mar 1 Juil - 16:20

"C'est à dire que je suis du côté des mutants..."
Béatrice fut soulagée de l’entendre et malgré l’heure qui elle continuerait à tourner quoi qu’il arrive eut un peu moins envie de partir. Certes il aurait pu mentir, mais elle persistait à croire qu’un anti-mutant aurait agit différemment.
En temps que flic qui plus est même hors service, il avait sûrement comme consigne de ne pas faire de vague –du moins pas avant 18h30.

Elle se détendit néanmoins un peu et l’écouta plus tranquillement lui répondre à sa deuxième question.
Elle sourit légèrement à l’idée que si elle était humaine elle aurait hurler au scandale. Elle le trouva en revanche très perspicace sur sa dernière phrase. Perspicace ou psychologue. Quoi que dans le fond ça n’importait peu.


« J’aurais très bien pu hurler au scandale même en étant une mutante » lui-fit elle remarquer. Ce qu’avant l’incident Katy Wilson, elle aurait fait à coup sûre.
Malgré ça, il est vrai que son raisonnement se tenait et était surprise de voir à quel point il était proche de vérité sur certains détails… Comme le fait qu’elle eut pu avoir une vision.
« Est ce que vous connaissez une Katy Wilson ? » demanda t-elle alors en fronçant les sourcils vexée d’avance à l’idée qu’il aurait pu se payer sa tête depuis le début en sachant très bien qui elle était d’une part et qu’elle était une mutante d’autre part.
*Parano* l'averti alors une petite voix dans sa tête qui la fit se redétendre un peu. *Inutile d'avoir aussi l'air complètement folle.*

"Alors ? Depuis combien de temps ?"
Béatrice soupira légèrement à son tour. Inutile aussi de paraître bornée même si elle avait bel et bien tendance à l'être. La moitié de la ville qui pouvait avoir de l’importance pour elle était au courant qui plus est alors….
« Depuis ma naissance sûrement, comme tout les autres. Mais je m’en suis rendue compte quand je devais avoir à peu près 15 ans »

Elle se retint de lui demander s’il était content, histoire de ne pas avoir l’air aussi agacée par sa capitulation qu’elle ne l’était.

"Et quels genre de pouvoirs possédez-vous, Mademoiselle Béatrice Duval ?"
Elle fronça à nouveau un peu les sourcils. C’était un interrogatoire ou quoi ? Ca ne se voyait pas qu’elle voulait parler d’autre chose ?
*On secalme, c’est logique comme question, si t’étais à sa place toi aussi tu voudrais savoir*
Béatrice leva alors les yeux vers lui. *Si j’étais à sa place.* Non. Mutant dans police, ça n'allait pas ensemble.
« Je vois des choses quand je touche des objets et dans certaines conditions j’en vois aussi lorsque je touche des gens. Et ça peut aussi marcher en sens inverse. »
Comme elle pouvait intégrer les souvenirs d’autrui aux siens, elle pouvait aussi intégrer leur connaissance et le cas échéant leur pouvoir, mais comme elle n’en avait jamais encore fait l’expérience, elle l’ignorait encore.

"Il n'y aurait pas quelques français dans votre famille ?"
Béatrice retrouva son sourire à cette question, même s’il n’était pas aussi large que lorsqu’elle était venu le trouver. D’abord parce qu’il venait enfin de quitter le sujet qui la gênait, ensuite parce qu’elle aimait toujours parler de sa famille en bien ou en mal et enfin parce qu’elle aimait bien l’idée d’avoir une origine française, aussi lointaine qu’elle devait l’être.
« C’est possible, mon père vient de la Nouvelle Orléans qui elle-même a été française. Mais même si son nom laisse aussi penser que c’est le cas, on a jamais réussit à remonter assez loin pour en être sûr ».

Elle regarda ensuite à nouveau son portable et poussa un autre soupire.
« Je vais bientôt devoir y aller » constata t-elle à haute voix sans trop savoir à présent si elle en avait envie ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Blood
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 30
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Hémokynésie et Boost des capacités physiques
Date d'inscription : 23/05/2008

Mutant life
Métier: Aide à la police
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Mar 1 Juil - 17:03

La jeune feme devenait de plus en plus nerveuse. Certes, avouer qu'elle était une mutante dans un lieu public, ou n'importe qui pouvait l'entendre, n'était pas là pour la rassurer. A sa place, Jake aurait également du mal à rester tranquille. A la différence qu'il n'aurait pas hésité à faire taire son interrogateur. Lorsqu'elle lui répondit, elle dit qu'elle aurait très bien pu péter un scandale, même si elle avait été mutante.

"Sauf que vous auriez attiré l'attention sur vous. En tant qu'humaine, ça ne vous aurait pas dérangé outre mesure, mais étant donné que ce que je dis est vrai..."

Mais lorsqu'elle lui parla d'une dénommée Katy Wilson, Blood haussa un sourcil et secoua la tête. Ce nom lui était totalement inconnu.

"C'est une amie à vous ?"

Vaincue, elle finit par avouer qu'elle avait découvert ses pouvoirs à l'âge de quinze ans, à peu près.

D'après ses dires, elle finit par dire que ses pouvoirs consistaient en des visions, qui parfois pouvaient être transmises, d'après ce que Blood comprit. Il hocha la tête, et ne demanda pas de précisions. Si elle était une mutante, et qu'elle ne faisait ni partie des X-Men, ni de la Confrérie, alors il se contrefichait de ce qu'elle pouvait voir en lui. Il n'avait absolument rien à cacher.

Quant à sa famille, son père venait de la Nouvelle-Orléans, ce qui expliquait l'étrangeté de son nom. Elle retrouva un fin sourire en parlant de cela, puisqu'elle quittait le chemin dangereux des mutants. Elle ne risquait visiblement pas de se faire lyncher par le jeune homme, après tout...

Mais, regardant à nouveau son portable, elle finit par dire qu'elle allait devoir partir.

Blood la regarda un instant, avant de déclarer :


"Je peux vous raccompagner, si vous le souhaitez..."

Il se leva de sa chaise, avant d'expliquer :

"En tant que membre de la police, j'ai reçu un laissez-passer. Avec moi, même si vous dépassez l'heure du couvre-feu, vous n'aurez rien à craindre. D'autant que..."

Il était à côté de la jeune femme en cet instant. Se penchant vers elle, il lui murmura à l'oreille :

"Moi aussi, je suis un mutant..."

Puis il se redressa, regardant l'expression de son visage, et lui tendit la main. Restait à présent à savoir si elle allait accepter d'être accompagnée par un inconnu, ou si elle préférait rentrer seule chez elle...

Après tout, ils venaient à peine de se rencontrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/jake-sword-t265.htm
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Mar 1 Juil - 18:05

"Sauf que vous auriez attiré l'attention sur vous. En tant qu'humaine, ça ne vous aurait pas dérangé outre mesure, mais étant donné que ce que je dis est vrai..."
*Dit comme ça…*

Béatrice n’ajouta rien puis constata à la simple expression de son visage qu’il ne connaissait pas cette très chère Katy.
Elle fut à deux doigt de rire en revanche lorsqu’il lui demanda si cette dernière était une amie à elle.

« Pas vraiment, non »
*C’est même plutôt le contraire*
« Un jour où je me suis retrouvé à l’hôpital un charmant docteur a eut l ‘idée de faire des analyses plus poussées et a découvert puis dit à mon père et à sa femme que j’étais vous imaginez. Katy l’a entendu et s’est empresser de le répéter à tous les gens que nous connaissions. » expliqua t-elle alors, maintenant qu’il savait, elle n’avait plus de raison de taire ce genre de chose.

"Je peux vous raccompagner, si vous le souhaitez..." lui proposa ensuite le jeune homme après sa remarque sur l’heure.
Béatrice le regarda un instant, étonnée et sans savoir trop quoi répondre.


"En tant que membre de la police, j'ai reçu un laissez-passer. Avec moi, même si vous dépassez l'heure du couvre-feu, vous n'aurez rien à craindre. D'autant que..."
Pendant qu’il parlait même si elle avait entendu le mot laissez-passer, Béatrice s’était levée à son tour et rassemblait ses affaires. Elle était occupée à vérifier qu’elle n’avait rien oubliée et que tout était dans son sac lorsqu’il se pencha vers elle pour lui dire qu’il était aussi un mutant.

Elle se redressa alors et le regarda interdite puis fini de rassembler les derniers sacs contenant ses achats du jour dans une main sans rien dire.
Aussi curieux que cela puisse paraître, elle ne s’était pas vraiment attendu à cette révélation, surtout pas faites ainsi à la dernière minute.
Elle ne lui avait toujours pas donné de réponse à sa précédente question cependant et se devait de prendre rapidement une décision.


« Je suis au Tribeca » dit-elle alors, le Tribeca étant le nom d’un hôtel.
*Bon. Oui ou non, c’est tout ce qu’on te demande*
C’était loin d’être aussi simple cependant, le mot hôtel pouvant paraître ambigu, ce qu’elle ne cherchait pas à être.

« Et je suis en voiture. Il faudrait au moins que j’aille y déposé ça » dit-elle alors en parlant des sacs qu’elle n’avait pas envie de porter le long du chemin.
« Mais si vous préférez marcher... » dit-elle ensuite comme leur moyen de locomotion lui était égale.

C’était oui donc. Et il aurait mieux valu ne pas lui demander pourquoi car il n’est pas certain que sur le moment elle aurait pu répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Blood
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 30
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Hémokynésie et Boost des capacités physiques
Date d'inscription : 23/05/2008

Mutant life
Métier: Aide à la police
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Mar 1 Juil - 19:15

Lorsqu'elle expliqua qui était cette Katy, Blood comprit que ce n'était qu'une "fausse-amie", qui s'était précipitée pour répandre la nouvelle qu'une fille qu'elle connaissait était mutante.
Jake eut un semblant de rire pendant un instant :


"Oui, j'ai connu ça, moi aussi. A la différence que ce gars-là n'a pas eu le temps de colporter l'info..."

Il réalisa que ses paroles pouvaient paraître ambigües, surtout envers quelqu'un dont il ignorait si elle avait encore de l'affection pour certains humains. Et préféra rectifier :

"Je lui ait dit que s'il disait un seul mot, non seulement il aurait affaire à moi, mais aussi à toute une bande de mutants qui détestaient les humains. Bizarrement, il s'est tenu tranquille..."

Il y avait quelques mensonges dans ce qu'il racontait. En premier lieu, il n'avait rien dit à ce type : il s'était juste contenté de le tabasser jusqu'à ce qu'il ne puisse plus dire un mot. Le temps qu'il puisse à nouveau marcher tout seul, écrire un nom ou prononcer un mot, Blood était déja loin. D'autres part, il ne connaissait pas encore de mutants, à l'époque, exceptée Jen, morte quelques jours plus tôt, à cet instant-là...

Il nota également que Béatrice avait dit "mon père et sa femme", ce qui laissait penser que cette femme était sa belle-mère, mais il préféra ne pas s'étendre sur le sujet. Après tout, même si sa vie de famille n'était pas très chaotique, et qu'il ait toujours les voir, il n'aimait pas en parler.
Lorsqu'il lui avoua son secret, la jeune femme resta perplexe pendant quelques minutes, avant de dire qu'elle logeait à l'hôtel Tribeca. En d'autres termes, elle avait les moyens, sans pour autant avoir d'autre endroit ou dormir, alors qu'elle vivait en ville depuis sa naissance. Elle ne devait pas être très appréciée là ou elle vivait autrefois, sans quoi elle ne dormirait pas dans un hôtel, aussi luxueux soit-il.


"C'est un hôtel cinq étoiles, il me semble ?"

Elle dit qu'elle devait y déposer ses sacs, et qu'elle avait sa voiture, mais qu'elle pouvait marcher, s'il le voulait.
Mais Blood secoua la tête.


"Si vous avez un moyen de transport, alors je ne servirai à rien, à part à attirer les remarques désobligeantes du personnel de votre hôtel. Alors si vous pouvez vous servir de votre voiture, je me contenterai de vous accompagner jusque là.
Vous êtes d'accord ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/jake-sword-t265.htm
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Mer 2 Juil - 16:53

"Oui, j'ai connu ça, moi aussi. A la différence que ce gars-là n'a pas eu le temps de colporter l'info..."
En entendant ça, Béatrice haussa un sourcil interrogateur et lui lança un regard dans le même ton, suite à quoi, à moins qu’il ne se soit rendue compte seul de l’ambivalence de son propos, Jake explicita un peu.

"Je lui ait dit que s'il disait un seul mot, non seulement il aurait affaire à moi, mais aussi à toute une bande de mutants qui détestaient les humains. Bizarrement, il s'est tenu tranquille..."
*C’est sûre, on peut voir la menace comme une solution.*
« Je ne suis sortie de l’hôpital qu’une fois le mal fait » ajouta t-elle encore « et puis, elle a au moins l’intelligence de faire son coup en douce ».
Elle ne fit aucune remarque en revanche sur la « bande de mutants qui détestaient » [i]les humains, bien que cette dernière lui fit bien sûr penser à la confrérie. [/i]
« Je ne connais pas vraiment d’autre mutant » dit-elle ensuite à son tour pourassez discrètement pour que personne ne les entendent. « Ni en bande ni isolé ».
Elle le connaissait lui biensûr, quoi que connaître était certainement un bien grand mot mais à quelques autres rencontres près qui n’avait débouché sur rien c’était l’exact vérité.

"C'est un hôtel cinq étoiles, il me semble ?"
« C’est possible » répondit-elle.

"Si vous avez un moyen de transport, alors je ne servirai à rien, à part à attirer les remarques désobligeantes du personnel de votre hôtel. Alors si vous pouvez vous servir de votre voiture, je me contenterai de vous accompagner jusque là.
Vous êtes d'accord ?"

Sans trop savoir pourquoi, Béatrice se sentait presque déçue de sa nouvelle intervention mais elle hocha néanmoins positivement la tête et le gratifia d’un sourire.
Il avait déjà assez fait pour elle, et il lui semblait que de son côté elle avait peut-être déjà un peu abusé de son temps.


Ils sortirent sans problème du centre commercial et, Béatrice ayant appelé le chauffeur en route, il l’attendait dehors près de la voiture lorsqu’ils arrivèrent.
« La voiture est juste là » dit-elle alors en s’arrêtant à quelques mètres d’elle, pour que Jake n’ait pas l’impression de finir la conversation à trois avec le chauffeur.

« Bon, encore merci pour le portefeuille » dit-elle ensuite en pensant qu’elle devait être encore moins douée pour mettre fin à une conversation que pour l’entamer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Blood
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 30
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Hémokynésie et Boost des capacités physiques
Date d'inscription : 23/05/2008

Mutant life
Métier: Aide à la police
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Mer 2 Juil - 17:22

La jeune femme sembla déçue par la réponse de Jake, mais celui-ci n'avait pas vraiment envie de se mettre à coller des gens qu'il ne connaissait pas, même s'ils étaient également des mutants. Après tout, il ne fallait jamais suivre des inconnus, quelque soit leur apparence : C'est bien ce que les parents s'évertuent à apprendre à leurs gosses, non ?
C'est pourquoi ils descendirent ensembles jusqu'au rez-de-chaussée du centre commercial, et en sortirent sans qu'un seul n'ait prononcé un mot supplémentaire, exceptée Béatrice qui appella son chauffeur à l'aide de son portable.

Enfin, sortant du ventre du géant de verre et d'acier, les deux mutants s'arrêtterent, tandis que Duval désignait sa voiture, tout en précisant que c'était la sienne.

C'est alors qu'elle le remercia à nouveau pour lui avoir ramené son portefeuille. Devait-il lui dire que c'était un mutant qui lui avait volé ?


*Oh, et puis, quelle importance ? Elle l'a récupéré de toute façon !*

Il hocha la tête, tout en gardant un léger sourire. Visiblement, elle semblait déçue que leur rencontre se termine ainsi, mais Blood n'allait pas la raccompagner jusqu'à l'hôtel, il était légèrement inquiet sur la manière dont cela pourrait se finir, d'autant qu'il avait encore un rapport à taper sur son enquête précédente.

Soupirant, il serra la main de Béatrice, lui laissant sa carte par la même occasion, une carte blanche imprimée, ou les mots "Unité Spéciale pour les Mutants" étaient inscrits en relief, ainsi que deux numéro de téléphone, celui de l'Unité, et celui du portable de Jake.


"Si jamais vous avez des problèmes... Que ce soit avec des humains ou d'autres mutants... Vous n'avez qu'à venir nous voir au commissariat. Donc... Si vous en avez besoin, n'hésitez pas à passer un coup de fil..."

Son sourire se transforma l'espace d'un instant en une légère grimace. Finir une conversation avec une jolie fille, et si Isaac avait été là, il lui aurait botté les fesses jusqu'à ce qu'il obtienne le numéro personnel de Béatrice, ainsi que l'assurance qu'il pourrait la revoir n'importe quand, mais Blood était loin d'être un dragueur.

Raison pour laquelle il préférait se taire et retourner à l'Institut.


"Bon... Alors... Au revoir, Béatrice... Enfin, Mademoiselle Duval..."

Il lui fit un dernier signe de la main tout en s'éloignant, et, incapable de savoir si la jeune fille le retiendrait ou pas, commença à s'éloigner lentement, fendant la foule comme un oiseau qui traverse les nuages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/x-men-f38/jake-sword-t265.htm
Béatrice Duval
Neutre de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp + groupe : Neutre
Date d'inscription : 18/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Shoping [libre]   Jeu 3 Juil - 18:58

Béatrice prit la carte de Jake avec plaisir tout en écoutant ce qu’il lui disait, avant de la ranger dans son porte-feuille. « Merci, j’y penserais » lui répondit-elle ensuite en souriant.

Elle l’écouta également lui dire en revoir non sans un sourire supplémentaire lorsqu’il finit par un Mlle suivit de Duval. Elle répondit également à son signe de main par un autre signe de main et le regarda un instant se fondre dans la foule.
Elle se rappela ensuite qu’elle n’avait pas toute la nuit, loin s’en faut et se dirigea vers la voiture.


« Allons nous autre part, Mlle ? » demanda le chauffeur qui avait patiemment attendu tout ce temps.
« Non, on rentre juste à l’hôtel » lui dit-elle alors « et il faudrait mettre ça dans le coffre, s’il vous plait ».
Le chauffeur s’exécuta tandis qu’elle montait à l’arrière, et ils s’éloignèrent à leur tour du centre commercial.

Dans la voiture, Béatrice se demanda si elle n’avait pas eut tord en insistant pas pour qu’il la raccompagne tout de même.
*Mais c’est trop tard maintenant* songea t-elle.
En ressortant la carte cependant, elle prit la décision de la garder pour le moment, elle aviserait ensuite, si passé quelques jours, elle y pensait encore ou si, ce qui n’était pas souhaitable, elle était amené à en avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.rpg-board.net/autres-f41/beatrice-duval-t243
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shoping [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shoping [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto
» [INFO] Faire un kit main libre voiture pour 20 € ou moins sans Bluetooth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Whole World :: New York :: Centre :: Centre Commercial-
Sauter vers: